Les jumeaux de l’enfer d’Antoine Léger

Vendredi dernier, je suis allée récupérer mon colis dans lequel se trouvait des romans venant des éditions Mplus éditions, voir article précédent ! Parmi les 4 j’ai choisi le thriller d’Antoine Léger « Les jumeaux de l’enfer ». J’avais lu des avis positifs et le résumé me plaisait beaucoup.

Voici le résumé :

Résumé : Un soir de réveillon, des destins vont se croiser. Des hommes, des femmes aux yeux pétillants prêts à basculer vers la nouvelle année avec des résolutions pleins la tête. Théo, Nicolas, Rachel, Lucas, Aurélie, Michel, Cathy, Sara : tous déterminés à réussir leur objectif. Au milieu de la nuit, une évasion dans la prison de Muret. L’évènement bouscule la fête, change les plans. Les fauves sont lâchés. Alerte maximale. Les évadés ont un pacte secret.

Mon avis :

C’est le soir du Nouvel An, tout le monde s’active pour faire la fête en famille ou entre amis. Ce thriller se présent en trois parties. La première présente tous les personnages qui auront une petite place. La 2e c’est la soirée ou Mar et Aurélie ne pourront pas fêter le nouvel an avec leur famille ou leurs amis, et la 3e partie c’est l’évasion des frères Zoma (Franck et Hans) très haineux, incarcérés à la prison de Toulouse et la 3e la bascule, la vengance. Ils se sont évadés de la prison de Toulouse, élevés dans le mépris, la vengeance et surtout par un grand-père ignoble féru d’articles et de textes néo-nazis. Le grand-père prenait un des jumeaux et lui mettait un casque pour entendre ce qu’il faisait subir à son frère.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur et j’avoue que je vais le suivre, peut-être même essayer de me procurer ses précédents. Je vous conseille ce thriller dont je m’attendais pas du tout à la fin, mais je ne vous en dis pas plus à part l’acheter et le lire.

Un héritage d’amour de Myette Ronday

Je remercie chaleureusement Myette Ronday de la confiance témoignée lors de l’envoi de son dernier roman.

Mon avis :

J’ai pu faire connaissance avec une nouvelle plume tout aussi magnifique qu’envoûtante pour lire ce roman. Le titre du roman n’a pas été choisi par hasard car il s’agit de correspondances épistolaires entre Mathilde et Léni, réfugié allemand dans les estives. Mathilde et Léni se sont aimés, et tombés amoureux, devant se cacher de tout le monde pour ne pas subir les critiques et surtout que Mathilde ne soit pas tondue pour avoir couché avec un allemand.

Nous vivons deux époques : 1943 où Mathilde et Léni, réfugié allemand sont amoureux . Quelques mois plus tard, elle doit partir avec son amant et se réfugier dans la cabane de l’Estive. Puis en 1996, alors que Mathilde est décédée depuis trois ans, Heide ou Agnès, sa fille, se décide à se rendre à Céret pour ouvrir la mercerie qu’elle a hérité de sa mère. Elle y découvre des missives de sa mère qui lui permettront peut-être de connaître la vérité.

J’ai trouvé ce roman magnifique, cette écriture limpide et sublime. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je laisse la place pour la notation.

Le voyage de Ludwig – Julien Jouanneau

Résumé :

Ludwig est un compagnon parfait. Affectueux. Le rayon de soleil de sa maîtresse Hannah dans leur quotidien assombri par l’Occupation.
Le jour où elle est jetée dans un wagon à bestiaux en partance vers une destination inconnue, Ludwig se lance à la poursuite du train. Sans jamais s’arrêter, sans jamais quitter les rails. L’espoir de retrouver Hannah lui fait traverser une France ravagée par les ténèbres, exsangue et suffocante. Une terre où les menaces surgissent le long du chemin de fer, où la sauvagerie rôde. Pris au piège des parfums de la guerre, épuisé et meurtri, Ludwig court entre les deux bras d’acier. Sa fidélité bravera les enfers.
À travers le regard de Ludwig se dessine sous nos yeux le paysage de la France occupée, où le bien et le mal sont à la fois l’oeuvre des hommes et celle des bêtes.

Mon avis :

Lors de ma commande sur France Loisirs, j’ai surfé sur le site et je suis tombée sur ce roman, la couverture m’a beaucoup plue, le résumé également et je n’ai pas hésité une seconde pour le mettre dans le panier.
Une fois que j’avais terminé mon roman que j’avais trouvé super. Je suis rarement déçue mais ça m’arrive.

Ludwig est un chien très affectueux, le chien parfait qui aime, qui adore sa maîtresse Hannah. Mais, l’avenir de Ludwig est triste car il voit que cette dernière est embarquée par les Crieurs (vous saurez qui c’est en lisant le livre), il reste à l’attendre plusieurs jours sans la voir revenir.

Soudain, il a une fameuse idée, partir à sa recherche en longeant les rails de chemin de fer. Si vous aimez les animaux, chiens ou autres, vous aimerez certainement ce roman écrit à la place d’un toutou qui idolâtre Hannah.

Vous vous apercevez que j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, surtout que le personnage principal est un chien.

Lisez-le et vous me direz…..Je vous souhaite une excellente lecture.