Promenons nous dans les bois, ah non chez moi c’est chez Noz

bonjour, sur les groupes de lectures sur lesquels je suis membre, j’ai vu passez des publications plus qu’intéressantes : alors si vous en voulez plein vos mirettes ou plutôt dans vos PAL gigantesques ou bibliothèques qu’il faut agrandir, suivez moi c’est par ici :

Vous voulez savoir ce que j’ai trouvé dans le 2e magasin Noz de ma ville.

Je

Je vais rarement chez Noz car je n’y pense pas……..mais ceci dit peut être que je vais y retourner…… Non rien de rien je n’y retournerais pas, mais si mais si Noz en aura encore. Les petits délires. C’est juste pour voir si vous allez lire mon article jusqu’au bout, ah ah !

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie de Véronique Maciejak

voici le retour de ma lecture du roman de Véronique Maciejak. Tout d’abord je vous laisse le résumé, et ensuite vous aurez mon avis.

Résumé :

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bons et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement.

Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé..

Mon avis :

Emma, animatrice radio à la matinale chez Double MR, attend le grand amour. Elle s’aperçoit que son patron lui donne beaucoup plus de responsabilités que ce qu’il est indiqué sur son contrat. Elle adore son travail qu’elle a trouvé après avoir terminé ses études. Un jour, elle doit partir interviewer un auteur de grand talent dont une de ses meilleures amies adore son écriture. C’est Julien Vascos. Il va lui apporter beaucoup de bien mais d’une manière dont vous ne devinerez jamais si vous ne lisez pas ce roman.

A la fois feelgood mais également développement personnel, des citations sont incluses dans le roman, à noter sur un cahier d’ailleurs, des exercices de bien être.

Emma n’a aucune confiance en elle et a toujours besoin de l’avis de son entourage, en l’occurence ceux de ses meilleures amies. Mais elle va prendre conscience que c’est sa vie, et qu’elle doit prendre ses propres décisions.

Pour les amateurs de feelgood, de développement personnel, je vous le conseille, ça fait un bien fou.