Coup double pour Agnès Ledig

Hello les amis lecteurs, aujourd’hui, sortie de deux romans d’une de mes auteures préférées : Agnès Ledig que je suis depuis le 1er roman « Juste avant le bonheur ». Ses romans paraissent généralement aux alentours de mars/avril mais là, c’est pour l’automne.

La toute petite reine :

Un matin, Adrien, maître-chien, est appelé pour un colis suspect en gare de Strasbourg. Bloom, son chien hypersensible, va sentir le premier que les larmes de Capucine, venue récupérer sa valise oubliée, cachent en réalité une bombe prête à exploser dans son coeur. Hasard ou coup de pouce du destin, ils se retrouvent quelques jours plus tard dans la salle d’attente d’un couple de psychiatres. Dès lors, Adrien n’a de cesse de découvrir l’histoire que porte cette jeune femme. Dénouant les fils de leur existence, cette rencontre pourrait bien prendre une tournure inattendue et leur permettre de faire la paix avec leur passé afin d’imaginer à nouveau l’avenir.

Flammarion : broché 20.90 € avec la carte Fnac ou 21.80 € sans la carte en numérique : 14.99 €.

Compter les couleurs :

Livre de poche : 6.20 € papier et 5.99 € numérique

Elles de Catherine Michoux

Bonjour, je tiens à remercier l’auteure Catherine Michoux qui m’a contactée via le formulaire de contact de mon blog (et je réponds toujours) pour me proposer de m’envoyer son dernier roman intitulé « ELLES »

Résumé :

Parisienne et célibataire, Ariane est psychiatre. Elle est fascinée par six de ses patientes. Six femmes qui semblent n’avoir peur de rien. Six histoires incroyables.

Au moment où elle se sent à l’aube de quelque chose d’important, d’essentiel peut-être, elle décide d’en faire un livre.

Raconter ces histoires ne sera pas sans conséquences car ces récits posent tant de questions. Le hasard, le destin, le monde invisible, la vie après la vie, toutes ces interrogations qui habitent l’humain depuis la nuit des temps.
Etrangement, elle va voir sa vie bouleversée par une rencontre qu’elle n’attendait pas, qu’elle n’attendait plus. LA rencontre, celle que tout le monde espère, l’évidence. Pourtant presque simultanément elle est atteinte d’amnésie globale transitoire et est incapable de se souvenir du prochain rendez-vous avec l’amour de sa vie.
Pour chaque histoire, un « miracle ». Quel sera le sien ? Comment dénouer les fils ? Ariane recouvrira-t-elle la mémoire ?

L’amour prend parfois des chemins étranges, faut-il l’attendre où aller le chercher ?

Mon avis :

C’est l’histoire d’Ariane, psychiatre à Paris, célibataire, elle consacre son temps à son travail. Elle va nous conter l’histoire de six de ses patientes qui n’ont peur de rien mais ont besoin de se confier à Ariane. Au fil du temps, elle perdra tout d’un coup la mémoire, mais la retrouvera-t-elle ?

Les histoires de ces six femmes ont-elles un point commun ?

Je n’ai pas été transportée par l’histoire de ces femmes mais j’ai tout de même bien aimé l’écriture fluide et agréable de l’auteure.