Le craquant de la nougatine : Laure Manel

Bonsoir tout le monde, je viens de terminer le dernier roman de Laure Manel, intitulé « Le craquant de la nougatine ». Un petit bijou de croquant. Vous prenez de la nougatine faite maison, vous trempez dans un peu de chocolat fondu et vous croquez. Vous allez voir, c’est divin.

Résumé :

 » Voilà, je me présente : Romain Piveteau, 42 ans, Niçois d’origine qui-a-gardé-des-O-un-peu-ouverts, restaurateur sympa, père solo qui-fait-ce-qu’il-peut, ex drôle. Ça tient en peu de mots. Il n’y a pas de quoi charmer une comédienne aux allures de déesse romaine.
Quand j’y pense… Alba, déesse romaine… ça aurait pu être un signe pour un Romain comme moi… Il paraît que les couples se fondent toujours sur une espèce de légende originelle… « 

Le cœur a ses raisons qu’on aimerait parfois ignorer

Dans un bus, Romain rencontre Alba. Transporté par le charme éclatant de cette inconnue, il ne résiste pas à l’irrépressible envie de la revoir. Mais osera-t-il faire le premier pas ? Et surtout : a-t-il seulement droit à cette histoire ?

Mon avis :

Romain 42 ans, restaurateur gastronomique avec son ami Thomas, flashe sur une femme assise dans un bus. Ils descendent, il la suit. Mais, que va-t-il se passer ensuite ? la retrouvera-t-il ? que faire lorsque l’on a un coup de coeur, on rêve de cette personne. Dans ce roman, l’auteure nous fait voyager, vivre l’histoire de Romain, Alba, Ally et Léo, mais également tout leur entourage.

L’un a son restaurant à faire tourner, sa vie de famille et ses enfants qui sont sa raison de vivre. Mais il y a cette femme.

Alba, comédienne, théâtre tout comme au cinéma, joue, répète, met tout son coeur dans son métier car sa vie tourne autour de ses voix qu’elle doit approfondir lorsqu’elle sera comme elle espère une bonne comédienne.

J’ai adoré ce roman tout comme les autres, je me suis mise à la place d’Alba mais je ne vous en dis pas plus de peur de spoiler la magnifique histoire. J’ai quitté les personnages que j’ai suivi tout au long des pages et difficile de refermer ce super roman.

Pour moi, c’est un vrai coup de coeur :

J’espère que je vous aurais donné envie de le lire, venez me donner votre avis en commentaire, vous pouvez me trouver également sur :

instagram : @manouedoes ou sur les réseaux sociaux Fbk sur le groupe et la page dont les liens sont sur la page d’accueil.

Là où le bonheur se respire : Sophie Tal-Men

Bonsoir tout le monde, comme tous les ans, je m’offre le roman de Sophie Tal-Men que j’attends très impatiemment car je sais que je ne serais jamais déçue.

Voici le résumé du roman :

Pour Lily, apprentie parfumeuse, les parfums subliment la vie : ils nous construisent, nous éveillent et nous guident. Aussi, quand sa petite soeur Clarisse est hospitalisée à la suite d’une grave chute de cheval, Lily fera tout pour stimuler ses sens et lui redonner le goût de vivre. Sa méthode, retourner sur l’île d’Ouessant, berceau de leur enfance, à la recherche des odeurs chères à Clarisse.

A l’hôpital, seul Evann, externe en médecine, soutiendra son projet fou et un lien fort naitra entre eux. Au fil du temps, les deux complices réaliseront que c’est leurs âmes blessées qu’ils cherchent à soigner, car prendre soin des autres, c’est aussi prendre soin de soi.

Ma chronique :

Clarisse, jeune femme vit sur l’île d’Ouessant face à Brest. Elle est plombier (ou plombière) avec sa mère qui la surprotège, mais a Hugo, son petit ami depuis son enfance et son cheval avec qui elle passe de longs moments de promenades.

Un jour, elle est victime d’une grave chute de cheval et se retrouve hospitalisée à la Cavale Blanche de Brest. Seul, Evann, externe en médecine qui doit valider son stage en neurologie va la prendre en charge sous l’oeil de Marie-Lou, interne et maître. Entre sa soeur Lily et lui, un lien fort va se hisser et vont comprendre qu’en prenant soin des autres, il faut prendre soin de soi en même temps.

Je vous le recommande vivement de lire ce roman magnifique et fort en émotions.

Le temps d’un livre

Nos résiliences : Agnès Martin-Lugand

Comme tous les ans, j’attends la parution des romans de plusieurs auteures que je suis depuis le début. Ils annoncent l’arrivée du printemps mais également mon anniversaire, oui oui, je suis une fille de mars.

Le roman d’Agnès Martin-Lugand, je l’ai lu en janvier/février, pourquoi si tardivement alors que d’habitude je me précipite sur le livre pour le dévorer. J’ai pris le temps de le lire (je ne lis pas toute la journée, seulement le soir au calme.

Résumé :

Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d’avant et d’après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d’essentiel. Aucune projection dans l’avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j’avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l’étouffer, l’éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.
Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ?

Mon avis :

Ava et Xavier, se rencontrent, forment une jolie famille avec deux enfants Pénélope et Titouan et ont deux animaux de compagnie, Monsieur (le chien) et Madame (la chatte). Ava a hérité de la galerie de son père et de son grand-père, Xavier est vétérinaire, amoureux tous les deux de leurs professions qu’ils exercent avec passion.

Mais, tout bascule un soir lorsque……une vie, deux vies, 2 familles sont complètement chamboulées. Pour connaître la raison de ce chamboulement, je vous invite à lire ce roman très bien écrit, la plume est très fluide, j’ai retrouvé le même plaisr à me plonger dans l’écriture d’Agnès.

Je vous laisse et espère vous avoir donné envie de le lire. Je vais lui attribuer :

Donne moi ta main et prends la mienne – Fanny Vandermeersch

Hello, nouvelle chronique d’un roman que j’ai beaucoup aimé le roman de Fanny Vandermeesch, paru début avril que vous pouvez trouver sur Kobo, amazon, librinova à tout petit prix. Dès que j’ai vu la publication passer je me suis précipitée pour voir si ma liseuse préférée pouvait en bénéficier.

Téléchargé – Lu – chroniqué : le tout en un, voilà voilà.

Résumé :

Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas.

Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie.

Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille eu sursaut. Comment s’en débarrasser ? Et si son passé était la clef ?

Deux destins qui se croisent.
Deux âmes profondément marquées par le chagrin, qui vont retrouver la lumière.
Deux mains tendues.

Mon avis :

Un roman magnifique, des êtres fragiles, des destins qui vont emmener à se croiser, des chagrins, deux âmes en peine.

Isabelle, travaille dans une clinique vétérinaire le matin et l’après-midi, elle retrouve au centre équestre les chevaux et poney, elle est thérapeute animale qui permet aux personnes qui ont besoin de se refaire, se ressourcer, de venir s’occuper d’animaux qui vont leur faire du bien.

Loen, a un lourd passé, arrive au centre équestre, il va venir suivre une thérapie et sera suivi par Isabelle. Il ne connait pas le caractère du cheval. Arrivera-t-il ? Saura-t-il se débrouiller ?

Tout au long de cette lecture, vous découvrirez les secrets de famille, les pourquoi de ces cauchemards qui hantent les nuits d’Isabelle. Je ne vous en dis pas plus.

Pour le savoir, je vous invite à découvrir ce merveilleux roman.

Je vous souhaite une agréable lecture,

Je t’aime : Barbara Abel

Maud vit avec Arthur et Suzie, ses enfants de 15 et 11 ans et Simon son compagnon et sa fille Alice 18 ans. Un jour, Maud surprend Alice, sa belle-fille à fumer un joint dans sa chambre qui la supplie de ne rien dire à son père. C’est leur jardin secret car les relations entre elles deux ne sont pas fameuses.
Plus tard, Maud s’aperçoit que c’est la plus grosse bêtise qu’elle a faite en ne dévoilant rien à Simon.

Barbara Abel a su donner un rôle très important à chacune des femmes du roman et dévoile un suspense très sympa qui nous livre une enquête très agréable à lire.

j’ai beaucoup aimé et j’ai tout lu de cette auteure. je vous le conseille vivement.

Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

En juin, j’ai rencontré Morgan Audic, au salon de Vannes et je lui ai pris sont 2nd thriller. Jeudi a.midi, je suis passée à la FNAC et son premier m’a aperçu et hop m’a sauté dans les bras. Je n’ai pas hésité, je l’ai gardé. Reposer un livre moi ? jamais de la vie. Ben ouais quoi, nous n’avons qu’une vie !!!

Résumé :

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, a disparu. Et depuis trois ans, les gens l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Andersen rendu amnésique par un grave accident quelques jours après qu’Alice a disparu. Andersen, le mari inconsolable qui emploie un détective pour retrouver sa femme, si belle, si blonde, si étrangement semblable aux victimes du désormais célèbre Marionnettiste, le tueur aux rituels macabres qui assassine, justement, une nouvelle fois. De quoi remettre en selle l’ex-lieutenant Diane Kellerman, révoquée pour violence et prête à péter de nouveau les plombs.

Dans un premier roman où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’oeil et de chasse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Le temps d’un livre

A nous l’éternité – Jean-Luc Malbrunot

Thomas est condamné par la vie. Séparé de sa femme Mathilde et de leurs enfants Jade et Nathan, jumeaux âgés de quelques mois, il veut renouer avec sa femme qu’il aime toujours. Un jour qu’elle vient lui rendre visite, en traversant elle est victime d’un accident de voiture et tombe dans le coma.

Il faut être fort pour devoir accepter l’inacceptable. Thomas se voit partir dans la lumière bleue, mais qu’est ce que c’est ?

Une bonne leçon de vie. Il ne faut pas choisir ce roman très fort comme ça à la légère, j’ai eu du mal à faire ma chronique. Ceci dit j’ai vraiment ce livre et espère avoir le plaisir de suivre le prochain de Jean-Luc Malbrunot.

Je vous le conseille vivement, à LIRE ABSOLUMENT

Le temps d’un livre