Ce week-end t’étais où Manoue, j’étais là

Bonsoir tout le monde, ce wee-end, j’ai un peu déserté facebook et les réseaux sociaux, j’étais au salon du livre de Vannes 2021, où nous pouvions rencontrer 200 auteurs. 23 000 visiteurs sont venus à cette manifestation tant attendue, étant donné la pandémie 2020 où nous avons tous été punis, ne pas voir nos auteurs, ne pas pouvoir acheter les livres. Pour moi, c’était une punition !

Mon panier littéraire :

quand Manoue va au salon, voici ce qu’elle rapporte à la maison

J’ai passé de super moments les samedi et dimanche. Samedi, j’ai pu revoir Lorraine Fouchet, Anne-Gaëlle Huon et faire connaissance avec Melissa Da Costa, Niko Tackian. J’ai fait les emplettes pour mes amies Audrey, Mumu et Sonia qui se reconnaîtront.

Dimanche, n’ayant pas vu tous les auteurs, j’y suis retournée et c’était super sympa, Sophie Henaff, Olivier Bal, Claire Favan, Véronique De Bure, Claire Norton. De super moments passés en leurs compagnies. Même le soleil et le ciel bleu nous ont accompagnés. Preuve en photos.

Je mettrais tous les achats que j’ai effectués (pour moi) et ceux qui m’ont été commandés. 2 sont déjà partis en direction de chez Sonia. Le reste des commandes va partir ces jours-ci.

N’hésitez pas à commenter, mais le smiley me cache, vous ne verrez pas ma tête. Navrée. .

Le temps d’un livre vous souhaite une agréable soirée:

Portrait d’auteur : Jean-Paul Le Denmat

Bonjour, je continue de faire mes portraits d’auteurs, interviews.

Je vous présente Jean-Paul Le Denmat qui a bien voulu se dévoiler un peu.

1/POUVEZ-VOUS VOUS PRESENTER EN QUELQUES LIGNES ?

J’ai 67 ans, je suis né et vis en Centre Bretagne. Retraité. Papy de 6 petits-enfants. Je suis passionné de littérature et de cinéma. J’aime la marche. Je bricole, je jardine en digne fils – j’espère de paysan. L’écriture des textes, du scénario et la mise en scène du Spectacle de l’Abbaye de Bon Repos a comblé mon envie de créer durant 23 ans. Je me consacre aujourd’hui à l’écriture. Mon souhait depuis toujours.

2/QUAND AVEZ-VOUS COMMENCE A ECRIRE ? (enfance, adolescence….)

Adolescent (13-14 ans) j’ai commencé par écrire de la poésie.

3/ QU’EST-CE QUI VOUS A DONNE L’ENVIE D’ECRIRE ?

J’étais boulimique de lecture (littérature blanche surtout les grands classiques contemporains. Très peu de littérature noire) et de cinéma. C’est suite à un stage d’écriture de scénario à l’ARC atelier régional de cinéma que j’ai commencé l’écriture d’un premier roman policier-fantastique. Début des années 80.

4/ CONNAISSEZ-VOUS D’AUTRES ECRIVAINS, EDITEURS OU LIBRAIRES ? SI OUI, LESQUELLES ?

J’ai rencontré et fait connaissance avec quelques romanciers et éditeurs bretons dans les salons régionaux… Très peu prolifique pendant 25 ans mes sorties et rencontres étaient peu nombreuses….

5/ COMMENT VOUS EST VENU L’IDEE DE PUBLIER VOTRE OEUVRE ?

Je pense que tous ceux qui écrivent ont ce souhait. Ont écrit très rarement pour soi avec l’envie d’être lu, connu, voire reconnu… Enfin, je crois. J’ai mis et je mets encore beaucoup de temps à écrire un roman. Lorsque j’ai terminé « Les griffes de l’ange », je l’ai envoyé à 2 ou 3 éditeurs régionaux. J’ai eu de la chance d’être publié chez Liv’Editions. Merci à Yannick Auffray et Lionel Forlot. Aujourd’hui mon seul désir est d’écrire.

6/ QUEL MODE DE PUBLICATION AVEZ-VOUS CHOISI ? EN AUTO-EDITION ou AVEC UNE MAISON D’EDITION ?

Maison d’édition depuis le début. Liv’Editions ; Chemin Faisant (collectif) – Editions du Palémon aujourd’hui.

7/ ETES-VOUS SATISFAIT DE VOTRE PUBLICATION ?

Très satisfait. Il faut écrire, travailler sans cesse. Devenir meilleur. Il ne s’agit pas pour moi de multiplier les publication (j’en suis d’ailleurs incapable) mais aller au bout ou presque du meilleur de moi-même. Corriger encore et encore….

8/ QUEL SENTIMENT AVEZ-VOUS RESSENTI LORSQUE VOTRE LIVRE A ETE PUBLIE ?

Content. Très content. Et surtout envie de commencer un autre roman. De vivre une autre aventure avec mes personnages.

9/ AU MOMENT DE LA SORTIE DE VOTRE LIVRE, EN AVEZ-VOUS PARLE PUBLIQUEMENT ? (page auteur fbk, blog perso., site perso, groupes fbk, famille amis).

En 2000 pas de réseaux sociaux. Quelques articles de presse et mon petit réseau perso.

10/ AVEZ-VOUS PUBLIE PLUSIEURS ROMANS ? UN NOUVEAU PROJET EST-IL EN COURS D’ECRITURE ? (futur proche ou lointain) ?

4 romans publiés : Les Griffes de l’Ange – La nuit des ombres – La stratégie des ombres – La nef des damné.

1 manuscrit terminé : En attendant l’Eternité

1 série de nouvelles littérature blanche en cours

1 roman en gestation

11/ AVEZ-VOUS PARTICIPE A DES CONCOURS LITTERAIRES, DES SEANCES DE DEDICACES, DES SALONS DU LIVRE ?

Aucun concours littéraire pour le moment, de nombreuses séances de dédicaces et plusieurs salons en Bretagne. Une fois le salon du livre à Paris.

12/ AVEZ-VOUS PARTICIPE A DES SEANCES DE DEDICACES ? QUEL A ETE VOTRE RESSENTI ?

Un grand plaisir de partager avec les lecteurs et les lectrices. Aujourd’hui de nombreux partages s’effectuent via les réseaux sociaux (FB pour moi) et les groupes de lecture. Un élément clé pour se faire connaître. Un grand merci à ceux et celles qui nous offrent cette opportunité.

Belle découverte de cet auteur Breton et sympa.

Je remercie Jean-Paul d’avoir répondu à mes questions.

Le temps d’un livre

Portrait d’auteure : Nelly Topscher

Bonjour, je continue dans mes portraits d’auteurs, j’aime beaucoup cette catégorie, permettre de mettre en avant les auteurs, les connaître, un peu, même un petit bout de leur vie personnelle et professionnelle.

C’est au tour de Nelly Topscher qui a répondu OUI pour mon grand plaisir. Cette femme que je ne connaissais que de nom, a bien voulu proposer deux de ses livres à un concours que j’avais organisé sur mon groupe en octobre dernier. J’ai trouvé cela très sympa et surtout généreux.
J’ai acheté son dernier livre qui est un thriller de 138 pages : oh zut ! je suis déjà à fond dedans. Eh Nelly, tu fais plus gros la prochaine fois.

PEUX-TU TE PRESENTER EN QUELQUES LIGNES ?

Agée de 46 ans, je suis juriste de métier et j’ai récemment lancé une activité de conseiller-agent littéraire. Je suis également auteure de romances plutôt noires, et de thrillers.

1/QUAND AS-TU COMMENCE A ECRIRE ? (Enfance, adolescence…)

J’ai comme beaucoup commencé par tenir un journal intime, mais ça m’a vite ennuyé donc je n’ai ensuite plus rien écrit jusqu’à mes stages d’étudiante en droit. Là, soutenue par mon tuteur, lors de mon stage en commissariat, est née la trame de ma première romance, intitulée Retour vers l’amour. Puis un stage en cabinet d’avocat est né Renaissance, mon second roman.

2/ QU’EST-CE-QUI T’A DONNE ENVIE D’ECRIRE ?

L’envie de traduire en mots ce que je voyais ou entendais en stage au départ. Puis simplement l’envie de donner vie à des histoires sorties de mon imagination très féconde.

3/ AVANT LA PUBLICATION DE TON LIVRE, CONNAISSAIS -TU D’AUTRES ECRIVAINS, EDITEURS ?

Personnellement non, à travers les médias et mes lectures, oui évidemment. Je suis une inconditionnelle de Maxime Chattam par exemple.
Le fait de dparticiper à des concours de nouvelles en 2017 m’a permis de me faire des ami(e)s parmi des auteur(e)s peu connus, mais qui ont un sacré talent.

4/ COMMENT T’ES-TU VENU L’ENVIE DE PUBLIER ?

Ce sont mes bêta, rencontrés sur un groupe regroupant de participants à un concours de nouvelles, qui m’ont gentiment poussé à dépoussiérer mes deux 1ers romans, et à les finir. J’ai ensuite envoyé en maison d’édition et trouvé un nid pour mes romans.

5/ PENDANT QUE TU ECRIVAIS, AS-TU EU L’IDEE DE PUBLIER EN AUTO-EDITION, SOUS UNE MAISON D’EDITION ?

C’est très récemment, pour mon second thriller sorti le 13 janvier dernier que j’ai opté pour l’auto-édition. Cela faisait un moment que j’y songeais et j’ai franchi le pas. C’est vraiment autre chose et aimant tout contrôler, je crois que c’est vraiment le concept qu’il me faut. Je suis donc hybride, car mes autres titres restent dans ma maison d’édition de base. Mais je pense que tous mes autres titres seront désormais publiés en auto-édition.

6/TE RAPPELLES-TU TON SENTIMENT LORSQUE TON PREMIER LIVRE A ETE PUBLIE ?

C’est le même qui revient à chaque fois et Ultricem Angelus est mon 8e roman (auquel on peut ajouter 3 recueils de nouvelles en collectif). A chaque fois, je suis prise d’un mélange alliant fierté et peur. L’idée que des inconnus vont avoir une part de moi dans les mains ou sur leur liseuse est grisante et flippante.

7/ AU MOMENT DE LA SORTIE DE TON LIVRE, EN AS-TU PARLE PUBLIQUEMENT ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes facebook, famille, amis).

Bien sûr. J’essaie d’être présente sur les différents réseaux non pas que pour faire ma promo, mais, car j’aime les échanges qu’on peut y avoir. Etre petit auteur nécessite de se battre aussi pour être visible. Donc il faut intégrer des groupes et essayer de se faire une petite place.

Même si j’écris par pur plaisir, il est évident que j’ai l’espoir d’être lue un peu.

8/ AS-TU PUBLIE PLUSIEURS ROMANS ? UN NOUVEAU EST-IL EN COURS D’ECRITURE, FUTUR PROCHE OU LOINTAIN ?

Comme je disais, je viens de publier mon 8e roman. j’en ai 3 de fini qui attendent d’être relus et corrigés et je travaille actuellement sur un thriller plus psychologique déjà bien avancé dans son 1er jet. Déjà couve dans ma tête l’idée d’un autre thriller !

9/ AS-TU PARTICIPE A DES CONCOURS LITTERAIRES, DES SEANCES DE DEDICACES, DES SALONS DU LIVRE ?

En 2019, j’ai effectivement fait plusieurs salons et séances de dédicaces. Le bonheur total. J’adore rencontrer d’autres auteur(e)s, devenu(e)s ami(e)s pour certain(e)s, et bien sur discuter avec des lecteurs ou lectrices. Malheureusement 2020 a été une année blanche et 2021 semble être mal partie. Le retour aux salons n’en sera que meilleur quand on pourra à nouveau se réunir dans de bonnes conditions.

10/ AS-TU ETE INVITE(E) POUR DES SEANCES DE DEDICACES ?

Oui une fois dans une librairie locale et ce fût un fiasco total. Disons que l’auteur avec qui je partageais ce moment était très envahissant et s’accaparait même les gens qui étaient intéressés par mes romans. J’ai fini totalement déprimée ce soir-là.

Du coup, comme pour tout, j’aime plutôt choisir mes engagements. Cela n’évite peut-être pas les déconvenues mais au moins je suis aux commandes de mes choix.

Je vous remercie, toutes et tous d’avoir consacré un peu de temps pour répondre à ce questionnaire.
Egalement, si vous recherchez une maison d’édition très chouette, vous pouvez contacter Carol Ine sur messenger ou ME La Plume de l’Edition (logo sur mon blog), un clic et hop vous y êtes.

Tant qu’à faire de la publicité, je suis pour.

La fureur de lire, anthologie de chroniques littéraires et interviews

Bonsoir,

dans cet article, « La fureur de lire », un recueil de nouvelles écrites par plusieurs auteurs : Laëtitia Colombani, Gaëlle Josse, Gaëlle Nohant, Sarah Saiquet, Pierre Raufast, Alexandra Ughetto, et bien d’autres.

Quelques indications sur La fureur de lire de Marie-Hélène Fasquel et Gabriel Erhart.

Vous pouvez le trouver soit en ebook (kindle) 5.99 € ou broché à 14.00 €

https://www.amazon.fr/fureur-lire-Marie-H%C3%A9l%C3%A8ne-Fasquel/dp/2900608325/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

Qui sommes-nous ?

Marie-Hélène Fasquel

Professeure agrégée d’anglais, de littérature américaine (en section internationale), chevalier de l’Ordre national du Mérite, sélectionnée au Global Teacher Prize 2017 récompensant les professeurs les plus innovants du monde (voir le dossier de presse ci-joint et l’émission de Laurent Delahousse consacrée à mes méthodes), à la suite duquel elle a publié à la demande des éditions François Bourin L’élève au coeur de sa réussite.  

Auteure publiée (une dizaine d’ouvrages scolaires à ce jour ainsi que deux ouvrages littéraires : Le feu secret et Dissonances).

Jurée du Grand Prix des Lectrices Elle 2020, membre du Cercle Livresque de Lecteurs.com, conférencière, en particulier pour TEDxRennesL’échappée Volée (organisée par TedxParis), TESOL France, elle invite régulièrement des écrivains dans ses cours et sur son blog. 

Gabriel Erhart

A écrit et jeté toutes sortes de livres et de poèmes jusqu’au jour où sa collaboration avec Marie-Hélène Fasquel l’a rendu plus raisonnable. 

Compositeur, professeur de jazz en Conservatoire, saxophoniste et flûtiste, il a, pendant plus de dix ans, dirigé un big band et joué dans des festivals, des clubs, ainsi que pour des ciné-concerts en Égypte et poursuit actuellement cette carrière musicale avec ses filles dans CANTUS FAMILIAS, un quatuor qui s’est produit à Paris au Théâtre des Rendez-Vous d’Ailleurs pour le lancement du recueil de nouvelles intitulé Dissonances (publié à l’origine par Les éditions Nouvelle Bibliothèque).

Présentation de l’ouvrage 

Romans, essais, livres pour enfants, La Fureur de lire, réunit un choix de chroniques parmi les quelque mille parues depuis une dizaine d’années sur notre blog Fahrenheit 452.

Beaucoup d’auteurs – connus ou moins connus – cités dans ce recueil se sont amicalement prêtés au jeu de l’interview, ce qui vous permettra d’en savoir plus sur les habitudes, voire les petits secrets de certains écrivains d’aujourd’hui.

Existe-t-elle toujours la fameuse angoisse de la page blanche ?

Quelle méthode adopte un auteur, une auteure du vingt et unième siècle, un plan préétabli, ou la voie de l’intuition ?

Le papier et le stylo ont-ils toujours droit de cité, ou l’ordinateur règne-t-il en maître ?

Le sommeil, ou bien son manque, sont-ils toujours propices à l’inspiration ?

Un rituel est-il nécessaire ?

Les écrivains ont des habitudes, sans lesquelles – du moins le croient-ils ! – rien ne se passerait.

Découvrez leurs livres au fil de cette anthologie, leurs souvenirs, leurs premiers pas d’écrivain durant l’enfance, et laissez-vous entraîner par ces auteurs pour qui le monde entier s’évanouit lorsqu’ils se noient avec délectation dans leur passion commune, qu’ils soient lecteurs, toujours compulsifs, ou créateurs.

Description de l’ouvrage :

Une anthologie complète :

plus de 100 chroniques,

des fictions, des documents, des albums jeunesse,

des romans contemporains, des ouvrages classiques,

des auteurs connus et moins connus,

des auteurs édités dans de nombreuses maisons d’édition, quelques auteurs indépendants,

des chroniques mêlant humour, sérieux, analyse littéraire et sociétale,

des interviews qui nous plongent dans l’univers personnel des auteurs, dans les affres de la création (ou pas)…
en bref, une ode à la littérature, un soutien aux auteurs et auteures qui ont tant souffert du confinement !

Pour les auteurs cités ci-dessous, je vous remercie de bien vouloir venir jeter un oeil sur cet article :

Laëtitia Colombani – Gaêlle Josse – Gaëlle Nohant – Sarah Sauquet -Pierre Raufast – Alexandra Ughetto –

bonnes lectures à toutes et tous

Quelques liens 

Émission israélienne : Histoires et découvertes, i24 news (interview sur Rudyard Kipling, chroniqué dans La fureur de lire)

Interview France 3.

Conférence O21 organisée par Le Monde sur l’innovation.

Émission RFI (Radio France Internationale) sur L’élève au coeur de sa réussite et le Global teacher Prize

Je vous laisse découvrir également plusieurs videos youtube :

Marie-Hélène m’a confié les informations que j’ai reprises sur l’article. Merci de bien vouloir prendre le temps de les lire et de les commenter.

Bonne soirée,
Le temps d’un livre (Manoue)

Nos plumes pour vous

« Nos plumes pour vous » a été créée par trois auteures (Nolwenn Nedelec, Stéphanie Delecroix et Solène Layken) dans le but de s’unir afin de mettre leur talent en commun et aider diverses associations en proposant leur passion pour l’écriture au service des autres. Cette association permet de réunir plusieurs auteurs, graphistes, correcteurs bénévoles autour d’un thème commun pour un recueil de nouvelles afin de créer des lectures passionnantes et de récolter des fonds qui iront directement aux associations choisies.

Pour les contacter : Par internet :

https://www.facebook.com/nosplumespourvous

http://par mail : nosplumespourvous@gmail.com

Et pour les auteurs… nous changeons à chaque recueils… Sur le premier, doux coeurs de noel, vous trouverez : Stéphanie Delecroix, Solène Layken, Anais Mony, Lea Trys, Linda Catherine et Angie K … Nos plumes pour vous, date d’envoi : Aujourd’hui, à 11:20Nous souhaitions avoir des auteurs plus ou moins connu… certaines ont déjà une communauté de lectrices, d’autres, comme Angie K, a debuté sur wattpad il y a assez peu de temps…

Pour les associations, comme pour les auteurs, nous changeons à chaque recueil… Le premier est en faveur de l’association A bras Cadabra, qui oeuvre pour les prématurés et leur famille au sein des hopitaux… Nos plumes pour vous, date d’envoi : Aujourd’hui, à 11:20Tous les intervenants sur les recueils sont totalement bénévoles… nous avons eu la chance d’avoir 2 correcteurs qui ont accepté de travailler sur les recueils (LJL Translation et Carole Laborde)…

Le prochain recueil sortira en mars 2021… Il aura pour thème « Le voyage » et les auteurs, ainsi que l’association aidée, seront dévoilés courant janvier.

Doux coeurs pour Noël : Nolwenn Nédélec, Stéphanie Delacroix, Solène Layken

Résumé :

Rencontres inattendues, voyages extraordinaires ou retrouvailles inespérées…entre ces pages, la magie de Noël est présente sous différentes formes. Partez en week-end entre copines, aidez une jeune fille à sauver Noël, rencontrer l’homme ou la femme de vos rêves à un croisement de votre vie…À Noël, tout est possible ! alors, laissez la magie vous guider…Grâce à ce recueil, vous faites également une bonne action car les bénéfices de ce livre sont reversés à l’association A Bras Cadabra qui œuvre pour le bien-être des enfants prématurés et de leur famille dans les services hospitaliers.

Un recueil qui est arrivé ce matin dans ma liseuse, en contactant Nolwenn, qui m’a parlé de ce dernier et m’a convaincu de le prendre. J’avais déjà lu un ou deux articles et je l’avais même noté dans un cahier. Le temps a passé et j’ai oublié de me le prendre plus tôt. L’erreur est humaine, je l’ai réparée.

Vous pourrez le trouver uniquement sur amazon (même moi j’y suis allée) en format ebook et converti en epub, mais aussi en format papier. Je vous laisse les liens pour les trouver.

https://www.amazon.fr/DOUX-C%C5%92URS-NO%C3%8BL-L%C3%A9a-Trys/dp/B08JF8B8R9/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

Format ebook : 3.99 € Format papier : 15.00 €

Dès que j’aurais établi un programme lecture 2021 (en espérant que je le suive car je note mais je choisis autre chose).

Je vous souhaite une

Ma pile à lire

Et voici, le mois de décembre qui a bien commencé vu que ma pile s’allonge, je n’ai pas fait exprès, ils tombent dans mon sac à livres dans les rayons, et comme je ne commande jamais sur amz, c’est encore plus agréable de les toucher, de lire le résumé et de régler aux vendeurs plutôt que d’avoir un écran et sa carte bleue.

Je ne lis pas que des feelgood comme certaines me disent, non je varie, je passe du feelgood au roman puis au polar et thriller (je ne suis pas fan de thrillers gores et crashet lorsqu’il y a un avis sur un de ceux-là, je ne lis pas car je sais qu’ils ne viendront jamais dans mes piles gigantesques.

Voici des idées :

Des romans, du feelgood comme je les aime : un feu de cheminée, une boisson chaude, un gros plaid, ma chienne à mes pieds, il peut pleuvoir et faire froid, pas de problème, je suis à fond dans ma lecture. Vous avez remarqué que Funky est la mascotte de mon blog. Elle est une super lectrice.

Du thriller, grâce à Claire Bertin qui a fait un retour du thriller (le 3e) de Cyril Carrère, je me suis dit que pourquoi pas lire son premier s’il existe en poche. C’est un auteur très sympa qui je l’espère je pourrais le croiser à un salon du livre en Bretagne, car je ne vais pas plus loin que 100 km, je n’irais donc pas dans les très gros salons (Paris : il est payant et puis ça coûte un bras : train/hôtel/restaus/entrée) il faut habiter dans le coin ou avoir des amis ou de la famille pour y aller. Celui de Lyon : 1800 km aller/retour pour être dans une file d’attente pendant 3 h, non merci.

Tous les ans, j’achète 13 à table pour aider les Restos du Coeur, puis là je me suis laissée tentée par une de mes auteures fétiches Virginie Grimaldi, Storia et L’amour s’invite à Noël (offert par la vendeuse de France Loisirs, ce n’était pas prévu, mais elle m’en a fait cadeau.

Pour les résumés, je vous les mettrais dans 2 articles à chaque fois pour que vous puissiez revenir voyager à bord de mon blog.

Belle soirée et très bonnes lectures.

Emois et mois

12 nouvelles inédites, écrites par 12 auteur(e)s et réunies dans un recueil dont les bénéfices seront intégralement reversés à l’Association PLURIEL. Chacun s’est vu attribué un mois de l’année à insérer dans son texte. Qu’est-ce que cela donne ? Voilà le programme :

1. Quand le voile de glace emprisonne les cœurs

2. Un solitaire, une chanson, et le douloureux bonheur d’avoir aimé

3. Mars. Comment la planète rouge m’a guéri d’un eczéma tenace

4. Lorsque le Vent murmure, sa rumeur se répand

5. Le passé peu commun de James et Moïra Mac Alister

6. La crise raciale, une avocate et des souvenirs d’une mission humanitaire

7. Juillet… vraiment ? Plutôt les quatre saisons !

8. Les tribulations aoutienne et quotidienne d’une grande prédatrice

9. Nous avions rêvé de Buenos Aires en septembre

10. Un parfait mariage d’automne

11. Pour Tom et Camille, Novembre a fait fort !

12. Directeur dans le social, sociologue, il décrit l’individu égaré

Voilà le travail de cette association

L’Association PLURIEL s’est fixée pour but d’aider les femmes immigrées à s’intégrer dans la société française par :• L’apprentissage de la lecture, de l’écriture et des bases du calcul pour les femmes ayant été peu ou pas scolarisées dans leur pays d’origine.• L’apprentissage de la langue française pour celles qui ont été scolarisées.• Pour toutes, les codes de notre société.


Nous avons également souhaité faire de notre petite Association un lieu d’accueil et d’écoute. Sans nous substituer aux services sociaux, nous essayons toujours de diriger les femmes vers la bonne personne :• Dans les démarches administratives.
• Pour la scolarité de leurs enfants.• Pour la santé de la famille.• Pour leurs recherches d’emploi. Des sorties régulières au musée et au théâtre, préparées en cours et discutées ensuite, participent à l’ouverture à la culture.

Vous pourrez vous le procurer à partir du 1er décembre sur le site amz soit en broché soit en version Kindle et les ventes seront reversées à l’Association Pluriel.

Kindle : 3.99 € Broché : 10.54 €

Je vous souhaite une très bonne lecture de ce recueil de nouvelles.

Portrait d’auteure : Florence Jouniaux

Bonjour tout le monde, aujourd’hui, j’ai eu de pouvoir interviwer Florence Journiaux . Voici les réponses :

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

De nature optimiste, je suis maman de 3 grands enfants, professeure de lettres classiques, passionnée de littérature, mais aussi de musique (chorale et chant lyrique, mais j’aime aussi le hard rock) et de danse.

2/ Quand avez-vous commencé à écrire ? (enfance, adolescence…)

J’ai commencé voilà douze ans mon premier roman, une nuit. En fait, j’ai toujours aimé écrire, avec mon métier d’enseignante de lettres.

3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

Je n’ai pas eu envie d’écriture c’est l’écriture qui est venue à moi. Je ne pensais pas écrire, quand, plusieurs soirs de suite, un même début de chapitre m’a trotté dans la tête. Je me suis relevée en pleine nuit, les mots, les phrases venant tout seuls…Et je n’ai plus arrêté depuis.

4/ Connaissez-vous d’autres écrivains, éditeurs ou libraires ? Si oui, lesquelles ?

Je connais beaucoup d’autres écrivains (du moins par leurs livres et/ou virtuellement, grâce à Facebook notamment), des maisons d’édition connues et moins connues (il y en a tellement) ! Je citerais Bragelonne, Nouvelles Plumes, Le Lys Bleu, Xo et M+.

5/ Comment vous est venu l’idée de publier votre oeuvre ?

Avant même d’avoir terminé ma première trilogie, je voulais un avoir en main un « produit fini » pour le plaisir et le faire lire à ma famille et mes amis.

6/ Quel mode de publication avez-vous choisi ? en auto-édition ou avec une maison d’édition ?

J’ai choisi de publier chez Publibook dans un premier temps, puis Amazon, parce que c’était pratique. Récemment M+ a publié mon premier historique, La Stèle sacrée. Mais je garde Amazon pour mes autres romans pour l’instant, et surtout pour le numérique : je trouve que les tarifs des ME sont prohibitifs pour les e-books. J’attends donc de voir….

7/ Etes-vous satisfait de votre publication ?

Une immense fierté d’avoir réussi à finaliser mon projet, et la certitude que je n’arrêterai plus jamais d’écrire.

8/ Au moment de la sortie de votre livre, en avez-vous parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

En 2009, je n’étais pas encore sur les réseaux sociaux, mais j’ai fait deux ou trois interviews dans les journaux, des séances de dédicaces dans ma ville, participé à des salons (dont celui de Genève), parlé à mes collègues profs et à ma famille. J’ai aussi adhéré à la Société des Auteurs Savoyards : nous faisons un printemps du livre chaque année.

9/ Avez-vous publié plusieurs romans ? Un nouveau est-il en cours d’écriture (futur proche ou lointain) ?

J’ai publié 13 romans de genres variés (fantasy, histoire, fantastique, SF et thriller) et un recueil de poésie. Je viens de publier mon deuxième thriller « Poupée blonde » et je suis en train d’écrire mon troisième roman historique. J’envisage aussi mon troisième thriller.

10/ Avez-vous participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Oui pour les trois.

11/ Avez-vous participé à des séances de dédicaces ? Quel a été votre ressenti ?

Oui, surtout pour mes premiers romans. C’est souvent sympathique de rencontrer des lecteurs, parfois frustrant, quand les gens passent sans vous regarder.

Florence nous propose différents genres de livres….

Portrait d’auteure : Corinne Falbet-Desmoulin

Bonjour, je continue mes ITW des auteures et là j’ai rencontré Corinne qui va nous parler d’elle. A vous Corinne,

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Corinne Falbet-Desmoulin. J’habite à côté de Bordeaux. Professeure des écoles durant vingt-sept ans, j’ai souhaité par la suite me consacrer à ma passion de l’écriture.

2/ Quand avez-vous commencé à écrire ? (enfance, adolescence….)

J’écris depuis l’enfance (poèmes, album pour enfants, chansons, nouvelles, romans).

3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

L’amour des mots, leur musicalité. Le désir de créer : je trouve cela fabuleux. Au départ, il n’y a rien, puis des oeuvres apparaissent, des personnages se mettent à vivre sous votre plume. Ecrire est pour moi un immense plaisir. Une évasion. Un moyen aussi de me dépasser, de me surprendre moi-même. Je trouve que l’écriture est une formidable voie dans la découverte de soi.

4/ Connaissez-vous d’autres écrivains, éditeurs ou libraires ? Si oui, lesquelles ?

Oui, j’ai fait énormément de rencontres dans les Salons et sur Internet.

5/ Comment vous est venu l’idée de publier votre oeuvre ?

En 2015, j’ai commencé à participer à des concours de nouvelles. A ma grande joie, mes textes ont très vite remporté des Prix littéraires (dix à ce jour, dont quatre Premiers Prix). Cela m’a beaucoup encouragée et j’ai décidé de publier trois recueils de nouvelles.

Deux romans ont suivi (le troisième est rédigé mais pas encore édité). Enfin, j’ai souhaité partagger mes poèmes, écrits depuis l’âge de dix-sept ans. Deux d’entre eux viennent également de remporter un Prix.

6/ Quel mode de publication avez-vous choisi ? En auto-édition ou avec une maison d’édition ?

J’ai préféré me lancer en auto-édition avec BoD.

7/ Etes-vous satisfaite de votre publication ?

Très satisfaite.

8/ Quel sentiment avez-vous ressenti lorsque votre livre a été publié ?

J’étais heureuse et fière de mon travail.

9/ Au moment de la sortie de votre livre, en avez-vous parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

Oui. J’ai un site internet, une page auteure fbk et j’envoie des newsletters à mes amis lecteurs.

10/ Avez-vous publié plusieurs romans ? Un nouveau projet est-il en cours d’écriture (futur proche ou lointain) ?

Mon nouveau projet est de retravailler mon premier livre (non édité) afin de le proposer à mes lecteurs avant Noël.

11/ Avez-vous participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Pour les concours, j’ai déjà répondu. Je fais très souvent des séances de dédicaces dans ma région. J’ai également participé à plusieurs Salons du Livre, dont celui de Mazamet en 2019, où mon recueil de nouvelles « Insolites » a été nominé pour le Prix de la Critique.
Je devais présenter mes ouvrages à celui de Paris en mars 2020, mais il a été malheureusement été annulé.

12/ Avez-vous participé à des séances de dédicaces ? Quel a été votre ressenti ?

J’aime toujours beaucoup échanger avec mes lecteurs, lors des séances de dédicaces. Ce sont des moments privilégiés, toujours sympathiques.