Mamma Maria – Serena Giuliano

Bonjour tout le monde,

Je viens de quitter le second roman de Serena et je suis bien triste. Je suis revenue d’Italie cette nuit.

Sofia revient dans le village d’Adriano Celentano (chanteur, compositeur Italien), sur la côte Almafatine, où il fait bon vivre. Elle a quitté Paris après un chagrin d’amour, elle retrouve Maria, que l’on surnomme Mamma Maria, une bonne Italienne qui passe ses journées derrière le comptoir de son café, que tout le monde et qui adore tout le monde sauf sa belle-fille. Elle prépare des cafés italiens « excellents ». Goûtez-en un vous m’en direz des nouvelles.

Dans ce pays, dans lequel règne les problèmes politique, des migrants, le racisme,mais où l’on retrouve un peu beaucoup de solidarité, l’accueil, le soleil qui chauffe en été.

Serena a su avec sa jolie plume écrire un roman magnifique et tout le long de la lecture, j’étais partie en Italie, un des pays que j’aime beaucoup pour la beauté des paysages, la nourriture (il n’y a pas que la pizza et les pâtes) mais préparées à l’italienne c’est comme le café, il est excellent….. Je vais déguster un petit ristretto italien

Je vous conseille vivement de vous procurer ce roman et même les deux (Cia Bella) dont j’ai fait le retour en février/mars.

Le temps d’un livre,

3 réflexions sur “Mamma Maria – Serena Giuliano

  1. Pingback: Serena Giuliano – Mamma Maria | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s