Nos vies en rose de Cécile Blanche

Cécile Blanche, m’a contactée en juin pour me proposer de lire son nouveau roman qui sortait le 9 juillet chez les Editions BoD, en service presse. D’une part, j’étais heureuse de pouvoir lire son roman car j’avais beaucoup aimé son premier dont la chronique a été faite l’année dernière ainsi que son portrait d’auteure. Aussitôt que j’ai terminé le roman en cours, j’ai ouvert « Dans nos coeurs chantent les étoiles », le 1er opus d’une duologie. Le second est « Nos vies en rose ». Je vous les conseille tous vivement.

Résumé :

Et vous, qu’avez-vous fait de vos rêves?

Après Dans mon cœur chantent les étoiles, retrouvez Alice, Héléna, Lucie, Denise et toute la joyeuse bande du chemin des bleuets.

Des gens (extra)ordinaires en pagaille, un bar à sauver, des histoires d’amour comme s’il en pleuvait et bien sûr, tout ce qui était prévu et qui n’arrivera pas !

Nos vies en Rose raconte nos rêves, nos quêtes de sens.

Un roman qui célèbre la magie de la solidarité et le pouvoir de l’amour.

Mon avis :

Aussitôt avoir terminé « Dans nos coeurs chantent les étoiles », le facteur m’a déposé en mains propres « Nos vies en rose ». Cela tombait superbement bien, je voulais le lire l’un à la suite de l’autre pour garder en mémoire les personnages attachants du premier tome. J’ai encore plus aimé le 2nd. Je n’avais pas envie de le terminer tellement la plume est fluide, agréable à lire. C’est un vrai coup de coeur.

Alice a perdu son travail, Philippe continue à bosser plus mais est de plus en plus présent à la maison. Héléna, l’Italienne tient toujours son cabinet dans un joli chalet aménagé dans le fond du jardin. Vous voulez vous ressourcer, vider un peu vos émotions, prenez rendez-vous chez un sophrologue et dégagez vos tensions. Les jeunes devenus adultes et adolescents ont grandi. Lucie et Joseph, plus amoureux que jamais ont pris leur envol vers Londres pour poursuivre leurs rêves. Marie-Lou continue ses études, proche de la maison, quant à notre Gabinou, il a toujours ses objectifs qu’ils notent dans un petit carnet.

D’autres personnes vont aparaître dans ce roman, d’autres situations, mais pour en connaître davantage, il vous faudra le lire, moi j’ai lu les 2 d’affilée et je ne le regrette pas du tout. Bravo Cécile, continues à écrire et merci encore pour ta confiance et celle de ta maison d’édition qui m’a expédié très rapidement ce tome 2.

Dans mon coeur chantent les étoiles de Cécile Blanche

Bonjour, aujourd’hui, c’est la chronique de ce superbe roman de Cécile Blanche que je viens de terminer.

Résumé :

C’est une histoire de femmes et de chutes, façon dominos. D’abord celle de Denise, la voisine octogénaire, fille spirituelle de Gandhi et Coluche.

Celle d’Alice presque quadra en plein burn out. qui part à la recherche de ses rêves de jeunesse, au risque de tout perdre en chemin. Il y a aussi sa fille Lucie qui construit les siens en plein coeur de sa crise d’adolescence.

Enfin Héléna, italienne ascendant sophrologue qui, à peine débarquée chemin des bleuets, saupoudre tout ce joyeux bazar d’étoiles et d’espoir.

C’est leur histoire, la mienne, la vôtre. Celle des femmes qui se soutiennent, s’aident à grandir et prennent des risques pour incarner le changement qu’elles veulent voir dans le monde.

Mon avis :

Alice, est mariée à Philippe et ont deux adolescents, Lucie 17 ans et Gabin 14 ans. Ils habitent dans une belle maison, de chaque côté vivent deux octogénaires Denise et Madeleine. Denise et la famille Maurin sont très proches. Tous les petits tracas de la vie quotidienne, les membres de la famille trouvent l’épaule réconfortante de Denise.

Alice est secrétaire dans une société, dans laquelle le patron est très dur à vivre et il n’a qu’un mot à la bouche : BOULOT ! Tant qu’à Philippe, il occupe un poste important et se comporte comme un ado en étant sur les écrans à peine rentré.

Au bout d’un moment, notre Alice, est fatiguée, surmenée et tombe dans la spirale du burn out. Héléna, la nouvelle voisine est sophrologue et va l’aider…..

J’ai adoré ce roman et chacune d’entre nous va se retrouver dans l’une des personnes. Je vous laisse le découvrir car je vous le conseille vivement, n’hésitez pas une seconde, lisez-le. Je vous en souhaite une excellente lecture.

j’attribue cette lecture comme excellente avec

Le sourire des fées – Laure Manel

Dans ce roman, la suite de « La mélancolie du kangourou » que je conseille de lire en premier car celui-ci est la suite, vous trouverez les personnages principaux : Lou, Rose, Antoine, Hermance, Cédric et Mélanie.

Antoine et Raphaëlle, mariés sont sur le point d’agrandir la famille avec l’arrivée de Lou. Mais, Raphaëlle décédera lors de son accouchement.

Antoine, doit élever seul sa fille Lou, petit bébé qui n’a pas la chaleur maternelle, il embauche une jeune fille Rose pour s’en occuper. Elle prendra la petite, s’en occupera comme si c’était sa fille ce qui exaspère un peu les beaux-parents, et l’entourage d’Antoine. Les années ont passé, Lou a grandi, Rose et Antoine vivent ensemble et comme une famille à 3. Ils ont déménagé et ont quitté la banlieue parisienne et le stress pour aller vivre en Savoie, au Grand-Bornand, chez Hermance, la grand-mère d’Antoine qui les a accueilli dans son super chalet au pied des pistes.

Lou est âgée maintenant de 6 ans et rentre en CP, a un caractère bien trempé et sait se faire entendre mais est tout de même une super petite fille entourée de son papa et de Rose, sa « belle-mère » et de sa Gramima Hermance.

Nous allons suivre l’évolution de notre Lou, qui grandit, change, affirme un peu plus son caractère. Ils vont découvrir les randonnées en montagne, à deux ou à trois, les cours de ski, les galas de patinage. Le patinage est la passion que partagent Lou et Rose, comme le ski avec Antoine.

Dans ce roman merveilleux, doux, émotions, sourires, vous vivez dans un paysage savoyard, vous dégustez les bonnes tartes aux pommes de Gramima, tout au long du livre, j’avais envie de manger une petite part de tarte aux pommes maison. J’ai adoré ce roman. Ce fût un coup de coeur.

J’ai versé mes larmes à certains passages, je vous le conseille vivement.

Oh la la, mon tour à la trocante et voilà ce qui est tombé dans mon sac……….

Coucou, hier a.midi je devais faire quelques courses mais à côté du supermarché se trouvait « La Trocante », endroit ou vous pouvez dénicher beaucoup de choses (livres, CD, lave-linge, meubles, lits, canapés). Bon, vous avez deviné, 3 livres se sont retrouvés dans mon sac.

L’irrésistible histoire du café myrtille :

Ellen Branford, jeune et brillante avocate, mène une vie affairée à New York. Pour exaucer les dernières volontés de sa grand-mère, elle se rend à Beacon, minuscule ville côtière du Maine. Elle doit y retrouver l’amour de jeunesse de son aïeule et lui remettre une lettre. L’affaire d’une journée, pense-t-elle…

Mais rien ne va se passer comme prévu : à peine arrivée, Ellen tombe d’un ponton et manque de se noyer. La photo de son sauvetage par un certain Roy fait la une du journal local. Le destinataire de la lettre reste introuvable. Et le passé de sa grand-mère recèle ce qu’Ellen n’aurait jamais pu imaginer. Alors que son séjour se prolonge, la jeune femme se met à douter des choix qu’elle a faits jusqu’ici et qui lui semblaient si solides. A-t-elle vraiment la vie dont elle rêvait ?

L’ombre de la baleine de Camille Grebe

L’archipel de Stockholm vit des heures inquiétantes : des cadavres de jeunes hommes échouent sur ses côtes. Un tandem de flics est missionné : la jeune Malin, enceinte, et son supérieur Manfred, dont la fille est entre la vie et la mort. Les fausses pistes s’accumulent mais tout bascule le jour où la mère de Samuel signale sa disparition… Elle ne sait pas que son ado rebelle s’est trouvé une planque idéale sur une île désolée, embauché par la mystérieuse Rachel pour veiller su son fils Jonas, plongé dans un étrange coma.

Retournements incroyables, intrigues entrelacées, réflexion passionnante sur la fragilité de l’adolescence et de la filiation : Camille Grebe, la nouvelle dame du polar, réussit un tour de force.

Quand la pâtisserie s’en mêle Marylin Masson

Une très jolie comédie sucrée à déguster sans modération.

Eva se morfond profondément dans son job et se verrait bien devenir pâtissière, l’un des plus beaux métiers du monde. Elliott, pâtissier averti, guette lui aussi un changement de vie. Nos deux héros vont voir leur vie chamboulée, grâce à leur passion commune pour le langage des papilles. Sauront-ils surmonter leurs peurs et croire en leurs rêves ? A déguster sans modération !

Peut-être que vous aurez envie de vous les procurer avec ses couvertures qui donnent envie de se plonger dans ces lectures. Un peu de thriller parmi les romans.

Excellent dimanche et bonnes lectures.

Je t’aime : Barbara Abel

Maud vit avec Arthur et Suzie, ses enfants de 15 et 11 ans et Simon son compagnon et sa fille Alice 18 ans. Un jour, Maud surprend Alice, sa belle-fille à fumer un joint dans sa chambre qui la supplie de ne rien dire à son père. C’est leur jardin secret car les relations entre elles deux ne sont pas fameuses.
Plus tard, Maud s’aperçoit que c’est la plus grosse bêtise qu’elle a faite en ne dévoilant rien à Simon.

Barbara Abel a su donner un rôle très important à chacune des femmes du roman et dévoile un suspense très sympa qui nous livre une enquête très agréable à lire.

j’ai beaucoup aimé et j’ai tout lu de cette auteure. je vous le conseille vivement.