Foire aux livres de Colpo : Venez nous voir….

La foire aux livres de Colpo aura lieu les 8 et 9 octobre 2022. Cette commune se situe dans le Morbihan, voir la carte ci-après :

A NOTER DANS VOS AGENDAS : le week-end du 8/9 octobre à Colpo. Le Samedi de 10 à 18 h et le dimanche de 10 à 17 h

C’est organisé par l’Amicale Laïque de Colpo. Les livres se vendent au KG : et c’est

Vous trouverez tous les genres de livres et pour tous les âges de 0 à 99 ans. Des livres pour enfants, jeunesse, young adultes, thrillers, romances, polars, cosy mystery. Venez nombreux.

Si vous êtes de passage, ou habitant des environs, venez remplir vos bibliothèques pour vos soirées et vos après-midis. N’hésitez pas, vous vous ferez plaisir pour pas trop cher.

Je vous souhaite une belle fin de journée ou soirée.

Challenge automne/hiver : on y va c’est parti

Sur Instagram, Cécilia organise un challenge façon carte de loto : 1 ligne 2 lignes carton plein. Le numéro qu’elle a tiré au sort est le 80. Cécilia a choisir dans ma PAL de lire « A l’adresse du bonheur » de Lorraine Fouchet. Si vous suivez mon blog régulièrement, vous devez savoir que c’est l’une de mes auteures favorites. J’ai tout ses romans en format broché et dédicacés.

Je vous mettrais au fur et à mesure les résumés des livres au cours du challenge. J’ai 10 lectures entre 5 sept et le 31/12 en plus des autres pour les SP.

Je vous souhaite une bonne journée.

Le souffle de la liberté : Pearl tome 2 Nathalie Brunal

Nous sommes toujours en compagnie d’Elvira, Alexander, Maureen, Pearl. Voici le résumé du tome 2 que j’ai eu énormément de plaisir à lire, j’ai pris le temps de le déguster.

Résumé :

La plantation des Sweeton se réveille sous le choc après le coup d’éclat de Louis, l’ancien contremaître devenu chasseur d’esclaves. Il a fait couler le sang et jaillir les flammes, avant d’enlever Pearl, la jeune mulâtresse qu’Elvira et Alexander ont élevée comme leur fille. Lian, son amoureux et protégé des Sweeton, décide de partir à sa recherche avec Louison et Ruth, fidèles amies d’Elvira. Louis va-t-il emmener Pearl sur la plantation de Caroline du Sud pour la réduire à l’esclavage ? L’équipée lancée sur leur trace parviendra-t-elle à les rattraper ? Pearl reverra-t-elle la propriété de Virginie où elle a grandi ? Aux mains de cet homme cruel, la jeune femme sait qu’elle peut craindre le pire….. Sa couleur de peau semble la condamner au malheur, saura-t-elle déjouer les pièges du destin ?

Mon avis

Quel plaisir de se plonger dans le tome 2 à la suite du tome 1. J’ai adoré cette saga, super agréable à lire. Non seulement les recherches sont profondes et l’écriture est toujours très agréable. Je me suis mise à la place de certains personnages suivant les situations. Je ne vous dirais pas lesquelles.

Pearl, après avoir perdu ses parents Lord et Lady Sweeton, tués par le monstre Louis, ancien contremaître alors qu’elle voulait leur faire comprendre qu’un danger était imminent. Elle est kidnappée, les amies de sa mère partent à sa recherche, son ami et amour d’enfance, Lian, les rejoints………… Que va-t-il se passer ? A vous de me le dire quand vous l’aurez lue. La fin est juste MAGNIFIQUE.

Deux supers romans à lire l’un à la suite de l’autre pour garder en tête et en images les personnages principaux. Je vous conseille vivement cette saga, à lire n’importe où que ce soit dans un canapé, à la plage, au bord d’une rivière, ou que vous soyez, cette lecture sera merveilleuse.

Bravo Nathalie, à quand la prochaine ?

Mon voisin, mes amours et d’autres contrariétés de Laure ENZA

Je viens de terminer le roman de Laure Enza « Mon voisin, mes amours et autres contrariétés…. Je vous laisse découvrir le résumé et après mon avis en écoutant la chanson de Charles Aznavour.

Résumé :

Bientôt trente ans pour Ariane, miss catastrophe qui accumule les petits boulots et les déboires amoureux. Son rêve ? Une vie de couple bien rangée et l’admiration de ses proches. La réalité ? Un voisin charmant mais mystérieux. Un chat infidèle. Une famille envahissante et farfelue. Des vacances de Noël mouvementées. Une vieille ferme mal chauffée. Des retrouvailles tumultueuses. Des choix difficiles. Ce mélange détonant pourrait avoir un goût de bonheur, même si ce n’est pas celui qu’Ariane avait prévu.
Laure Enza signe une comédie romantique fantaisiste, agrémentée de quelques réflexions douces-amères sur les rapports familiaux.

Mon avis :

Je souhaitais découvrir la plume de Laure et j’ai choisi ce roman, feelgood, qui m’a énormément plu dès les premières pages. Je me suis mise à la place de beaucoup de personnages, que ce soit Ariane, vilain petit canard mais que tout le monde adore, elle est peu la Gaston Lagaffe en féminin. Elle souhaite qu’une chose, trouver l’homme de sa vie pour ses trente ans.

Un nouveau voisin vient d’arriver et emménage dans l’appartement juste en face de chez elle, tombera-t-elle sous son charme américain, grand, musclé, aux yeux revolver qui vous donnent des papillons… Je ne sais pas mais j’aurais un voisin comme lui, je craquerais.

Ariane n’aime pas son métier, mais elle peut compter sur sa meilleure amie Fleur, toujours présente H24, sa famille qui l’adore même si elle ne va pas les voir souvent. Cette dernière aimerait qu’elle arrive avec l’âme soeur. Lorsque les fêtes de fin d’année pointent leur nez, elle a la solution, être accompagnée du bel américain, son voisin. Ce dernier va charmer tout le monde, en commençant par Mamie Suzette, toujours en cuisine mais qui mène tout le monde à la baguette, les parents qui souhaitent le bonheur de leur fille, les frères, Jason le frère presque-jumeau, Achille le grand frère, Cassandre la grande soeur, l’oncle et la tante. Il ne faut surtout pas oublier Ninon et Lilou les nièces qui l’ont déjà adopté en un clin d’oeil.

J’ai vraiment adoré ce roman et j’aurais aimé qu’il ne se termine jamais, peut-être aurons-nous la suite. Sait-on jamais ?

Pour ce roman,

Craquage au salon le 11/06/2022

Bonjour,

samedi matin, 9 H 45 je me trouve devant le chapiteau du salon tout en sachant que je vais aller patienter dans la file d’attente pour voir et avoir une dédicace des auteures Melissa Da Costa et Virginie Grimaldi. Il fait un temps merveilleux, chaud.

Mélissa Da Costa Les douleurs fantômes suite de « Je reviens des autres »
Sophie Astrabie La somme de nos vies

J’espère que ma sélection d’achats vous aura donné envie, mais là, il faut lire l’article jusqu’au bout !!!

Mes achats avant le salon…..du livre

Je suis un peu raisonnable ou pas du tout ! j’ai craqué pour l’achat du tome 7 des aventures de Taran de Gwen Le Tallec que je souhaitais avoir dans ma PAL. Je vous invite à découvrir sa plume, qui est très agréable à lire. Attention, vous deviendrez addicte !

Puis j’ai lu une chronique sur instagram du second roman de Stéphanie Esnard, que je ne connais pas mais comme j’aime découvrir de nouveaux auteurs, je me suis dit pourquoi pas essayer !

Salon du livre de Vannes, mon escapade….

Le week-end dernier j’étais au salon du livre de Vannes qui se tenait dans une super ville, sur l’esplanade du port. Rien ne vaut cet endroit idyllique….. 250 auteurs étaient invités et j’ai retrouvé mes écrivains préférés… Je suis restée 5 h à arpenter les allées. Le vendredi j’y étais déjà allée pour voir Olivier Norek et faire dédicacer son dernier thriller. Le lendemain, le samedi, j’ai rencontré Mélissa Da Costa, Virginie Grimaldi, Marie Vareille, Clarisse Sabard, Jean et Margot Le Moal, Sophie Tal-Men, Lorraine Fouchet, Henri Loevenbruck, Sylvain Forge, Sophie Astrabie.

Ai-je été raisonnable ?

Oui, j’ai acheté le thriller d’Olivier Norek et un roman de Sophie Astrabie conseillé par Agnès Ledig.

Avais-je apporté mes romans à faire dédicacer ?

Bien sûr, je ne suis pas passée inaperçue avec mes 2 sacs de toile. Sophie Tal-Men m’a gentiment proposé de les garder sous sa table pour me soulager. Je la remercie et mon dos également.

J’avais des commandes d’Audrey (Sylvain Forge, 2 thrillers à prendre, une duologie), et Nicolas Lebel que je devais voir mais qui était absent car parti se restaurer ! Quel dommage !!!

En espérant les revoir l’année prochaine, j’espère que nous trouverons les mêmes auteurs.

Le smiley vous fait un joli sourire à la place de mon visage.

Dans le 1er pêle-mêle : Virginie Grimaldi Mélissa Da Costa Jean et Margot Le Moal Serena Giuliano Olivier Norek

Dans le second : Lorraine Fouchet Clarisse Sabard Agnès Ledig Marie Vareille Henri Loevenbruck et à nouveau Jean et Margot Le Moal.

J’ai passé une super journée à ce salon et je réitère comme tous les ans pour 2023 ! Je vous laisse découvrir sur le blog en tapant dans recherche « salon du livre 2022 » pour voir quels étaient les auteurs invités (250)

Quiberon le retour ! un super salon Fête du livre

Ce week-end avait lieu le salon du livre « Fête du livre » à Quiberon organisé par la librairie de Port-Maria. Du personnel au top, adorable, une ambiance bon enfant, pas trop de monde, le bonheur de ne pas à se faire marcher sur les pieds, de pouvoir discuter avec les auteurs, les retrouver, et surtout qu’ils nous reconnaissent.

Ai-je été raisonnable ?

Oui, j’ai acheté 2 livres dédicacés par Caroline Kant, vous verrez les photos bien sûr.

Sonia et Audrey m’avaient fait leurs listes, nous avons des goûts en commun. Après avoir lu Alabama 1963 dont j’ai fait des éloges, les filles m’ont demandé de leur prendre ses romans. Ludovic Manchette et Christian Niemec leur ont laissé chacun une jolie dédicace.

Puis je suis passée chez Laure Manel, pour offrir à Audrey un roman « Le croquant de la nougatine », ne sois pas trop gourmande, la nougatine c’est trop bon mais à déguster en lisant un roman de Laure c’est le top. Je lui ai demandé de dédicacer son petit dernier.

Passons aux livres demandés par Audrey : Catherine Bardon « Les déracinées », j’ai cru que j’allais en avoir qu’un seul. Je ne me voyais pas choisir entre Audrey et moi ! Puis Sarah Briand pour Romy et Simone (de magnifiques et belles personnes mais également d’excellentes actrices).

Pour Sonia, pour un Paris-Briançon de Philippe Besson.

Pour moi, un double pour passer un long moment en compagnie d’Agnès Martin-Lugand. Trois années sans la rencontrer ! c’est long. Cette année je la revois à Vannes. Vous me suivez….

Après je suis repartie à la maison vers 16 h 15, heureuse d’avoir passé une super chouette journée. Comme d’habitude, ma ponctualité a joué le jeu, j’ai cru avoir lu « ouverture du salon samedi à 10 h 30 » et c’était à 14 h. Il a fallu tourner mais pas trop. A 14 h 00 j’étais dans le hall. La foule n’était pas encore arrivée : génial. Vous pensez qu’ils sont rentrés quand moi je partais (question d’organisation).

pour les photos : c’est ici

Pour Audrey :

Pour moi :

Le week-end du 10 au 12 juin, je retrouverais Agnès Martin-Lugand, Carène Ponte, Ludovic Manchette et Christian Niemec, Laure Manel.

Un vent de folie et d’amour d’Alex Kin

Le lundi 2 mai 2022, va paraître le nouveau roman d’Alex Kin. J’ai lu tous ses romans, j’attends impatiemment son petit dernier. Il va prendre la direction de chez moa. Je suis joie. Chouette. Si vous ne connaissez pas cette auteure, alors je vous invite à le faire de toute urgence. Vous aimez le feelgood, le roman qui fait du bien, qui se lit à tout moment de la journée, de l’année, des saisons. Installé(e) dans votre canapé, transat, à la plage, en vacances. Vous souhaitez connaître mes avis sur ses romans, en tapant dans recherche de la page d’accueil, vous les aurez tous.

Vous pouvez vous le procurer dans toutes les meilleures librairies, sur les plateformes (s’il n’y a pas de librairies proches de chez vous mais en faisant un effort vous en trouverez, et si vous souhaitez une griffe de la part de l’auteure, je vous invite à la contacter via sa page fbk (Alex Kin). Elle vous l’envoie soit par MR (mondial relay) soit par la poste (bof).

https://livre.fnac.com/a16977947/Alex-Kin-Un-vent-de-folie-et-d-

amour#omnsearchpos=10https://www.amazon.fr/vent-folie-damour-Alex-KIN/dp/B09YGTZSQ1/ref=sr_1_7?qid=1651067510&refinements=p_27%3AAlex+Kin&s=books&sr=1-7

Tu sens bon la terre et le soleil : Candice Politis

Voici mon retour pour le roman de Candice POLITIS que j’ai lu où même dévoré tellement son histoire m’a emportée. Je vous laisse découvrir le résumé :

Madeleine a tout pour être heureuse. A presque 30 ans, elle dirige avec passion sa parfumerie à Saint-Jean-de-Luz. Petite dernière d’une grande fratrie, elle a été choyée comme une princesse, sous l’oeil protecteur de ses quatre frères. Estéban l’aîné, mais aussi médecin renommé, fait toujours preuve de prévenance à son égard. Madeleine est aussi l’élue du coeur de Frédéric, l’enfant prodige du pays, devenu pianiste émérite. La vie de Madie fait des envieuses, tant elle est merveilleuse. Oui, en apparence. Jeune femme créative et passionnée, Madeleine se débat pour conquérir son indépendance et accéder au véritable amour, celui qui ne tue pas. Lorsque le voile se déchire, qu’il faut choisir entre la mort et la rébellion, entre la noirceur du réel et la lumière de l’échappée, tout peut arriver.

Mon avis :

Madeleine est une jeune femme, qui éprouve un mal être depuis toute petite. Malgré qu’elle soit entourée par ses parents mais également par ses grands frères, elle n’a pas l’air heureuse, pourtant elle a un amoureux, Frédéric, grand pianiste qui passe son temps entre Vienne et Saint-Jean-de-Luz où son métier est de jouer dans des grands concerts de musique classique.

Madeleine est patronne d’une magnifique parfumerie, métier qu’elle a rêvé d’exercer depuis toute petite. Ses parents surtout son père, est un patriarche très connu dans la région et souhaitait que ses enfants aient une magnifique situation professionnelle.

Un jour, Madie se sentait mal et a avalé une surdose de comprimés la faisant tomber dans le coma. Heureusement, elle s’en sort miraculeusement, grâve à Esteban, le grand frère médecin. Il la prend sous son aile protectrice avec sa femme Nadège. Frédéric revenu de Vienne essaie par tous les moyens de lui sortir ses idées noires de la tête mais……

Dans ce roman qui est un véritable coup de coeur, la situation de Madie, beaucoup peuvent s’y retrouver, le mal être, l’angoisse, le coma, les….. Mais, il suffit d’y croire pour que la meilleure façon de s’en sortir c’est de pratiquer une occupation qui va la sortir hors de l’eau. Je vous en dis pas plus, mais si : CELUI DE LE LIRE. Candice m’a gentiment confié qu’elle écrivait la suite, vous pensez bien que je serais à l’affût de sa sortie. Laissons lui le temps de l’écrire.