Portrait d’auteure : Madeline DESMURS

bonjour tout le monde, venez découvrir Madeline DESMURS, auteure de polars. Elle a bien voulu répondre à mon ITW. Voici ses réponses : vous êtes prêt(e)s…..

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Madeline DESMURS, j’ai 42 ans, qu’est-ce-que je peux te dire d’autres ? j’aime le chocolat, le café et les histoires de meurtre. J’aime la part de lumière des gens mais je m’intéresse à la part sombre des êtres humains. Ah oui et je suis plutôt drôle enfin ce qui aime mon humour le pense aussi. J’écris du cosy mystery avec les enquêtes de Muguette Lagrange mais j’ai bien envie de me frotter au thriller pour mon prochain roman.

2/ Quand as-tu commencé à écrire ? (enfance, adolescence..)

Ecrire à l’adolescence mais raconter des histoires, j’ai dû commencer en apprenant à parler.

3/ Qu’est-ce-qui t’a donné l’envie d’écrire ?

Ma deuxième grossesse. J’ai été coincée dans mon lit pendant de longues semaines. J’ai pris mon ordi et je me suis mise à écrire sans m’arrêter. J’avais déjà écrit des nouvelles mais jamais un roman en entier.

4/ Connais-tu d’autres écrivains, éditeurs, ou libraires ? si oui, lesquelles

Jacky Goupil c’est un auteur que j’ai beaucoup aimé lire dernièrement.

5/ Comment t’es venu l’idée de publier ton oeuvre ?

Mon roman « Liés par le sang » était écrit, j’avais envie de le partager. J’ai commencé par l’auto publié et ensuite je l’ai proposé à une maison d’édition.

6/ Quel mode de publication as-tu choisi ? en auto édition ou avec une maison d’édition.

Les deux. Mes deux premiers romans « Liés par le sang » et « Meurtre au manoir des furets » sont publiés par EHJ EDITIONS et le dernier « Les larmes de la Mariée » en auto édition.

7/Es-tu satisfaite de ta publication ?

Oui

8/ Quel sentiment as-tu ressenti lorsque ton livre a été publié ?

C’est à chaque fois un mélange de joie et de peur. je suis trop contente de voir ces mois de travail se concrétiser, que mon histoire prenne vie entre les mains des lecteurs et je suis à la fois pétrifiée en me demandant si ce n’est pas la chose la plus nulle que j’ai jamais écrite.

9/ Au moment de la sortie de ton livre, en as-tu parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

Pour le premier non. Mais pour les suivants oui

10/ As-tu publié plusieurs romans ? Un nouveau projet est-il en cours d’écrire (futur proche ou lointain) ?

J’ai publié 3 romans et participé à plusieurs recueils de nouvelles.

En octobre, sera publié un recueil de nouvelles intitulé « 11 bruits de couloirs » et je participe aussi à un autre recueil qui devrait voir le jour courant début 2022.

Pour mes projets persos, je reprends la plume en septembre pour un nouveau roman, un thriller cette fois pour une sortie en 2022.
Je boucle actuellement un recueil de nouvelles à découvrir sur mon site d’auteur qui devrait voir le jour fin septembre.

11/ As-tu participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Je ne participe pas à des concours. j’aime les séances de dédicaces en librairie ou à la bibliothèque c’est un cadre plus intimiste que les salons du live dont je ne suis pas fan.

12/ As-tu participé à des séances de dédicaces ? Quel a été ton ressenti ?

J’adore échanger avec les lecteurs. Je suis toujours très fière de voir que mes romans plaisent. Mais je suis une quiche en dédicace, je ne sais jamais quoi écrire.

lien pour trouver mes romans : https://www.amazon.fr/Romans-policiers-polars-MADELINE-DESMURS-Livres/s?rh=n%3A301134%2Cp_lbr_books_authors_browse-bin%3AMADELINE+DESMURS

Merci à Madeline d’avoir consacré du temps pour répondre à l’interview.

Comme une pierre de Laurence Varaine-Jarnac

Résumé :

Comment se remettre de la violence reçue lorsqu’on est témoin de la mort d’un homme ?

La police va enquêter, bien sûr, fouiller là où on ne s’y attendait pas. Comme une pierre tombée dans l’eau dont les remous s’étendent de plus en plus loin du point d’impact, l’instruction va révéler des secrets, faire vaciller notre confiance en nos proches.

Mais il faut s’accrocher à l’amour que l’on a pour eux et continuer de vivre, malgré les cauchemars et les doutes.

Car on ne peut éviter de se poser la question.

Jusqu’où est-on prêt à aller pour ceux qu’on aime ?

Pour surmonter cette épreuve, Lisa se réfugie dans l’écriture. Elle passera de la peur à la colère, des larmes à la reconstruction, sans pour autant parvenir au bout de ses surprises.

En parallèle, l’enquête de police suit son cours dans la ville de Meaux. Le commandant Vanessa Livers et son équipe ne renonceront pas, chercheront coûte que coûte à innocenter le coupable désigné et à mettre la main sur le véritable meurtrier.

Mon avis :

J’ai choisi ce policier après avoir lu beaucoup d’avis très positifs sur les groupes de lectures ce qui m’a vraiment donné envie de le lire et j’ai vraiment très bien fait. Non seulement, l’auteure est adorable, vous pouvez la contacter via le formulaire de contact sur son blog, elle vous répondra. C’est ce que j’ai fait car je ne souhaitais pas commander sur Amazon alors que je pouvais le recevoir dédicacé. Comme j’ai terminé « Comme une pierre » et qu’il y a une suite « Kisinio Mauré », d’après vous qu’ai-je fait ? Ben je l’ai commandé également et le recevrais ces jours-ci.

J’ai découvert la plume de Laurence avec beaucoup de plaisir car c’est un roman policier comme je les aime, ce n’est pas gore comme chez certains auteurs que je ne lis plus car je ne trouve aucun intérêt et ça n’apporte rien à l’histoire.

Lisa, une auteure en pleine écriture de son roman est installée confortablement sur sa chaise longue sur la terrasse de son appartement de Meaux. Tout d’un coup, elle se retrouve avec un homme mort qui tombe sur elle, la laissant inconsciente un certain temps. Son ami, inquiet, n’arrivant pas à l’avoir au téléphone se rend chez elle, il la trouve inconsciente et prévient les secours.

Aussitôt, une enquête menée par Véronique Livers et Jean-Philippe essaie par tous les moyens de trouver qui est ce jeune homme, qui l’a tué, d’où vient-il ? Au fil de l’histoire, vous apprendrez à connaître toutes les personnes qui entourent Lisa et qui lui sont chères.

Ce roman policier est comme un puzzle où toutes les pièces s’embriquent parfaitement les unes aux autres, ce qui permet de connaître que l’enquête est menée d’une main de maître et écrit d’une façon magnifique. Je vous le conseille vivement de le lire. Si vous faîtes comme moi, vous n’avez pas encore terminé « Comme une pierre » que vous lui commandez « Kisinio Mauré ».