Nos plumes pour vous

« Nos plumes pour vous » a été créée par trois auteures (Nolwenn Nedelec, Stéphanie Delecroix et Solène Layken) dans le but de s’unir afin de mettre leur talent en commun et aider diverses associations en proposant leur passion pour l’écriture au service des autres. Cette association permet de réunir plusieurs auteurs, graphistes, correcteurs bénévoles autour d’un thème commun pour un recueil de nouvelles afin de créer des lectures passionnantes et de récolter des fonds qui iront directement aux associations choisies.

Pour les contacter : Par internet :

https://www.facebook.com/nosplumespourvous

http://par mail : nosplumespourvous@gmail.com

Et pour les auteurs… nous changeons à chaque recueils… Sur le premier, doux coeurs de noel, vous trouverez : Stéphanie Delecroix, Solène Layken, Anais Mony, Lea Trys, Linda Catherine et Angie K … Nos plumes pour vous, date d’envoi : Aujourd’hui, à 11:20Nous souhaitions avoir des auteurs plus ou moins connu… certaines ont déjà une communauté de lectrices, d’autres, comme Angie K, a debuté sur wattpad il y a assez peu de temps…

Pour les associations, comme pour les auteurs, nous changeons à chaque recueil… Le premier est en faveur de l’association A bras Cadabra, qui oeuvre pour les prématurés et leur famille au sein des hopitaux… Nos plumes pour vous, date d’envoi : Aujourd’hui, à 11:20Tous les intervenants sur les recueils sont totalement bénévoles… nous avons eu la chance d’avoir 2 correcteurs qui ont accepté de travailler sur les recueils (LJL Translation et Carole Laborde)…

Le prochain recueil sortira en mars 2021… Il aura pour thème « Le voyage » et les auteurs, ainsi que l’association aidée, seront dévoilés courant janvier.

Doux coeurs pour Noël : Nolwenn Nédélec, Stéphanie Delacroix, Solène Layken

Résumé :

Rencontres inattendues, voyages extraordinaires ou retrouvailles inespérées…entre ces pages, la magie de Noël est présente sous différentes formes. Partez en week-end entre copines, aidez une jeune fille à sauver Noël, rencontrer l’homme ou la femme de vos rêves à un croisement de votre vie…À Noël, tout est possible ! alors, laissez la magie vous guider…Grâce à ce recueil, vous faites également une bonne action car les bénéfices de ce livre sont reversés à l’association A Bras Cadabra qui œuvre pour le bien-être des enfants prématurés et de leur famille dans les services hospitaliers.

Un recueil qui est arrivé ce matin dans ma liseuse, en contactant Nolwenn, qui m’a parlé de ce dernier et m’a convaincu de le prendre. J’avais déjà lu un ou deux articles et je l’avais même noté dans un cahier. Le temps a passé et j’ai oublié de me le prendre plus tôt. L’erreur est humaine, je l’ai réparée.

Vous pourrez le trouver uniquement sur amazon (même moi j’y suis allée) en format ebook et converti en epub, mais aussi en format papier. Je vous laisse les liens pour les trouver.

https://www.amazon.fr/DOUX-C%C5%92URS-NO%C3%8BL-L%C3%A9a-Trys/dp/B08JF8B8R9/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

Format ebook : 3.99 € Format papier : 15.00 €

Dès que j’aurais établi un programme lecture 2021 (en espérant que je le suive car je note mais je choisis autre chose).

Je vous souhaite une

N’oublie pas les chocolats : Tamara Balliana

Bonjour à tous les lecteurs et lectrices qui passeront par là et laisseront un commentaire, un petit « j’aime ». Décembre nous fait penser à Noël, chocolats chauds, feu de cheminée, cadeaux de Noël, féérie, marchés de Noël.

En allant à la FNAC (oui oui), j’avais apporté ma liste de cadeaux pour mes amis :

Non seulement j’ai trouvé tout ce que je voulais en peu de temps mais j’ai eu les sourires des vendeurs lorsqu’ils me tendaient les livres. Pour certains, j’en ai pris 2 exemplaires (celui-ci car 1 était pour mon amie Eléonore) et 1 pour moi.

Quelques romans conseillés par Hervé m’ont aidé car je sais qu’il est de bons conseils.

Parlons de ce roman cocooning que j’ai beaucoup apprécié et que j’aimerais faire connaître à d’autres amies, n’est-ce-pas Laetitia et Audrey.

Le résumé :

Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d’elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule…au magasin de jouets de son village d’Alsace.

Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ?

Gabriel adore les fêtes de fin d’année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité.

Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël…..

Mon avis :

J’avais envie de lire quelques romances de Noël et je suis tombée sur celle-ci dont j’ai découvert la plume de Tamara Balliana en ouvrant son roman. J’ai été happée par cette histoire, un peu un conte de fées dont tout le monde rêve surtout en cette période de cette année très spéciale.

J’ai adoré et je pense que je continuerais à lire les romans de Tamara. L’écriture est fluide, et l’histoire est magnifique, je me suis mise à la place de Devi (un peu fleur bleue Manoue) comme nous le sommes un peu tous, même si nous le cachons ou pas).

Devi n’aime pas Noël mais va-t-elle changer d’avis ? je vous laisse la joie d’acheter ce roman doudou, dans lequel vous vous plongez, une fois confortablement installé dans votre canapé, enroulé de votre plaid préféré, un poilu à vos pieds ou sur vos genoux, un feu de cheminée qui chauffe l’atmosphère.

La magie de Noël fait rêver, ouvrir les cadeaux et découvrir que les personnes qui nous entourent ont pensé à nous faire plaisir.

Christmas Actually Linda Dasilva

Bonjour tout le monde, début décembre, la nouvelle de Linda est parue uniquement en format numérique (Kobo et Kindle), aux Editions Lemart.

Je l’ai acheté dès le jour de sa sortie bien sûr et l’ai lue hier. Une merveilleuse nouvelle qui sent bon Noël d’avant, les réunions de famille, les cadeaux au pied du sapin, l’ambiance festive. La fin on ne s’y attend pas du tout.

Chiara, depuis sa tendre enfance adore réunir les membres de sa famille proche (oncle, tantes, grand-mère et cousins). Elle fait des études à Paris, d’origine italienne d’où son joli prénom. Cette année, elle fait tout pour, alors suivons-là. Je vous laisse cette merveilleuse personne qui saura vous séduire et dont vous vous attacherez comme moi.

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle mais j’ai eu du mal à retenir mes larmes vers la fin. Belle Chiara. Quelle personne courageuse.

A déguster avec un bon chocolat italien accompagné d’une tranche de panettone ou de sablés de noël.

Echec à la reine : Valérie Valeix

Bonsoir tout le monde, cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir la plume de Valérie Valeix, auteure de polars mais avec une apicultrice comme enquêtrice. Je trouve cela très original et j’aime l’originalité et pas du tout les polars ou thrillers sanglants, gores qui se ressemblent tous. Valérie est l’auteure d’une série de plusieurs polars, je vous laisserais découvrir les titres avec les couvertures. Vous pouvez les commander dans vos librairies, c’est ce que j’ai fait (chez l’espace culturel Leclerc).

Résumé :

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Alors qu’elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement…
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d’Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d’une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins…
Cette série d’un nouveau genre mêle habilement intrigue (tous les ingrédients d’un excellent roman policier sont réunis: enquête, suspense, action…), écologie (en rappelant l’importance de la protection des abeilles et de l’apithérapie), Histoire (de nombreux faits marquants locaux ou nationaux sont abordés) et patrimoine (on découvre avec plaisir les richesses et traditions des régions).
Une vraie réussite, à découvrir d’urgence ! Je confirme totalement.

Mon avis :

Audrey Astier, au volant de sa 2CV vient d’hériter de la maison de ses grands-parents exerce le métier d’apicultrice, mais sera également dans cette série auxiliaire de gendarmerie.

Audrey, est invitée chez son amie Le Papé et arrivée chez lui, il est introuvable. Il a disparu, elle a beau le chercher, demander dans son entourage si on l’a vu mais personne. Elle s’inquiète et quelques heures plus tard, elle croise le Lieutenant Steinberger, un grand Alsacien qui a une droiture et mène à la baguette son équipe.

Elle a le don de trouver comment s’entendre avec ce dernier qui est tout nouveau dans la région, mais comme c’est une battante, elle réussira d’aider les gendarmes, Lieutenant et les autres gendarmes pour retrouver le Papé.

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Audrey quitte son Quercy pour la Normandie, appelée au secours par Laure, une apicultrice dont les ruches ont été brutalement décimées au beau milieu d’un conservatoire de pommes biologiques.
Trois jours après l’arrivée d’Audrey, Laure est retrouvée asphyxiée près de son enfumoir allumé…
Audrey va retrouver le troublant lieutenant Steinberger qui lui fera découvrir les charmes de l’Alsace et de la langue alsacienne…
L’apicultrice Audrey Astier et son compagnon, le lieutenant Steinberger, sont invités au Château de Haut-Briac par la nouvelle maîtresse des lieux, Héloïse Robart, une ancienne élève d’Audrey.
La jeune femme vient d’épouser Edmond Robart, propriétaire du domaine viticole et collectionneur de vins anciens. Quel endroit plus idyllique pour partager la joie d’attendre un enfant, avant le départ en Russie d’Antoine qui doit préparer les épreuves du championnat du monde de natation.
Cependant, l’ambiance s’y révèle si lourde de tensions qu’ils s’apprêtent à prendre congés. Mais lorsque le châtelain est assassiné, Audrey reste soutenir son amie, sur laquelle pèsent de forts soupçons.
Un nouveau crime survient… Epaulée par son fidèle Lebel, adjudant à la retraite, elle reprend alors sa fonction d’auxiliaire civile de justice auprès de la gendarmerie locale, afin de percer les secrets qui hantent ce microcosme et ont, semble-t-il, armé la main criminelle.

D’une plume alerte et qui sait manier l’humour, l’auteure nous mène à la découverte du monde de l’œnologie, dans l’entrelacs d’une intrigue passionnante…
Après la disparition de son mari, gendarme d’élite et membre des forces spéciales, survenue lors d’une mission en Syrie, Audrey se rend chez Grégory Larcher, prêtre éducateur de rue et apiculteur spécialiste en gelée royale, afin d’y suivre une formation approfondie sur la précieuse substance.
Cet homme habite le célèbre village normand de Giverny où il a créé la « Ferme aux Enfants », un lieu d’accueil pour jeunes en difficulté qu’il initie à l’apiculture et à la peinture, étant voisin de la propriété où vécut le peintre Claude Monet.
À peine arrivés sur place, Audrey et son fidèle ami, Lebel, se rendent au vernissage de l’exposition « Magie d’un peintre » qui révèle au public un dessin inédit de Monet, « Collier aux Nymphéas », de 1909, et la réalisation contemporaine de ce projet de bijou par le prestigieux joaillier Chaumet.
La nuit suivante, la Fondation est cambriolée. Seuls le dessin et le collier ont disparu ; à leur place ont été déposés deux frelons secs…
A Reims, deux familles qui se vouent une haine féroce se retrouvent impliquées dans une terrible affaire.Tandis qu’Antoine part en mission en Afghanistan infiltrer une filière djihadiste dirigée par un Franco-Allemand, Audrey se rend à Reims exposer les vertus du pollen. Elle est accueillie par les Fleuriot, propriétaires d’un important rucher dont les parcelles jouxtent le domaine plus modeste des Garcin, producteurs de vins de Champagne. Cette Maison a la particularité d’être dirigée par des femmes depuis le décès de Maurice Garcin, tué pendant la guerre d’Algérie. La haine entre les deux familles est enracinée depuis cette époque, ce dont les héritiers respectifs n’ont cure?: Nicolas Fleuriot et Chiara Garcin, dix-sept ans, s’aiment et envisagent de consacrer leur vie à leur passion commune?: le cirque. Impensable pour la matriarche, Suzanne, la s?ur de Maurice, qu’on retrouve étranglée dans sa voiture sur le rucher des Fleuriot. Ceux-ci, bien entendu, sont suspectés, mais voilà que Chiara s’accuse du meurtre, puis Nicolas à son tour et le père de ce dernier, Marc, va faire de même pour protéger son fils?: la gendarmerie locale est débordée et ses investigations piétinent? Quand Audrey décide d’enquêter sur cette affaire, passant outre les ordres de Da Silva, le chef de la brigade à qui elle a été confiée, elle fera ressurgir bien des secrets enfouis depuis 1961, qui lui permettront de démasquer le coupable, quelqu’un que personne n’aurait imaginé dans ce rôle?Entre protection et solidarité familiale, plongez dans ce thriller et suivez l’enquête d’Audrey qui mettra à jour de vieux secrets de famille enfuis depuis bien longtemps.EXTRAIT? Ils disent que la mère Garcin a été étranglée avec un fil en inox. Comme celui dont on se sert pour filer les cadres afin d’y accrocher la feuille de cire.Audrey avait en effet appris lors de sa déposition, deux heures plus tôt, que la propriétaire des Champagne Garcin avait été étouffée de face au moyen d’un fin fil d’acier qui, d’ailleurs, était resté dans les chairs entamées. L’assassin avait pris place côté passager. Des analyses étaient en cours pour déceler des empreintes ou des traces ADN sur le fil en question. La voiture était également passée au crible, de même que le corps de la victime envoyé à l’Institut médico-légal du CHU Robert Debré de Reims.Elle observa Nadège Fleuriot dont les doigts tremblants tentaient d’ajuster grâce à des points de colle, les deux bords d’un anneau en résine transparent rempli de pollen multicolore préalablement déshydraté. La quadragénaire aux longs cheveux blonds et au nez pointu rougi s’était fait une spécialité des bijoux issus des produits de la ruche. Labélisés « Nad’Art », une quarantaine de pendentifs, bagues et autres bracelets de toutes sortes ornés d’abeilles ou de pollen sous verre s’alignaient sur la longue table de bois de son atelier du premier étage.À PROPOS DE L’AUTEURNée dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la «?malbouffe?» et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).Elle eut l’honneur d’être l’amie ? et le fournisseur de miel ? de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture «?apicole?».

Le cahier de recettes de Jacky Durand

Bonjour, j’ai voulu vous laisser découvrir ce roman que j’ai acheté il y a une semaine grâce à un avis favorable sur le site de France Loisirs.

Résumé :

Monsieur Henri, le charismatique patron du restaurant le Relais fleuri, s’est toujours opposé sans explication à ce que son fils Julien devienne cuisiner. Quand il sombre dans le coma, Julien n’a plus qu’une obsession : retrouver le cahier où, depuis son enfance, il a vu son père consigner les recettes et ses tours de main. Il découvre alors d’autres secrets et comprend pourquoi Henri a laissé partir sa femme sans un mot.

Avec ce roman, Jacky Durand nous offre le magnifique portrait d’un homme pour qui la cuisine est plus qu’un métier : le plaisir du partage et l’art de traverser les épreuves. Une tendre déclaration d’amour filial, une histoire de transmission et de secrets, où, à chaque page, l’écriture sensuelle de l’auteur nous met l’eau à la bouche.

A la fin de ce roman, quelques recettes sont indiquées, je me ferais un plaisir de les concocter quand j’aurais terminé de lire ce livre.

Une bonne odeur sort de la cuisine de ce restaurant et arrive à me faire saliver. Je vous donnerais mon avis après. Alors, à plus tard, miam miam.

Des romans pour les associations

Des romans dans lesquels se sont regroupés des auteurs dont les droits se sont reversés à l’Association ELA pour le soutien des enfants malades.

STORIA

17 auteurs :

Nicolas Beuglet – Roy Braverman &Ian Manook – Armelle Carbonel – Christophe Dubourg

Nicolas Duplessier – Damien Eléonori – Thomas Enger – Jacques Expert – Victor Guibert

Johana Gustawson – Vincent Hauuy – Lorraine Letournel Laloue – Jérôme Loubry – Mo Malo

Ludovic Miserole – Alice Morgane – Ivan Zinberg

Ce recueil est au prix de 7.60 €

Blanche-Neige à Amsterdam – Pinocchio à Los Angelès – Le Petit Chaperon rouge à Paris, Boucle d’Or qui tombe en panne là où elle aurait mieux fait de ne jamais s’arrêter, le Petit Bonhomme de pain d’épices en proie à un sérial killer trop gourmand… mais aussi Peau d’Ane, saint-Nicolas, Poucet, Cendrillon et beaucoup d’autres : ce sont 17 auteurs de thrillers.

Ce sont des contes qui nous avons tous lus ou nos parents nous ont lus lorsque nous étions enfants mais revus par des auteurs. J’ai bien aimé les titres et j’ai eu envie de participer en achetant ce dernier.

Cet association ELA soutient les enfants atteints de leucodystrophie.

Vous pouvez trouver cette association ici :

https://www.facebook.com/ELAOfficielle

https://www.instagram.com/elaofficielle/?hl=fr

http://www.ela-asso.com

Un achat de ce livre, une très bonne lecture.

Ma pile à lire

Et voici, le mois de décembre qui a bien commencé vu que ma pile s’allonge, je n’ai pas fait exprès, ils tombent dans mon sac à livres dans les rayons, et comme je ne commande jamais sur amz, c’est encore plus agréable de les toucher, de lire le résumé et de régler aux vendeurs plutôt que d’avoir un écran et sa carte bleue.

Je ne lis pas que des feelgood comme certaines me disent, non je varie, je passe du feelgood au roman puis au polar et thriller (je ne suis pas fan de thrillers gores et crashet lorsqu’il y a un avis sur un de ceux-là, je ne lis pas car je sais qu’ils ne viendront jamais dans mes piles gigantesques.

Voici des idées :

Des romans, du feelgood comme je les aime : un feu de cheminée, une boisson chaude, un gros plaid, ma chienne à mes pieds, il peut pleuvoir et faire froid, pas de problème, je suis à fond dans ma lecture. Vous avez remarqué que Funky est la mascotte de mon blog. Elle est une super lectrice.

Du thriller, grâce à Claire Bertin qui a fait un retour du thriller (le 3e) de Cyril Carrère, je me suis dit que pourquoi pas lire son premier s’il existe en poche. C’est un auteur très sympa qui je l’espère je pourrais le croiser à un salon du livre en Bretagne, car je ne vais pas plus loin que 100 km, je n’irais donc pas dans les très gros salons (Paris : il est payant et puis ça coûte un bras : train/hôtel/restaus/entrée) il faut habiter dans le coin ou avoir des amis ou de la famille pour y aller. Celui de Lyon : 1800 km aller/retour pour être dans une file d’attente pendant 3 h, non merci.

Tous les ans, j’achète 13 à table pour aider les Restos du Coeur, puis là je me suis laissée tentée par une de mes auteures fétiches Virginie Grimaldi, Storia et L’amour s’invite à Noël (offert par la vendeuse de France Loisirs, ce n’était pas prévu, mais elle m’en a fait cadeau.

Pour les résumés, je vous les mettrais dans 2 articles à chaque fois pour que vous puissiez revenir voyager à bord de mon blog.

Belle soirée et très bonnes lectures.