Des polars, des thrillers

voici la suite des achats et nous sommes seulement le 11 septembre 2021. Vous souhaitez savoir quels sont les livres (polars et thrillers qui ont rejoint ma bibliothèque). Les voici :

« Je sais que ce que vous avez vu. »
 
Toulouse. Une sortie de périphérique. Ludovic, jeune cadre dynamique dans son SUV ; Claire, ambulancière exténuée ; et Ousmane, livreur de sushis grelottant sur son scooter : tous trois ont pris la sortie 16 ce soir-là et assisté à l’exécution de sang-froid d’une joggeuse. Tous trois ont choisi de prendre la fuite.
Le lendemain, ils reçoivent chacun un SMS : « Je sais ce que vous avez vu. » Témoins du meurtre la veille, ils ignorent encore qu’ils viennent de devenir des cibles…
Dans une ville traumatisée par un tueur en série, trois individus que tout oppose sont pris au piège d’un stratagème macabre, un jeu de piste qui va les pousser dans leurs retranchements et révéler leur vraie nature.
Que seriez-vous prêt à faire pour rester en vie  ?

Un matin ensoleillé de mai, trois petites filles sont sur le chemin de l’école. Une heure plus tard, l’une d’entre elles est morte. Quinze ans passent. Kitty vit enfermée en elle-même, dans une maison de repos. Elle n’a aucun souvenir de l’accident qui lui a fait perdre l’usage de la parole. Professeure d’arts plastiques, sa soeur Alison semble quant à elle bien remise de l’événement. Mais les apparences sont trompeuses. Instable et fauchée, elle décide de postuler à un emploi d’enseignante dans une prison pour hommes. C’est l’occasion idéale de se remettre à flot et de réparer les pots cassés. Dans l’ombre, quelqu’un les observe. Quelqu’un qui cherche à se venger de l’accident et qui ne s’arrêtera devant rien pour faire éclater la vérité.

Trois associés, un cadavre, un butin, une embrouille.
Un coup de maître.

Visalia, Californie centrale.

William, l’homme d’affaires, rêve de créer un nouveau pôle d’excellence dans la région qui l’a vu naître, loin de la Silicon Valley et de la Baie de San Francisco. Lorsque sa société Educorp fait faillite, étourdi par le désir de revanche, il accepte l’aide d’un fonds privé sans en avertir ses associés.
Quand Carl, l’avocat fiscaliste, met son nez dans les affaires d’Educorp, ce qu’il découvre va l’aspirer au cœur d’un engrenage incontrôlable.

Philip s’active pour offrir une fin de vie décente à sa mère. Pour y parvenir, le lieutenant de police est prêt à tout.

Le destin de ces trois hommes va se télescoper quand William doit revoir ses associés, une semaine plus tard, à l’occasion du Rassemblement, rituel instauré depuis la fin de leur aventure commune. Parfaite symétrie des situations et des hommes : dans ce dédale de faux-semblants, de violences feutrées et de trahisons, le face-à-face s’annonce comme la plus dangereuse réunion à laquelle ils aient jamais participé.

Après Grand Froid, plébiscité par les lecteurs, Cyril Carrère tisse avec Le Quatrième Rassemblement une toile dangereuse très cinématographique qui va incontestablement marquer le lecteur. Thriller efficace et racé, Le Quatrième Rassemblement dépasse les frontières du genre et se clôture sur une séquence finale magistrale.

Lisez les, dîtes moi si vous avez aimé.

Oh septembre, les jours raccourcissent, de quoi prendre un bon livre (pas de saison pour lire).

Coucou tout le monde, le mois de septembre vient de commencer et j’ai déjà acheté quelques romans, de tous genres (feelgood/romans). Ce sera 2 articles, c’est encore mieux.

Je vous montre un petit peu ce que j’ai de nouveau :

et puis celui que je lis et qui est très bien, il s’agit de « Comme une pierre » de Laurence Varaine-Jarnac. Le retour sera fait très prochainement ainsi que le portrait de l’auteure. Vous pouvez déjà lui commander le livre cité ci-dessus, car je l’ai fait directement, et reçu par Mondial Relay en 2 jours. Moi, j’aime beaucoup acheter auprès de l’auteur(e), ça m’arrive souvent.

Résumé sur la Fnac :

Denis, 45 ans, est un homme triste. Englué dans ses problèmes de travail, ne sachant plus communiquer ni avec son fils ni avec son père, il voit son existence lui glisser entre les doigts. Mais quand il apprend par inadvertance que son ex-femme doit en épouser un autre dans trois jours à l’autre bout de la France, il refuse de laisser passer sa chance et s’embarque pour un improbable voyage. Un périple au bout duquel il pourrait trouver tout autre chose que ce qu’il cherchait. On s’est aimés comme on se quitte, c’est l’histoire d’un homme ordinaire, bien décidé à tenter l’extraordinaire pour reconquérir l’amour de sa vie. 

Résumé de la Fnac

Liliane, la grand-mère. Ma petite-fille m’observe avec insistance. Je ne dois rien laisser paraître. Je la connais bien, Justine. Quel bout de femme ! Quel tempérament ! Elle a de qui tenir, me direz-vous.
Catherine, la mère. Je n’en peux plus de ces réunions de famille. Je dois toujours m’occuper de tout. Et Maman qui fait des caprices, en plus ! Vivement demain que je retrouve Pierre. Pierre, c’est mon collègue. Je l’aime beaucoup, mais je suis mariée…
Justine, la petite-fille. Qu’est-ce qu’elle a, Mamie ? Je la trouve soucieuse. Les yeux dans le vague, elle soupire en caressant son petit chien. C’est certain, quelque chose cloche. Il faut que je lui parle !

Et si Justine perçait le secret de sa grand-mère ? Et si, dans cette histoire, chacune avait besoin de l’autre pour avancer, pardonner, et aimer ?

Connaissez-vous Charlie Wat et Sonia Dagotor ? non pas encore, alors, filez chez votre libraire préféré(e), votre rayon des livres adorés et fouinez. Moi, bizarre, ils me repèrent. Ne sortez pas du rayon ou ne quittez pas la librairie sans livres.

Suite au prochain article (pour les polars/thrillers).