Portrait d’auteure : Noémie DELPRA

Bonjour tout le monde, je reçois Noëmie DELPRA qui a accepté de répondre à l’ITW. Nous allons donc faire un peu connaissance avec cette jeune auteure.

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Noémie DELPRA, j’ai 25 ans. Grande amoureuse de la nature et des animaux, je suis originaire de Seine-et-Marne, dont j’aime par-dessus tout les forêts luxuriantes. Passionnée depuis toujours de littérature fantastique, j’écris une tétralogie de fantasy, « Les larmes de Jundur », dont les trois premiers tomes sont parus – le quatrième et dernier tome devrait sortir en fin d’année 2021. Une saga dans laquelle nature et magie s’entremêlent…

2/ Quand as-tu commencé à écrire ? (enfance, adolescence….)

J’ai commencé à écrire à l’adolescence, d’abord des petits textes où je cherchais à fixer une émotion, une image, lorsqu’une impression forte s’imposait à moi. Je crois que ce qui m’a d’abord fascinée dans l’écriture, c’est cette possibilité d’arrêter le temps, de graver sur le papier un instant précieux pour qu’il dure toujours. C’est ensuite à l’âge de quinze ans que j’ai commencé à écrire le premier jet de ma saga « Les larmes de Jundur« .

3/ Qu’est-ce-qui t’a donné envie d’écrire ?

A l’adolescence, j’étais une lectrice insatiable de séries fantastiques (A la croisée des mondes, Harry Potter, Eragon…). Ce sont probablement les romans de Pierre Bottero qui m’ont poussée à écrire (La quête d’Ewilana, Ellana, L’autre, Les âmes croisées…), tant j’ai été époustouflée par la beauté de son univers et sa plume enchanteresse. J’ai eu envie de créer mon propre monde, de raconter ma propre histoire, avec peut-être déjà cette ambition d’inspirer aux lecteurs la même émotion, le même voyage.

4/ Connais-tu d’autres écrivains, éditeurs ou librairies ?

Comme beaucoup d’auteurs, j’ai eu la chance de faire de merveilleuses rencontres au gré des salons. Je tiens en particulier à évoquer Laurence Varaine-Jarnac, qui, en plus d’avoir écrit deux merveilleux romans policiers pleins de délicatesse, « Comme une pierre » et « Kisinio Mauré », est une très belle personne. J’ai également eu le plaisir de rencontrer Cynthia Kimberley, que je ne présente pas puisque son portrait a récemment été fait sur le blog ! Je pourrais aussi citer Mélanie Baranger et Amélie Jeannot. Je trouve ces échanges entre auteurs particulièrement enrichissants et précieux !

Quant aux librairies, plusieurs ont gentiment accepté de proposer ma saga « Les larmes de Jundur sur leurs étagères. J’ai notamment pu faire plusieurs dédicaces dans les librairies Christmann à Lagny-sur-Marne et Le livre d’Oz à Ozoir-la-Ferrière, et je tiens encore à remercier chaleureusement les équipes pour leur accueil et leur volonté de promouvoir mes romans !

5/ Comment t’es venu l’idée de publier ton oeuvre ?

Je crois que l’idée a toujours été là, dès les premières lignes écrites au temps de mon adolescence. Pour moi, l’écriture est indissociable de la découverte par les lecteurs. Car ce qui me tient le plus à coeur, c’est d’emporter les gens dans mon univers, de les faire rêver, voyager. Rien ne me bouleverse tant que de savoir que j’ai réussi à toucher quelqu’un à travers mes mots, à le faire rire ou pleurer.

6/ Quel mode de publication as-tu choisi ? en auto édition ou avec une maison d’édition ?

J’ai choisi l’auto édition, car je ne souhaitais pas attendre plusieurs mois avant de recevoir les retours des lecteurs, et je me sentais prête à relever ce défi ! Je trouve que c’est une très bonne expérience, qui permet de maîtriser tout le cycle de publication d’un livre, depuis l’écriture jusqu’à la diffusion et promotion en passant par la mise en page, l’impression etc…

7/ Es-tu satisfaite de ta publication ?

Oui, je suis très satisfaite de mon choix de passer par l’auto édition. Cela m’a permis d’apprendre énormément, de me former sur beaucoup de sujets et de me lancer sans cesse de nouveaux défis. J’apprécie particulièrement le fait de gérer de A à Z tout ce qui concerne « mon bébé ». Par exemple, c’est un vrai bonheur d’échanger longuement avec l’illustratrice pour aboutir à la couverture parfaite, ou encore de construire moi-même sur Photoshop les nombreux visuels (maquette de couverture, affiches, roll-ups, marque-pages etc). Je trouve que tout ce travail, parfois difficile, donne à la fin un véritable sentiment d’accomplissement et de fierté. Je n’exclus pas de soumettre mes prochains romans à une maison d’édition, car je trouve qu’il est important de tout essayer pour savoir ce qui nous convient le mieux.

8/ Quel sentiment as-tu ressenti lorsque ton livre a été publié ?

C’était un rêve devenu réalité que de voir cette histoire, imaginée en tant qu’adolescente, puis réécrite et retravaillée en tant que jeune adulte, prendre une toute autre dimension en trouvant en enfin ses lecteurs. En même temps, j’avais aussi conscience que ce n’était que le début d’une grande aventure – bien entendu parce que la saga comporte comporte quatre tomes, mais surtout parce que le plus gros travail restait à venir, notamment la diffusion et la promotion.

9/ Au moment de la sortie de ton livre, en as-tu parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

Tout à fait, j’ai créé un site internet, http://leslarmesdejundur.com, mais aussi une page Facebook « Les larmes de Jundur ». J’ai bien sûr largement diffusé auprès de mon entourage, qui me soutient énormément depuis le début de cette aventure. Plus récemment, j’ai créé une page Instagram, au nom de Noémie Delpra. J’ai également recours aux services presse via le site Simplement Pro, afin de soumettre ma saga à des chroniqueurs littéraires.

10/ As-tu publié plusieurs romans ? Un nouveau projet est-il en cours d’écriture (futur proche ou lointain) ?

Le premier tome de ma saga « Les larmes de Jundur », Voyageuse, a été publié en 2018. Depuis, je m’impose un rythme de publication d’un tome par an. Le deuxième tome « Duelle », est sorti en 2019 et le troisième tome, « Bestiale » en 2020. Le quatrième et dernier tome, qui devrait s’appeler « Dissidente », paraîtra normalement en 2021. Il est encore en cours d’écriture et me donne davantage de fil à retordre que les précédents, mais j’y prends beaucoup de plaisir et j’espère que les lecteurs aimeront ce final ! Je suis particulièrement émue à l’idée de clôturer cette saga, dont les personnages m’accompagnent depuis dix ans….

11/ As-tu participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Je participe régulièrement à des salons du livre, majoritairement en Seine-et-Marne : Rozay-en-Brie, Rebais, Lagny-sur-Marne, Bussy-Saint-Georges, Coulomniers, Courtry, mais aussi Dromans, Brétigny-sur-Orge, Artonges, Montmirail… Ce sont à chaque fois de magnifiques moments d’échange et de rencontre, bien entendu avec les lecteurs mais aussi avec d’autres auteurs.

J’ai déjà participé à plusieurs concours d’écriture et de nouvelles et appels à texte : en 2013, j’ai été lauréate du concours d’écriture de conte organisé par Gallimard Jeunesse en partenariat avec Victor Dixen, puis en en 2015, ma nouvelle, Morte pour toi Délie a été publiée dans le recueil du concours « 48 h pour écrire » des Editions Edilivre. En 2019, j’ai eu le plaisir d’intégrer les recueils de nouvelles de l’Indé Panda n° 8 et n° 9, avec La mort est finalement plus douce qu’on ne le croit et Il était cinq heures.

12/ As-tu participé à des séances de dédicaces ? Quel a été ton ressenti ?

J’ai eu la chance de participer à plusieurs séances de dédicaces dans les librairies Christmann à Lagny-sur-Marne et Le livre d’Oz à Ozoir-la-Ferrière. La toute première a été un véritable défi pour moi, qui suis de nature timide et réservée – il m’était alors extrêmement difficile d’aller au devant des gens pour leur proposer de découvrir mon roman. Mais cette première dédicace m’a surtout permise de prendre confiance en moi, de gagner en aisance et d’apprendre à valoriser mon travail. Aujourd’hui, ces moments d’échange avec les lecteurs me sont extrêmement précieux ! J’y ai fait des rencontres tellement touchantes, comme celle d’un jeune homme venu me dire que le premier tome des « Larmes de Jundur » lui avait redonné goût à la lecture. Ce sont ces moments qui me font prendre conscience de l’impact que mon histoire peut avoir, un impact indéniablement magique !

Un grand merci à toi Noémie pour l’avenir, je te souhaite de très bonnes ventes.

retrouvez Noémie Delpra avec sa page facebook :

https://www.facebook.com/LesLarmesDeJundur

et hop venez voir le trailer des romans de Noémie

4 commentaires sur « Portrait d’auteure : Noémie DELPRA »

  1. Un superbe portrait de Noëmie Delpra. Sa saga les larmes de Jundur est un vrai chef d’œuvre. Mon fils et moi attendons avec impatience le prochain tome, dont le nom évoqué « dissidente » est très mystérieux.
    Noëmie, que j’ai eu la chance de rencontrer en salon, est une belle personne et sa plume nous emporte avec ravissement dans ses mondes merveilleux. Vivement le tome 4😋😘

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le Nez dans les Bouquins

Chroniques littéraires et découvertes culturelles

EmOtionS - Blog littéraire

Chroniques, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF, fiction...

Julie-Anne Bastard auteure

romances et paillettes

Le boudoir de Félicie { Lit } Aussi

Les chroniques de bonnes humeurs...

PlumesD'orEtCompagnie

Votre critique littéraire en toute philosophie

Light & Smell

Blog de chroniques littéraires

PAUSE POLARS

Polars, thrillers, littérature, romans, livres tous mes avis de lectures

Les papiers de Mrs Turner

Quand on est plongé dans un livre, le monde autour n'existe plus

Les Paravers de Millina

La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

Du bonheur et des livres...

Le blog pour prendre son bonheur en main !

Bouquins et Papotages

blog de lecture

Le battement des Mots

Critiques littéraires de deux jeunes femmes un peu folles, échappées d'un livre mystérieux et désirant vous inciter à la lecture !

Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Les lectures de Louise

" La lecture est une amitié " Marcel Proust

Lionel Touzellier

"l'écriture est la peinture de la voix"

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

Camille Baichère

Soyons curieux !

Le “Ressenti“ de Jean-Paul

Parce que lire, c'est vivre…

Ilôt lecture

Mes aventures littéraires !

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Petrosky daily news

Informations futiles et quelques peu culturelles

Chez Sébastien Theveny

Passion d'écrire pour la plaisir de partager

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

Melissa et ses livres

Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur.

Philippe Meisburger Auteur

Site officiel de Philippe Meisburger, auteur.

Le Temps d'un Livre

Bienvenue sur ce blog, lieu de partages et de découvertes littéraires.

Collectif polar : chronique de nuit

Lectures noires, polar, coups de coeur, coup de gueule d'une simple bibliothécaire férue de littératures policières et de l'imaginaire

Les lectures de Mel

"Ne pas posséder un livre, c'est apprécier davantage l'idée de (bientôt) pouvoir en tourner les pages." - Mel R.

Lily B. FRANCIS

AUTEUR INDEPENDANT

La Cocci-Lectrice

Blog Littéraire - "Lire c'est être aussi léger qu'une plume et aussi vagabond que l'imagination !" SophieCsx

Sangpages

ROMANS NOIRS - POLARS - THRILLERS

LittéLecture Blog

Jamais sans un livre !

%d blogueurs aiment cette page :