Portrait d’auteure : Nathalie Thomas-Verney

Bonjour, Nathalie a bien voulu répondre à mes questions, voici ses réponses :

1/Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour Manoue, bonjour tout le monde. Je m’appelle Nathalie Thomas-Verney. Les deux noms sont en fait celui de ma maman et de mon papa joints ensemble. Ecrire n’est pas mon métier malheureusement. Je suis chef d’entreprise depuis 2010 dans le secteur du bien-être. Avant cela j’ai travaillé dans le milieu de la mode, j’étais responsable showroom, milieu que j’ai quitté, écoeurée.

2/ Quand avez-vous commencé à écrire ? (enfance, adolescence….)

Dernièrement, mes parents ont déménagé et ma mère m’a remis une petite bande dessinée que j’avais faite quand j’avais six ans ! En fait, j’ai toujours écrit, notamment à l’adolescence. Ce n’était certes que des petites histoires d’une dizaine de pages mais elles abordaient des thèmes qui me tenaient à coeur.

3/QU’est-ce qui te donne l’envie d’écrire ?

Offrir aux autres du rêve, de l’évasion.

4/CONNAIS-TU d’autres écrivains, éditeurs ou libraires ? Si oui, lesquelles ?

Je connais de nombreux auteurs, soit parce que nous étions dans la même maison d’édition, soit croisés sur le Net. En premier, je citerai Philippe Muratet, qui a eu la gentillesse de m’héberger lorsque je suis allée chercher mon prix des Arts Littéraires à Toulouse, Marie-Thérèse Denis, toujours de bons conseils, Thibaud Deschamps, un poète formidable, Eric Le Parc, qui a une plume magnifique… la liste est encore longue concernant les auteurs. Pour les éditeurs, j’ai de très bons contacts avec Madame Alonso de chez Fayard.

5/ COMMENT VOUS EST VENUE L’IDEE DE PUBLIER VOTRE OEUVRE ?

Je pense que pour tout auteur cette idée vient tout naturellement si l’on a envie de partager avec les autres.

6/Quel mode de publication AS-TU choisi ? en auto-édition ou avec une maison d’édition ?

Je crois qu’on ne choisit pas vraiment son style de publication, c’est plus le destin qui le fait pour nous. j’ai eu une première maison d’édition que j’ai laissé tomber car ils manquaient de professionnalisme. Actuellement, je travaille avec ma nouvelle maison d’édition, les éditions Livio.

7/ Es-tu satisfaite de ta publication ?

Oui dans la mesure où on me laisse la liberté de prendre les décisions, je pense notamment à la première de couverture.

8/ AU MOMENT DE LA SORTIE DE TON LIVRE, EN AS-TU PARLE PUBLIQUEMENT ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

Oui je pense qu’il faut partager. Je parle souvent de mon travail sur ma page Facebook ainsi que sur mon Twitter et dans quelques groupes que je suis régulièrement. Par contre je n’ai pas le temps de tenir un site personnel, peut-être quand je serais à la retraite….

8/QUEL SENTIMENT AS-TU RESSENTI LORSQUE TON LIVRE A ETE PUBLIE ?

Tout auteur ressent de la fierté et de la joie, je ne fais pas exception.

9/ AS-TU PUBLIE PLUSIEURS ROMANS ? UN NOUVEAU PROJET EST-IL EN COURS D’ECRITURE(futur proche ou lointain).

J’ai déjà publié deux romans chez mon ancien éditeur : Le Dernier Chant du Rossigno (2018) et Destins Interdits (2019).

Mon troisième roman L’Or et le Fer est paru chez mon nouvel éditeur en octobre dernier. Mes deux premiers romans (devenus introuvables du jour où j’ai repris mes droits) seront réédités cette années également par ma nouvelle maison d’édition.
Un roman pour cette année est en cours : Bel Amant. Celui de 2022 est à l’écriture et sont thème est inhabituel pour moi…. je souffre un peu !

10/ AS-TU PARTICIPE A DES CONCOURS LITTERAIRES, DES SEANCES DE DEDICACES, DES SALONS DU LIVRE ?

J’ai participé à trois concours littéraires, deux avec Le Dernier chant du Rossignol (primé au concours international des Arts Littéraires – Toulouse 2019) et un autre avec Destins Interdits (mention d’honneur section « roman » au Golden Aster Book – Rome 2020)

Je n’ai fait qu’une seule séance de dédicace pour Le Dernier Chant du Rossignol avec le Lion’s Club, c’était une petite conférence sur l’histoire du roman, suivie d’une dédicace.

Côté salon du livre, j’ai dû en faire trois ou quatre dont celui de Dourdan en 2019, un salon magnifique et immense vraiment intéressant et riche. Mon expérience était très stressante, notamment avec la petite conférence qui a ouvert la séance.

11/AVEZ-VOUS PARTICIPE A DES SEANCES DE DEDICACES ? QUEL A ETE VOTRE RESSENTI ?

Comme je le disais je n’ai pas une grande expérience des séances de dédicaces mais celle que j’ai réalisée, face aux membres du Lion’s Club, était très stressante, notamment avec la petite conférence qui a ouvert la séance.

Un petit clin d’oeil pour toi Nathalie avec

10 commentaires sur “Portrait d’auteure : Nathalie Thomas-Verney

Répondre à Le temps d'un livre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s