A l’adresse du bonheur : Lorraine Fouchet

Comme tous les ans, Lorraine Fouchet, une auteure que j’aime beaucoup, autant la personne que son écriture m’a comblée lors de la lecture de son dernier roman « A l’adresse du bonheur » paru en mars/avril 2022. Fidèle lectrice, je ne veux absolument pas rater l’occasion d’acheter son livre en format broché. D’ailleurs, depuis que je connais l’auteure, ses romans sont tous en format broché.

Résumé :

En lisant le journal, le médecin Pierre Saint-Jarme constate que Ker Joie, la maison de famille vendue dix ans plus tôt, est de nouveau sur le marché.
Il se précipite pour la racheter. Trop tard. Alors, il la loue, le temps d’un week-end, pour réunir la tribu sur l’île de Groix et organiser l’anniversaire d’Adeline, sa mère. Mais Pierre n’est pas le seul à lire les journaux… Un accident survenu il y a trente-sept ans s’invite à la fête. Tandis qu’Adeline souffle ses quatre-vingts bougies et pioche des moments précieux dans le bocal à émotions, les fracas du passé tracent vers l’île.
Et si vous pouviez racheter votre maison d’enfance? Ce roman ravive les souvenirs, parle du serment d’Hippocrate, de rancune tenace, et surtout d’amour. Il appelle à éclairer la nuit pour ceux qu’on aime, et réveille le parfum des vacances et des recettes de grand-mère.

Mon avis :

Quel bonheur d’ouvrir le nouveau roman de Lorraine Fouchet sorti le 22 mars 2022. Généralement, les romans de mes auteures préférées (au rayon ROMANS) paraissent généralement pour le printemps, c’est comme les jolies fleurs (roses, tulipes, jonquilles, narcisses), et puis c’est autour de mon anniversaire, donc je ne me fais plaisir, je fonce me les acheter.

Là, nous sommes à Paris mais nous allons prendre la direction de la Bretagne, et arrivés à Lorient, pour 50 min de traversée, vers l’Île de Groix. Comme dit le dicton « Qui voit Groix voit sa joie ».

Pierre Saint-Jarme, retraité, prend son café en lisant son journal et tombe nez à nez sur l’annonce de la maison de son enfance qui est mise en vente. La réaction est vive, Clarisse sa femme, sait très bien que ça lui fait bizarre, son enfance, ses souvenirs, ses joies, bonheurs, malheurs. Aussitôt, il souhaite l’acquérir à nouveau, car sa mère Adeline a dû s’en séparer. Que doit-il faire ? j’ai adoré ce roman car nous avons tous plus ou moins des souvenirs chers à nos coeurs que nous ne voulons pas nous séparer, une maison familiale, un objet, une photo.

En route pour le Morbihan (Petite Mer). Adeline va fêter ses quatre-vingts ans, c’est la maman de Pierre, Paul et Servane et grand-mère d’Arthur, Martial et Noëmie. Je ne vous en dis pas plus, car je ne peux pas raconter en détails.

Prenez quelques jours de vacances, venez respirer le bon air iodé, le bâteau à Lorient et naviguez jusqu’à Groix. Pas de stress sur les îles, pas de pollution, le ciel bleu, une mer bleu, des odeurs agréables.

Alors que va-t-il se passer ? Moi, je le sais mais je ne vous le dirais pas, une merveilleux roman que j’ai eu un peu de mal à quitter tant que j’ai suivi la famille sur l’ïle de Groix qui est à visiter. Je ne suis jamais déçue par les romans de Lorraine qui nous fait vivre le temps du roman une belle histoire.

Je vous le conseille vivement.

4 commentaires sur “A l’adresse du bonheur : Lorraine Fouchet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s