Du pardon……..à l’amour de Nathalie Brunal

me revoilà dans une deuxième chronique, et celle-ci c’est un feelgood d’une auteure que je suis depuis quelques temps. J’ai pour ainsi dire lu tous ses romans qu’ils soient en numérique ou en format papier. L’écriture de cette auteure est limpide, simple, avec des pointes d’humour, qui fait du bien au coeur. Je vous les conseille tous, et ils sont tous chroniqués sur mon blog (rubrique recherche : Nathalie Brunal).

Résumé :

Myrtille, 17 ans, se retrouve à la rue après avoir été chassée par ses parents. Recueillie par Mathilda qui la prend sous son aile, la jeune femme se construit, en tant qu’adulte et mère, auprès de la vieille dame. Les années s’écoulent loin des tourments, mais le passé la rattrape quand elle promet à sa bienfaitrice de renouer avec ses parents. Lorsqu’un drame se produit, elle s’enfuit en compagnie de Margaux, sa fille, pour échapper aux conséquences de ses actes. Elles traverseront la France au volant d’une vieille Coccinelle en quête de la vérité. Un périple semé d’embûches les attend. Myrtille retrouvera-t-elle ses parents ? Leur pardonnera-t-elle d’avoir coupé les ponts… ?
Montez en voiture et attachez vos ceintures, ce duo mère-fille vous entraînera dans une aventure remplie d’émotions. Entre rires et larmes, l’amour fera partie des bagages.

Mon avis :

J’ai adoré ce duo mère-fille après qu’il ait été un trio, mais vous en saurez plus car je ne vous dévoilerais rien du tout. Myrtille, 17 ans souhaite retrouver ses amis le soir du 14 juillet, pour faire la fête, s’amuser comme tous les jeunes de son âge. Mais, ce qui va se passer est un peu triste, elle est chassée de chez elle par ses parents très BCBG très coincés où le sourire et les fous rires n’existent pas.

J’avais envie de me plonger dans ce feelgood à un moment un peu difficile, cela m’a fait du bien, je souriais, et j’avais envie de vivre à la place de l’une des personnages principaux ce qui m’a permise de souffler un peu. Et comme d’habitude, ma note est très bonne, je le conseille vivement aux lecteurs avides de belles histoires.

Treize auteures + treize nouvelles + 5 saisons = Un recueil

Je me suis absentée quelques temps mais je reviens avec quelques chroniques. Voici mon avis de ce recueil que j’ai énormément apprécié :

Résumé :

Il n’y a plus de saisons, dit-on.

En ces temps de folie climatique, treize auteures aux univers différents se sont penchées sur la question. Remettre les saisons au goût du jour, tout en explorant plusieurs genres littéraires : tel était leur objectif.

De la saison des amours à celle des combats, de l’hiver d’antan à celui d’aujourd’hui, sans oublier les tempêtes que l’avenir nous réserve… Autant de thèmes qui souffleront un vent nouveau sur la planète des nouvelles.

Il n’y a plus de saisons, vraiment ? Nos auteures assurent pourtant qu’il y en a cinq !À vous de trouver l’intruse.