Ciao bella – Serena Giuliano

Bonsoir à tous, l’année dernière je suis allée au salon du livre de Quiberon (Morbihan) et j’ai rencontré Séréna Giuliano qui m’a parlé de son premier roman que j’ai acheté.

Comme vous l’aurez remarqué, je ne lis pas un seul genre « thriller » ou « polar gore », non je change de style…je varie selon mes envies, mes plaisirs.

Résumé :

Grandir, pardonner et manger des pâtes.

 » J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? « 


Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Mon avis :

Hier soir, je l’ai terminé et j’étais un peu triste de le déposer et de le refermer. Ce fût un super roman d’une écriture fluide qui donne envie de prendre l’avion pour partir en Italie, déguster un ristretto (un vrai café italie, pas le jus de chaussettes immonde que l’on boit le matin et qui donne des aigreurs d’estomac dans la cafetière filtre, le pire des cafés. Je vous le conseille vivement si vous ne connaissez pas la plume de Séréna. J’attends impatiemment la parution de Mamma Mia le 5 mars. eh je vous le dis dans le creux de votre oreille, Ciao bella sera en pocket le 5 mars également. Alors précipitez-vous dans votre librairie préférée.