Salon du livre de Vannes, mon escapade….

Le week-end dernier j’étais au salon du livre de Vannes qui se tenait dans une super ville, sur l’esplanade du port. Rien ne vaut cet endroit idyllique….. 250 auteurs étaient invités et j’ai retrouvé mes écrivains préférés… Je suis restée 5 h à arpenter les allées. Le vendredi j’y étais déjà allée pour voir Olivier Norek et faire dédicacer son dernier thriller. Le lendemain, le samedi, j’ai rencontré Mélissa Da Costa, Virginie Grimaldi, Marie Vareille, Clarisse Sabard, Jean et Margot Le Moal, Sophie Tal-Men, Lorraine Fouchet, Henri Loevenbruck, Sylvain Forge, Sophie Astrabie.

Ai-je été raisonnable ?

Oui, j’ai acheté le thriller d’Olivier Norek et un roman de Sophie Astrabie conseillé par Agnès Ledig.

Avais-je apporté mes romans à faire dédicacer ?

Bien sûr, je ne suis pas passée inaperçue avec mes 2 sacs de toile. Sophie Tal-Men m’a gentiment proposé de les garder sous sa table pour me soulager. Je la remercie et mon dos également.

J’avais des commandes d’Audrey (Sylvain Forge, 2 thrillers à prendre, une duologie), et Nicolas Lebel que je devais voir mais qui était absent car parti se restaurer ! Quel dommage !!!

En espérant les revoir l’année prochaine, j’espère que nous trouverons les mêmes auteurs.

Le smiley vous fait un joli sourire à la place de mon visage.

Dans le 1er pêle-mêle : Virginie Grimaldi Mélissa Da Costa Jean et Margot Le Moal Serena Giuliano Olivier Norek

Dans le second : Lorraine Fouchet Clarisse Sabard Agnès Ledig Marie Vareille Henri Loevenbruck et à nouveau Jean et Margot Le Moal.

J’ai passé une super journée à ce salon et je réitère comme tous les ans pour 2023 ! Je vous laisse découvrir sur le blog en tapant dans recherche « salon du livre 2022 » pour voir quels étaient les auteurs invités (250)

Quiberon le retour ! un super salon Fête du livre

Ce week-end avait lieu le salon du livre « Fête du livre » à Quiberon organisé par la librairie de Port-Maria. Du personnel au top, adorable, une ambiance bon enfant, pas trop de monde, le bonheur de ne pas à se faire marcher sur les pieds, de pouvoir discuter avec les auteurs, les retrouver, et surtout qu’ils nous reconnaissent.

Ai-je été raisonnable ?

Oui, j’ai acheté 2 livres dédicacés par Caroline Kant, vous verrez les photos bien sûr.

Sonia et Audrey m’avaient fait leurs listes, nous avons des goûts en commun. Après avoir lu Alabama 1963 dont j’ai fait des éloges, les filles m’ont demandé de leur prendre ses romans. Ludovic Manchette et Christian Niemec leur ont laissé chacun une jolie dédicace.

Puis je suis passée chez Laure Manel, pour offrir à Audrey un roman « Le croquant de la nougatine », ne sois pas trop gourmande, la nougatine c’est trop bon mais à déguster en lisant un roman de Laure c’est le top. Je lui ai demandé de dédicacer son petit dernier.

Passons aux livres demandés par Audrey : Catherine Bardon « Les déracinées », j’ai cru que j’allais en avoir qu’un seul. Je ne me voyais pas choisir entre Audrey et moi ! Puis Sarah Briand pour Romy et Simone (de magnifiques et belles personnes mais également d’excellentes actrices).

Pour Sonia, pour un Paris-Briançon de Philippe Besson.

Pour moi, un double pour passer un long moment en compagnie d’Agnès Martin-Lugand. Trois années sans la rencontrer ! c’est long. Cette année je la revois à Vannes. Vous me suivez….

Après je suis repartie à la maison vers 16 h 15, heureuse d’avoir passé une super chouette journée. Comme d’habitude, ma ponctualité a joué le jeu, j’ai cru avoir lu « ouverture du salon samedi à 10 h 30 » et c’était à 14 h. Il a fallu tourner mais pas trop. A 14 h 00 j’étais dans le hall. La foule n’était pas encore arrivée : génial. Vous pensez qu’ils sont rentrés quand moi je partais (question d’organisation).

pour les photos : c’est ici

Pour Audrey :

Pour moi :

Le week-end du 10 au 12 juin, je retrouverais Agnès Martin-Lugand, Carène Ponte, Ludovic Manchette et Christian Niemec, Laure Manel.

Fête du livre Quiberon les 30/04 et 1er mai 2022

Voilà le premier salon du livre qui se déroule à Quiberon (Morbihan) que je ne rate jamais et d’ailleurs je vais y aller bien entendu surtout que les auteurs invités me font de l’oeil. Chut ! si vous êtes curieux, venez voir la liste dans l’article.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous : celui de la librairie Port-Maria à Quiberon. Vous ne pouvez pas la louper, elle est en face de l’embarcadère. Une super librairie avec des libraires super sympas Alexandre et Florence Cavalhin.

Vous attendez le bateau qui vous emmènera à Belle-Ile en Mer, Houat, Hoëdic et vous avez envie de patienter à la terrasse d’un café, alors je vous convie de rentrer dans la librairie qui sera la première étape puis ensuite, un petit café ou une boisson fraîche au café du coin.

https://www.librairiesdeportmaria.fr/dossiers/la-fete-du-livre-de-quiberon-2022/

Ce salon j’y vais tous les ans et à chaque fois, les visiteurs sont accueillis avec le sourire et toujours un petit mot de bienvenue. Vous êtes dans le coin, allez : un petit tour et vous y resterez un bon moment. Attention, vous ne sortirez pas les mains vides mais pleines de livres et des photos des auteurs que vous avez rencontré, avec qui vous avez discuté.

Moi j’ai déjà noté le nom de plusieurs auteurs que je connais ou pas mais que j’ai envie de voir, de revoir.

Liste des auteurs invités :

Agnès Martin-Lugand – Laure Manel – Carène PonteNicolas Druart

Nicolas FeuzCatherine Bardon – Laurent Gounelle – Jérôme Attal – Alexis Salatko – Agathe Sanjuan –

Mariam Sheik Fareed Philippe Rey – Denise Pop – Daniel Lacotte – Marina Dédéyan – Pierre Léauté -Arnaud Le Guilcher – Olivier Barde-Cabuçon – Sarah Briand – Illana Cantin – Céline Person – Jean-Pierre Lavoignat, Sarah Biasini – Samuel Delage – Hervé Commère – Gilles Laporte – Catherine Cusset – Marin Ledun – François-Guillaume Lorrain – Christian Astolfi – Patricia Delahaie – Catherine Delors – Jean-François Nicolas Laquerrière Pahun – Gwenaële Robert – Juliette Michaud – Julie Printzac – Anne Delaflotte Mehdevi – Philippe Besson – Sophie Pointurier – Jérôme Attal – Mathias Malzieu – Valentine Imhof – Nicolas Carreau – Nicolas Druart– Olivier Liron – Régis Wargnier

Voilà, de quoi susciter l’envie d’acheter des livres. Je vous souhaite de surfer sur le lien de la librairie pour connaître les titres des livres de tel(le) ou tel(le) auteur(e). Il y en a que je ne connais pas mais qui m’ont donné envie de prendre le 1er tome d’une saga.

Un avant-goût de l’été littéraire, que ça fait du bien après deux ans de frustration au niveau des salons.

retour à la maison après le salon à Quiberon Fête du livre. Et vous ? lorsque vous repartez des salons, vous êtes sages ou vous êtes plutôt du genre avez dépensé plus que votre budget. Dîtes moi tout dans un commentaire.

Livr’à Vannes 2022 : salon du livre 10 au 12 juin

Cette année, le salon du livre de Vannes se tiendra sur l’esplanade du port de plaisance, vous y trouverez tous vos auteurs préférés, inconnus, vous aurez l’occasion d’assister à des séances de dédicaces mais également des rencontres avec certains auteurs à qui vous pourrez poser des questions.

C’est un cadre magnifique, où vous pourrez également vous restaurer, en dégustant quelques pages de vos livres acheté auprès des auteurs. Je vous mets la liste par catégories.

Eliette Abécassis

Pierre Assouline

Jérôme Attal

Olivier Bal

Gauthier Battistella

Marion Bello

Claire Berest

Michel Bernard

Louis Bertignac

Philippe Besson

Janine Boissard

Adrien Borne

Patricia Bouchenot

Gilles Boyer

Camille Brunel

Jean-Christophe Buisson

Marie-Laure Buisson

Eve De Castro

Annick Cojean

Hervé Commère

Joël Cornette

Melissa Da Costa

Sophie De Baere

Alexandra De Broca

Anne T. Drow

Eliott De Gastines

Xavier De Moulins

Dominique De Saint Pern

Emmanuel de Waresquiel

Patricia Delahaie

Sonia Delzongle

Lorant Deutsch

Guy Drut

Mireille Dumas

Clara Dupont-Monod

Adeline Fleury

Sylvain Forge

Lorraine Fouchet

Irène Frain

Serena Giuliano

Laurent Gounelle

Francis Huster

Philippe Jaenada

Aurélie Jean

Jean-François Kahn

Douglas Kennedy

Alexis Laipsker

Mélanie Laurent

Nicolas Lebel

Dominique Le Brun

Sébastien Le Fol

Jean et Margot Le Moal

Agnès Ledig

Marc Levy

Henri Loevenbruck

François-Guillaume Lorrain

Ludovic MANCHETTE & Christian NIEMIEC

Laure Manel

Philippe Manœuvre

Sandra Martineau

Agnès Martin-Lugand

Guillaume Meurice

Bernard Minier

Patrick Moureaux

Christian Niemiec

Olivier Norek

Claire Norton

Véronique Olmi

Anne Parillaud

Gilles Paris

Nicolas Pegon

Pierre Pevel

Laurence Peyrin

Elena Piacentini

Caroline Pigozzi

Sophie Pointurier

Carène Ponte

Jacques Pradel

Romain Puertolas

Yann Quéffelec

Jean-Marie Quemener

François Ravard

Teresa Revay

Karine Reysset

Marie Robert

Gwenaelle Robert

Jean Rouaud

Jean-Marie Rouart

Agathe Ruga

Clarisse Sabard

Julien Sandrel

Romain Sardou

Vanessa Schneider

Vanessa Seward

Julien Soulié

Isabelle Stibbe

Akli Tadjer

Sophie Tal Men

Laurence Tardieu

Jean Teulé

Philippe Torreton

Aurélie Valognes

Marie Vareille

Agnès Verdier-Molinié

Bernard Werber

Simone Ansquer

Anne Bolloré

Hugo Buan 

Jean Bulot

Nathalie De Broc

Daniel Cario

Fanny Cheval

Franck Darcel

Jean-Jacques Egron
 
Lenaik Gouedard 

Xavier Husson

Hervé Jaouen

Pascal Lamour

Yann Lukas

Nono

Jean-Paul Ollivier 

Marie Sizun

René Tanguy

Yann Tatibouët

Amélie Antoine

Christophe Boncens

Evelyne Brisou-Pellen

Ghislain Fernandez 

Marie Leghima

Cécile Miraglio

Je vous laisse découvrir la superbe sélection des auteurs invités.

Il y a des auteurs que je souhaite revoir absolument. Le panier risque d’être lourd. Mais tant pis, ce sera pour une bonne chose……

Bonne visite.

Challenge A B C

Ce challenge consiste à lire tout au long de l’année des romans dont les noms de famille des auteurs, je rejoins donc les blogs de Nathalie : surmatabledenuit et Patricia : lecturesevasion

Si vous souhaitez nous rejoindre, venez nous voir.

C’est parti :

BAQUE Wendy La fleur de l’âge

BORNE Adrien – Mémoire de soie

BREAU Adèle – Haute saison

HADET Tiphaine : La vie en rose (lecture prévue)

PELLERIN Stéphanie : La vie en rose (lecture prévue)

RAMPIN Julien Grandir un peu

ROUILLE Céline La vie en rose

TOPSCHER Nelly La croix est la clé de tout

VANDERMEERSCH Fanny La vie en rose (recueil avec 4 auteures)

Je vous invite à nous rejoindre, ce challenge est sympa et facile, moi je lis selon mes envies, 3 romans d’auteurs commençant par la lettre B ont été lus. Place à d’autres lettres, lesquelles, selon mes envies du moment, je vous le dirais, suivez-moi, vous serez au courant.

Sorties littéraires janvier 2022

Romans féminins

Une histoire incroyablement puissante qui nous ressemble, nous rassemble et nous fait passer par tant d’émotions grâce à une plume sublime?
Une histoire incroyablement puissante qui nous ressemble, nous rassemble et nous fait passer par tant d’émotions grâce` une plume sublime.   Qu’attendre de la vie lorsqu’à quatre-vingt-quatorze ans, on se retrouve seul, l’esprit vif et alerte, piégé dans un corps use´ ? Entre non-dits, secrets, moments doux, sourires et épreuves… Les souvenirs restent a` jamais graves dans…

14 février, place des Vosges à Paris. Comme tous les ans, Valentin est au rendez-vous pour vendre ses roses aux amoureux de passage. Et il ne raterait cette journée pour rien au monde, car c’est la meilleure de l’année ! Être vendeur de roses est devenu plus qu’un travail : il apporte surtout un peu de bonheur aux gens. Année après année, il va croiser tour à tour Madelaine, Lyor, Audrey et Jean. Ils ne se connaissent pas, n’ont rien en commun, à l’exception d’une chose : leurs pas les ont conduits place des Vosges en ce jour de la Saint-Valentin, et cela pourrait bien changer le cours de leur vie…

Commandez le vite à votre libraire préféré. Je vais le récupérer mercredi 2 février ou le 3. Commandé ouf !

Romans des terroirs :

Lucille est née au milieu des marais salants de la baie de Bretagne. Très tôt, elle apprend auprès d’Agnès, une saulnière qui est aussi sonneuse de cornemuse, à extirper le sel des entrailles de la terre. De cette passion secrète, elle veut en faire son métier. Mais dans les années 1960, les salines sont rarement léguées aux femmes. Son père a prévu d’offrir celle de sa famille à son frère, afin de perpétuer la tradition. Pourtant, il est impossible pour Lucille d’oublier la terre salée du marais, là où sa vie prend sens… 
Pendant la Seconde Guerre mondiale, en plein cœur d’une Corrèze verdoyante, un château a marqué l’Histoire à jamais. L’incroyable destin de deux jeunes résistants, le combat de ceux qui n’ont jamais cédé à l’ennemi…
Histoire d’amour, histoire de guerre… À vingt ans, Pauline s’est engagée dans la Résistance avec courage. Mais un jour, la tragédie frappe sa famille qui périt sous les feux de la Wehrmacht. Seule avec sa sœur Luce, elle se réfugie au château de Castelfranc, un lieu qui a su forger sa propre légende. La jeune fille y côtoie de grandes personnalités d’alors, écrivains, poètes, artistes, dont un couple célèbre de comédiens qui préparent une pièce pour fêter la Libération. Dans cette communauté bigarrée cohabitent des officiers allemands, des adversaires du nazisme, des résistants, des filles de la Milice.
Julien, narrateur et fiancé de Pauline, nous offre le récit de ces moments intenses aux côtés de ceux qui, avec les armes ou avec les mots, combattront l’occupant au péril de leur vie.
 
Cette époque, ces personnages, Michel Peyramaure les évoque pour en avoir été le témoin, autour d’un château qui a marqué l’Histoire pour toujours.
Dans un avenir proche, le climat est déréglé et des trombes d’eau se déversent sur la Terre. Dans leur mas isolé des Cévennes, Simon, Lise et leurs deux enfants, piégés par les flots, organisent leur survie.
2060. Loin du tumulte des grandes cités, Simon, son épouse Lise et leurs deux enfants, attachants et débrouillards, vivent heureux dans leur mas niché au pied des Cévennes, au plus près de la nature. Mais le dérèglement climatique ayant poursuivi son œuvre, la terre souffre au plus profond de ses entrailles. Arrive enfin la pluie tant espérée, mais qui se fait de plus en plus forte et inquiétante. L’eau monte, partout, des villes jusqu’à ces montagnes isolées. Piégés dans leur mas, Simon et les siens s’organisent face aux périls : invasion de rats, torrents ravageurs, pénurie de vivres… Coupés d’un monde qui a sombré dans le chaos, bravant la violence des éléments, comment parviendront-ils à sauver leur vie ?
Dans Les Naufragés du déluge, Christian Laborie livre un message d’espérance ainsi qu’un chant
d’amour à la nature et aux Cévennes éternelles.

Romans étrangers :

Un carnet intime passe de mains en mains et bouleverse chacun de ses propriétaires…
Monica a abandonné sa carrière d’avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table, elle ne peut s’empêcher de le lire. Les premières pages lui révèlent la confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, âgé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme.
Touchée par cette idée de révéler des sentiments intimes à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet avant de le déposer dans un bar à vin.
Au risque de voir son destin bouleversé de manière inattendue…
Un manoir, une famille puissante, un après-guerre difficile…
Augsbourg, 1920.
La guerre est finie et, après les difficultés et les privations, le bonheur a refait son apparition à la villa aux étoffes. Rentré de captivité, Paul Melzer a repris la tête de l’usine familiale. Avec l’aide de son associé Ernst von Klippstein, il la remet à flot et l’engage sur la voie de la modernité. Marie, de son côté, peut enfin se consacrer à sa véritable vocation et ouvrir un petit atelier de haute couture. Il ne faut pas longtemps pour que ses merveilleuses créations connaissent un grand succès. Mais alors que son activité se développe, son mariage avec Paul commence à battre de l’aile. Après une ultime dispute, Marie quitte la villa avec leurs deux enfants. Le destin est en marche…
Entre secrets de famille et non-dits, une saga captivante où petite et grande histoire se mêlent, digne de Downton Abbey.

« Une formidable saga familiale. » Elle

La révélation d’une nouvelle voix puissante venue de Trinidad, lauréate du Costa Book Award.
Betty Ramdin, veuve et mère célibataire, loue une chambre dans sa maison de Trinidad à un collègue bien sous tous les rapports, Mr Chetan. C’est un vieux garçon doux et attentionné qui amène à Solo, le fils de Betty, la figure paternelle qui lui a tant manqué depuis la mort de son père. Pour Betty, il incarne une présence masculine rassurante. Et pour Mr Chetan, cette famille recomposée lui donne un foyer qu’il n’a plus eu depuis longtemps.
 
Mais un soir, l’équilibre de cette famille recomposée vole en éclat quand Betty et Mr Chetan s‘avouent mutuellement leur terrible secret. Solo entend ses confidences et ne peut pas les supporter ; il part alors pour les États-Unis, bien décidé à couper les ponts avec sa mère et à ne jamais remettre les pieds à Trinidad. Jusqu’au jour où il reçoit un coup de fil qui va changer sa vie.

Romans français

Quand ne restent que les souvenirs
« Le jeudi, c’est la cérémonie des retrouvailles. Dans quelques heures, elle pourra le voir, le toucher. Il lui racontera ces heures qui s’étirent, la promiscuité et le bruit incessant. Infernal. C’est le premier mot qu’il avait choisi pour décrire ce chaos ambiant. »
Dans le RER qui la conduit à la maison d’arrêt, Hannah ne peut s’empêcher de penser à tout ce qu’elle a perdu. Elle songe à celui qu’elle aime plus que tout malgré la trahison, et qu’elle va retrouver au bout du trajet. À ses fantômes qui l’habitent et l’escortent depuis si longtemps. À Tanger, ville lumière cernée par les ombres inquiétantes. Heureusement, il y a son art, la musique, qui l’aide à tenir debout et à combler les vides. Mais jusqu’à quand ? Hannah comprendra-t-elle qu’elle se doit d’ouvrir les yeux ?
 
Brillamment construit sur un jeu d’aller-retour entre le passé et le présent de l’héroïne, Et mes jours seront comme tes nuits, affronte le deuil et l’enfermement avec une puissance émotionnelle tout en retenue où le refus de la vérité devient le plus beau cri d’amour.
Inspiré d’une histoire vraie, Rien ne nous séparera est sans doute le roman le plus poignant de Thierry Cohen. Un miracle dans la tragédie.
Maroc, 1964. Sarah et Jacob sont de pauvres paysans. Si pauvres que Jacob, contre l’avis de son épouse, accepte de confier provisoirement leur fille et leur fils à une institution de bienfaisance. Une décision qu’il regrettera toute sa vie car, quelques mois plus tard, l’institut leur annonce que les petits sont décédés.

Douze ans après le drame, une rencontre réveille le père endeuillé et le conduit à douter de la mort de ses enfants. Commence une longue quête, faite d’espoir et d’épreuves, qui le mènera peut-être à ceux que la vie lui a arrachés.

Un roman d’une humanité bouleversante, inspiré de faits réels, où l’ombre et la lumière se côtoient pour illustrer la tragédie qu’on appelle communément la vie.

J’espère que ma petite sélection vous a plu, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, cela me ferais plaisir (un petit mot, un message sur le groupe ou sur instagram, c’est tellement agréable). Je vous laisse lire les résumés. Belle soirée.

Le souffle de la liberté de Nathalie Brunal

Bonjour tout le monde, j’ai commandé cette saga en octobre et je l’ai reçu que début décembre car il y a eu des soucis chez France Loisirs. Mais lorsque nous sommes adhérents à cette enseigne, la patience est toujours récompensée. Heureuse de l’avoir entre les mains, dans ma bibliothèque où plutôt sur une de mes tables sur lesquelles mes livres sont posés pour une lecture qui passe avant tout le monde.

Voici les résumés des deux tomes :

Dès que j’aurais lu certains romans pour le prix des lecteurs U je me plongerais dans cette saga. Il faudra négocier avec la 2e fan, vous connaissez, Funky adore la plume de Nathalie.

Salon du livre : Livr’A Vannes du 24 au 26 septembre 2021

Bonjour, j’ai envie de vous faire envie en vous laissant la liste des auteurs que je rencontrerais lors du salon du livre de Vannes qui se tiendra sur l’esplanade du port de Vannes du 24 au 26 septembre 2021. C’est l’un des salons que je ne rate jamais car il se situe près de chez moi (Vannes) et que l’entrée est gratuite (très important) et que l’on peut apporter nos livres.

LES INVITES

Littérature générale :

ADRIANSEN Sophie – ANDREA Jean-Baptiste – AUGIER Justine –

BAL Olivier – BARDON Catherine – BEAULIEU Baptiste – BERNET Sam – BESSON Philippe – BEUGLET Nicolas – BLAINE Emily – BOIS Ariane – BOISSARD Janine – BRANDA Pierre – BREAU Adèle – BUSSI Michel –

CASTILLON Claire – CHANTERANNE David – CHARLIER Philippe – CHICHE Sarah – CLAUW Fabien – COLETTE Sandrine – CURIOL Céline – CUSSET Catherine –

DA COSTA Melissa – DARRE Patricia – DE BOYSSON Emmanuelle – DE BURE Véronique – DELACOURT Grégoire DE MOULINS Xavier – DES HORTS Stéphanie – DESESQUELLE Isabelle – DULERY Antoine – DUROY Lionel – DUSSARD Thierry –

ELKAIM Olivia – ENTHOVEN Raphaël –

FAVAN Claire – FAVE Catherine – FERGUS Jim – FIELD Michel – FORGE Sylvain – FOUCHET Lorraine – FRAIN Irène – FULDA Anne

GUILIANO Serena – GOUNELLE Laurent – GREGGIO Simonetta – GRIMALDI Virginie – Gringe – GUEZ Olivier – GUILLAUME Laurent

HENAFF Sophie – HOCHET Stéphanie – HUON Anne-Gaëlle

JANICOT Stéphanie – JAUFFRET Régis – JEANNIN Aurélie – JONCOUR Serge – JULIAND Anne-Dauphine

KERNINON Julia – KOUDRINE Olivia –

LAMOUR Valérie – LAPIERRE Alexandra – LAURAIN Antoine – LE FLOUR Caroline – LE FOL Sébastien – LE GUILCHER Arnaud – LELORAIN Patrice – LEOST Claire – LE SONNEUR Eric – LEVY Marc –

MAGELLAN Murielle – MAISONS Dominique – MANCHETTE Ludovic – MANOOK Ian – MARTIN-CHAUFFIER Gilles MARTINEZ Carole – Mc PARTLIN Anna – MOURREAUX Patrick – MüLLER Xavier –

NASR Nabil – NIEMEC Christian – NORTON Claire

PALOU Anthony – PAPIN Line – PELLOUX Patrick – PIGOZZI Caroline – PLANTAGENET Anne –

QUEMENER Jean-Marie

RAPILLY Frédéric -RAVENNE Jacques – ROBERT Gwenaëlle ROCHER Jacques (?) – ROUX François

SANCLEMENTE Marine – SOULIE Julien –

TACKIAN NikoTAL MEN Sophie – THOREL Jacques – TREVIDIC Marc – TUFFIGO Anne

VIAL Charles-Eloi – WERBER Bernard – WESTHOFF Denis

Littérature Bretonne

ARTHAUD Hubert –

BALADE David – BECKER Roland – BELLEC Hervé – BLANCHARD Christian

CARIO Daniel – CHEVALIER Gérard –

DE BROC Nathalie –

FAILLER Jean – FORRER Anne

GUIAVARC’H Emmanuel

HUGUEN Hervé

LE BAGOUSSE Véronique – LE BAHY Yves – LE BRUN Dominique – LE MER Françoise – LOMENEC’H

MORGAN Cédric

NEDELEC Jérôme – Nono

OLLIIVER Jean-Paul – OLIVIER Yvon

POUCHAIRET Pierre

RAGUENES Joël – RAYNAUDON-KERZERHO Maïwenn – RIO Bernard

SAVIGNAC Jean-Paul – SIZUN Marie –

TATIBOUET Yann – TROUILLARD Stéphanie

Jeunesse

BADEL Ronan – BOUSQUET Charlotte

FERNADEZ Ghislain – FLAGEUL Jean-Marie (?) – FOOGY –

HUARD Alexandra – LE CORNEC Guillaume (?) – MORVAN Justine – PLICHOTA Anne – QUIVIGER Pascale – RAULO Armelle – WOLF Cendrine – Zanapa

Bandes dessinées

Aré

GACHE Sylvain – GLOAGUEN Philippe – GOALEC Sandrine – GROLLEAU Fabien – KERION Sandrine

LE BIHAN Cédrick – LEVEQUE Vincent – PATH Lucia – SIMON -Jean-Yves

Auteurs du pays de Vannes

BODARD Bruno – DELAMBRE Edmée – GUEGAN Jérôme – AJ FOREST – L’HER Bruno – LUCAS Sylvie

MIDO – MOINGON Guillaume – Nanou (?) – PANON Xavier – SOCRATE Jean-Louis – TANGUY Leslie

Association des écrivains Bretons

VENDREDI 24 SEPTEMBRE

MAGAUD Nadège
Bodan Fabienne
Haffray Françoise
Nouaille De Gorce Pascale

SAMEDI 25 SEPTEMBRE

Guillou Anne
Odoyer Muriel
Perron Patrice – Pelard Catherine – Mido
Fleury Jean
Leroy Christian

DIMANCHE  26 SEPTEMBRE

Guénégan Jean-Albert
Nicol Alex
Larbre Elisabeth
Châtel Thierry
Briand Isabelle
Anne-Sara
Priziac Michel

N’hésitez pas à venir un week-end pour visiter les magnifiques coins, il y a moins de monde et l’arrière-saison est superbe.

Salon de bouquinistes de Bretagne Sud

Bonjour tout le monde, comme vous voyez il fait un temps superbe et même très chaud en Bretagne. Samedi, je suis allée dans la magnifique ville de Vannes où se tient tous les samedis de l’été : le salon des bouquinistes de Bretagne Sud (Association des Bouquinistes de Bretagne Sud, j’en ai parlé en avril sur le blog).

Voilà ce que j’ai trouvé, j’ai enrichi ma bibliothèque qui était très heureuse d’accueillir des nouveaux potes ! J’ai trouvé un peu de feelgood, de thrillers, de romans et même le petit dernier que je cherchais sur les boutiques d’occasion en ligne.

Il y en a que vous avez certainement lus, vus, ou qui font partie de vos PAL. N’hésitez pas à me donner vos avis en commentaires ICI

Frangines d’Adèle Bréau

Bonjour tout le monde, une envie de fraîcheur ou d’une saga familiale, je vous propose « Frangines » d’Adèle Bréau. Je l’ai choisie car la quatrième de couverture m’a plue, mais je ne l’ai pas lu.

Résumé :

Mathilde, Violette et Louise sont sœurs.  Depuis l’enfance, elles vivent leurs plus belles heures à La Garrigue, une bâtisse que leurs parents ont achetée autrefois à Saint-Rémy-de-Provence. Tout les oppose et pourtant rien ne peut séparer Mathilde, éblouissante et dominatrice, Violette,  qui a grandi dans l’ombre de son aînée, et Louise,  la benjamine, née bien plus tard.
Cet été, les frangines se réunissent dans la demeure familiale pour la première fois depuis le drame  de l’année précédente. Entre petites exaspérations et révélations inattendues, ces retrouvailles vont bouleverser à jamais leur vie. Car les murs 
de La Garrigue, gardiens des secrets de trois générations, ne les protégeront peut-être plus.
Avec délicatesse et humour, Adèle Bréau nous plonge dans une histoire de famille qui pourrait être la nôtre et nous fait passer du rire aux larmes.

Une  saga  émouvante  et renversante de  vérité.  Télé 7 jours.

Une  auteure  qu’on adore. Cosmopolitan.

L’art da  mettre  en scène  des personnages touchants et crédibles. Elle.

Je vous ai fait un petit montage avec 3 jeunes filles qui auront une place importante dans le roman. N’hésitez pas, lisez-le, vous me donnerez votre ou vos avis en commentaire.

Belle lecture et bon week-end à venir,

Le Temps d’un Livre