Congés mortels – Didier Fossey

Sortie pour le 12 novembre 2019. Si vous avez lu les polars de cet auteur, alors, foncez pour celui-là. Je ne l’ai pas lu…. mais je suis certaine qu’il sera génial.

Résumé :

Juillet 1936.

Corbigny, dans la Nièvre.

Paul Perrin, alias « Le Bredin », un paysan, sillonne la campagne en quête de femmes qu’il agresse et tue. Peu cultivé, mais rusé, il échappe aux enquêtes de gendarmerie. La mobilisation de 1939 va lui éviter beaucoup d’ennuis…

Juillet 2006.

Un couple de randonneurs est retrouvé décapité sur un chemin, près de Clamecy, dans la Nièvre. L’une des victimes est le fils d’un magnat de la presse parisienne. Une autre femme disparait peu de temps après.

L’affaire est confiée au commandant, Boris le Guenn, de la BAC parisienne, qui se rend sur place. Mais après quelques jours l’enquête ralentit. Les éléments trouvés ne correspondent à rien.

C’est alors que Boris rencontre Fernand, l’ancien du village, celui qui perd la tête. Le vieil homme lui assure que « Le Bredin » est revenu et qu’il est le meurtrier.

Le commandant va tenter d’établir un lien entre le passé sombre de la France de 1940 et l’affaire actuelle, sans imaginer jusqu’où cette enquête hors de Paris le mènera.

Et si les propos du vieillard avaient un sens ?

Editions Flamant Noir : dédicace et frais de port offerts, moi je fonce.

Moment de Grace – Lily BFrancis

Le nouveau roman de Lily BFrancis paraît aujourd’hui. Il se nomme Moment de Grace. Moi, j’ai lu Poussière de toi et Reviens vite de cette auteure et j’ai adoré. J’en ai fait des retours élogieux (vous pouvez regarder sur le blog).

Résumé :

Grace, 65 ans a tout oublié, sa fille Annabelle n’en a que faire. Leurs relations n’ont jamais été bonnes, sereines. Un jour, lorsqu’Annabelle découvre une boîte dans laquelle se trouve des souvenirs et des photos, et des lettres du premier amour de Grace, Gaspard, elle réalise qu’en réalité, elle ne connait pas aussi bien celle qui l’a élevée.

Avec son frère Octave et son fils prénommé également Gaspard, elle part à la recherche de ce passé et cet amour perdu.

Mais, en tentant de reconcilier Grace à son destin brisé, c’est peut-être qu’elle va retrouver.

Aujourd’hui, prix de lacement pour la journée : 0.99 € et après il sera à 2.99 €. Si vous souhaitez l’avoir en format epub ou autre, vous pouvez contacter Lily BFrancis par mp avec preuve d’achat, elle vous le convertira dans la journée.

Bonne future lecture, le mien est déjà dans ma liseuse.

Un sondage-étude de marché

  • Aujourd’hui, je vais vous parler d’une étudiante Elodie Goffinet qui souhaite connaître votre avis sur une étude de marché dans le cadre de ses études. Ce sondage prend quelques minutes et est très intéressant.
  • Si vous pouviez y répondre, ce serait vraiment très aimable à vous. Il s’agit d’une ouverture d’un café-librairie.
  • Faîtes nous plaisir. Je ne connais pas Elodie et j’ai envie de lui consacrer un petit article. Alors, faîtes le aussi de votre côté, remplissez le questionnaire, ne le regardez pas en faisant un clic sur j’aime, ceci n’apportera rien.

Après un échange avec Manoue Manoue, je me permets de solliciter votre aide pour mon travail de diplôme portant sur l’ouverture d’un café-librairie dans ma région (Jura, Suisse) 

Ca serait génial si vous pouviez prendre quelques minutes pour remplir mon questionnaire ^^

Merci d’avance pour votre aide 😉

PS : pour que vous compreniez la pertinence de certaines questions, gardez en tête qu’en Suisse le prix du livre est fixé par 2 éditeurs. De ce fait, le prix des livres peut être augmenté de 70 % par rapport à son prix en euro.

Moi aussi, je lis…….

Mercredi après-midi, direction France Loisirs, j’ai reçu un message de Funky me demandant de prendre plusieurs livres. Alors, vous pensez bien que j’y suis allée directement. Et voilà le résultat :

Un peu de romans :

Les pépites du cacatoès d’Elisabeth Segard : la couverture m’a plue, le résumé également que voici

Quand Adalbert meurt brutalement, ses trois petits-enfants découvrent qu’il lègue sa fortune à un cacatoès… à moins qu’ils relèvent son défi : monter leur entreprise. Seulement Victorien, Mathilde et Arthur sont passionnés par beaucoup de choses mais pas par le travail. Entre boîtes de nuit, soirées poker et shopping, leur vie s’écroule paresseusement. Comment récupérer l’héritage sans renoncer à leur mode de vie ? C’est le début d’une drôle d’épopée, au cours de laquelle l’esprit de famille (et d’un cacatoès..) s’avéreront bien utile. Et qui sait, au bout de l’aventure, peut-être gagneront-ils quelque chose de bien plus précieux qu’un héritage.

Le chien et l’enfant qui ne savait pas aimer de Nuala Gardner

L’émouvante historien d’amitié entre un autiste et un chien d’exception.

Dès la naissance de Dale, ses parents comprennent qu’il n’est pas tout à fait comme les autres : il souffre d’autisme sévère. Dès lors, la vie de sa mère devient un combat dédié à son fils que les institutions refusent d’aider. Mais toute leur vie est bouleversée à l’arrivée d’Henry, un labrador pour lequel le petit garçon a un vrai coup de foudre. Grâce à l’affection de son chien, Dale apprend progressivement à prendre un bain, à jouer ou à manger. Et c’est à Henry que Dale va dire « Je t’aime » pour la première fois.

Poivre & Sel de Guillaume Clicquot

A 60 ans, Françoise et Philippe comptent bien partir à la retraite en pleine forme. Pour ce faire, ils vendent en secret leur maison et se préparent une vie de rêve au soleil.

Mais alors qu’ils s’apprêtent à annoncer leur projet d’évasion, l’implosion du couple de leur fille Cécile, mère de deux enfants, menace de tout compromettre. Peuvent-ils l’abandonner au moment où elle a le plus besoin d’eux ?

Le compte à rebours est lancé : ils n’ont plus que trois mois pour réparer discrètement le bonheur de leur fille et voguer vers leur nouvelle vie

Un noël saupoudré d’espoir – Nathalie Brunal

Coucou, une autre chronique : oui oui… le retour du dernier roman de Nathalie Brunal et il est fabuleux, magnifique. Vous avez compris, hein, il faut le LIRE comme tous ses romans. Hop hop ils doivent être dans vos paniers. J’ai fait les retours de tous ses romans que j’ai lus. Il m’en manque un mais cela sera fait. Quand j’aime un auteur, je lis tous ses romans. Voilà, voilou.

Dolly, jeune fille de 16 ans, pleine de vie vient d’apprendre qu’elle est très malade. Malgré les soins et les traitements, elle laissera ses proches, famille et amis devenus inconsolables.

Peter, son superviser qu’elle a rencontré au paradis va lui redonner espoir et Dolly devenue un Ange, descendront sur terre pour préparer une surprise aux siens.

Pour en savoir plus, il faudra le lire, l’adorer. Ce roman, que je trouve comme un conte, je l’ai senti très fort, riche en émotions et surtout proche de l’auteure.

Bravo Nathalie, tu peux continuer à écrire, je te suivrais dans tes écrits.

Le temps d’un livre

Le hameau des murs de Sonja Delzongle ; Le parisien de Jean-François Pillard ; Au coeur de la folie – Luca d’Andrea

Le hameau des purs – Sonja Delzongle

Audrey Grimaud, journaliste, est envoyée sur les lieux d’un incendie criminel ayant fait sept victimes. Dans ce hameau ravagé par les flammes réside une communauté de Purs qui a choisi de vivre à l’écart du monde moderne. Audrey connaît bien l’endroit : ses grands-parents faisaient partie de cette congrégation mystérieuse. Peu à peu, des épisodes troubles de son enfance remontent à la surface. Des disparitions suspectes, d’étranges accidents qui ont émaillé ses séjours là-bas. Et une figure sinistre lui revient en mémoire : l’Empailleur, un meurtrier d’une cruauté inouïe dont l’identité n’a jamais été découverte. Au risque d’y laisser sa vie et sa raison, Audrey décide d’explorer les secrets enfouis dans les ruines fumantes du hameau.

Le parisien de Jean-François PILLARD



Narval a été de tous les théâtres d’opérations : Congo-Brazzaville, Bosnie, Irak¿ Jusqu’au jour où les séquelles physiques et psychologiques de la guerre du Golfe mettent fin à sa carrière de soldat. Reconverti en porte-flingue pour un clan corse basé à Paris, il ronge son frein. Et saute sur l’occasion quand on lui propose une mission à Marseille : intégrer la protection rapprochée du maire, menacé par un dealer de la Castellane. Mais c’est un traquenard : «le Parisien» n’a été embauché que pour porter le chapeau d’un règlement de comptes¿ Déterminé à se venger, Narval se lance dans une course-poursuite effrénée du Vieux-Port à Belsunce en passant par les Goudes et le stade Vélodrome, aidé par la belle Djamila et par Jean-No, ancien docker connaissant Marseille comme sa poche. Un polar mené tambour battant, électrique et nerveux comme un classique OM-PSG.



Au coeur de la folie – Luca d’Andrea

Italie, hiver 1974. À bord d’une Mercedes crème, Marlene fuit à travers le Sud-Tyrol. Elle laisse derrière elle son mari, Herr Wegener, après avoir dérobé son bien le plus précieux. Elle n’ira pas loin. La voiture prend un mauvais virage sur une route enneigée et s’encastre dans la forêt. Simon Keller, un Bau’r, un homme des montagnes qui vit seul avec ses démons, recueille Marlene et la soigne dans un chalet à l’écart du monde. Herr Wegener n’est pas homme à pardonner. Dans sa rage, il a lancé un assassin implacable à la poursuite de sa femme. Un homme de confiance, qui ne recule devant rien tant que son contrat n’est pas exécuté. Mais la plus mortelle des menaces n’est pas toujours celle qu’on voit venir.

Le Temps d’un livre

Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

En juin, j’ai rencontré Morgan Audic, au salon de Vannes et je lui ai pris sont 2nd thriller. Jeudi a.midi, je suis passée à la FNAC et son premier m’a aperçu et hop m’a sauté dans les bras. Je n’ai pas hésité, je l’ai gardé. Reposer un livre moi ? jamais de la vie. Ben ouais quoi, nous n’avons qu’une vie !!!

Résumé :

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, a disparu. Et depuis trois ans, les gens l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Andersen rendu amnésique par un grave accident quelques jours après qu’Alice a disparu. Andersen, le mari inconsolable qui emploie un détective pour retrouver sa femme, si belle, si blonde, si étrangement semblable aux victimes du désormais célèbre Marionnettiste, le tueur aux rituels macabres qui assassine, justement, une nouvelle fois. De quoi remettre en selle l’ex-lieutenant Diane Kellerman, révoquée pour violence et prête à péter de nouveau les plombs.

Dans un premier roman où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’oeil et de chasse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Le temps d’un livre

Les victorieuses – Laëtitia Colombani

Résumé 4è de couverture :

Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un burn out. Acceptant une mission bénévole d’écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, vaste foyer au coeur de Paris. Les résidentes s’appellent Binta, Symeya, Cvetana, Salma ou la Renée et viennent du monde entier. Lorsqu’elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Solène vacille mais s’acharne, bien décidée à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés…

Un siècle plus tôt, Blanche Peyron oeuvre en faveur des démunis. Elle a voué sa vie à l’Armée du Salut et rêve d’offrir un refuge à toutes les exclues de la société. Le chemin est ardu, mais Blanche ne renonce jamais.

Laëtitia Colombani donne vie à ces Victorieuses anonymes, à Blanche l’oubliée, à toutes celles qui refusent de se résigner. Un hymne à la solidarité prodigieusement romanesque.

Laëtitia Colombani est romancière, cinéaste et comédienne. Son premier roman, La tresse est en cours d’adaptation au cinéma par l’auteure.

Mon petit mot avant lecture : je viens d’acheter ce roman jeudi dernier et donc pas eu le temps de le lire. J’avais adoré le roman La tresse et je pense que je vais vraiment apprécié celui-là. Beaucoup d’avis positifs m’ont donné envie de me l’offrir. Alors, prochainement je vous dévoilerais ma chronique mais pour cela il faudra patienter un peu.

Le temps d’un livre

Funky me trouve pas du tout raisonnable, mais je m’en fous

Que faire lorsque vous avez une addiction qui est la lecture ? Ben vous achetez des livres ou alors lorsque vous passez devant le rayon ou une librairie. Quand c’est dans un rayon librairie du supermarché, malheur ma CB je l’ai prise et que messieurs les livres sautent directement dans votre caddie, et que tranquillement vous continuez vos courses. Lorsque je passe devant une librairie et que je suis en voiture, miss titine s’arrête pile en face en me disant « gare toi, il y a des sorties littéraires qui sont à l’intérieur », vite avant que je redémarre ». Oui oui, ma voiture me cause, lorsque ce n’est pas ma poilue Funky qui chante et qui fait concurrence à RFM. Pour moi c’est Funky’FM, la radio des années 80 et le petit nom donné à ma poilue lui va très bien. Bon arrêtons de parler de Funky, voici ce qu’elle a bien voulu garder au chaud pour la photo.

Du polar et du roman. Le 1er de Morgan Audic « Trop de morts au pays des merveilles » et le 2nd de Laëtitia Colombani « Les victorieuses ».

A nous l’éternité – Jean-Luc Malbrunot

Thomas est condamné par la vie. Séparé de sa femme Mathilde et de leurs enfants Jade et Nathan, jumeaux âgés de quelques mois, il veut renouer avec sa femme qu’il aime toujours. Un jour qu’elle vient lui rendre visite, en traversant elle est victime d’un accident de voiture et tombe dans le coma.

Il faut être fort pour devoir accepter l’inacceptable. Thomas se voit partir dans la lumière bleue, mais qu’est ce que c’est ?

Une bonne leçon de vie. Il ne faut pas choisir ce roman très fort comme ça à la légère, j’ai eu du mal à faire ma chronique. Ceci dit j’ai vraiment ce livre et espère avoir le plaisir de suivre le prochain de Jean-Luc Malbrunot.

Je vous le conseille vivement, à LIRE ABSOLUMENT

Le temps d’un livre