Un héritage d’amour de Myette Ronday

Je remercie chaleureusement Myette Ronday de la confiance témoignée lors de l’envoi de son dernier roman.

Mon avis :

J’ai pu faire connaissance avec une nouvelle plume tout aussi magnifique qu’envoûtante pour lire ce roman. Le titre du roman n’a pas été choisi par hasard car il s’agit de correspondances épistolaires entre Mathilde et Léni, réfugié allemand dans les estives. Mathilde et Léni se sont aimés, et tombés amoureux, devant se cacher de tout le monde pour ne pas subir les critiques et surtout que Mathilde ne soit pas tondue pour avoir couché avec un allemand.

Nous vivons deux époques : 1943 où Mathilde et Léni, réfugié allemand sont amoureux . Quelques mois plus tard, elle doit partir avec son amant et se réfugier dans la cabane de l’Estive. Puis en 1996, alors que Mathilde est décédée depuis trois ans, Heide ou Agnès, sa fille, se décide à se rendre à Céret pour ouvrir la mercerie qu’elle a hérité de sa mère. Elle y découvre des missives de sa mère qui lui permettront peut-être de connaître la vérité.

J’ai trouvé ce roman magnifique, cette écriture limpide et sublime. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je laisse la place pour la notation.