Elles de Catherine Michoux

Bonjour, je tiens à remercier l’auteure Catherine Michoux qui m’a contactée via le formulaire de contact de mon blog (et je réponds toujours) pour me proposer de m’envoyer son dernier roman intitulé « ELLES »

Résumé :

Parisienne et célibataire, Ariane est psychiatre. Elle est fascinée par six de ses patientes. Six femmes qui semblent n’avoir peur de rien. Six histoires incroyables.

Au moment où elle se sent à l’aube de quelque chose d’important, d’essentiel peut-être, elle décide d’en faire un livre.

Raconter ces histoires ne sera pas sans conséquences car ces récits posent tant de questions. Le hasard, le destin, le monde invisible, la vie après la vie, toutes ces interrogations qui habitent l’humain depuis la nuit des temps.
Etrangement, elle va voir sa vie bouleversée par une rencontre qu’elle n’attendait pas, qu’elle n’attendait plus. LA rencontre, celle que tout le monde espère, l’évidence. Pourtant presque simultanément elle est atteinte d’amnésie globale transitoire et est incapable de se souvenir du prochain rendez-vous avec l’amour de sa vie.
Pour chaque histoire, un « miracle ». Quel sera le sien ? Comment dénouer les fils ? Ariane recouvrira-t-elle la mémoire ?

L’amour prend parfois des chemins étranges, faut-il l’attendre où aller le chercher ?

Mon avis :

C’est l’histoire d’Ariane, psychiatre à Paris, célibataire, elle consacre son temps à son travail. Elle va nous conter l’histoire de six de ses patientes qui n’ont peur de rien mais ont besoin de se confier à Ariane. Au fil du temps, elle perdra tout d’un coup la mémoire, mais la retrouvera-t-elle ?

Les histoires de ces six femmes ont-elles un point commun ?

Je n’ai pas été transportée par l’histoire de ces femmes mais j’ai tout de même bien aimé l’écriture fluide et agréable de l’auteure.

Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

En juin, j’ai rencontré Morgan Audic, au salon de Vannes et je lui ai pris sont 2nd thriller. Jeudi a.midi, je suis passée à la FNAC et son premier m’a aperçu et hop m’a sauté dans les bras. Je n’ai pas hésité, je l’ai gardé. Reposer un livre moi ? jamais de la vie. Ben ouais quoi, nous n’avons qu’une vie !!!

Résumé :

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, a disparu. Et depuis trois ans, les gens l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Andersen rendu amnésique par un grave accident quelques jours après qu’Alice a disparu. Andersen, le mari inconsolable qui emploie un détective pour retrouver sa femme, si belle, si blonde, si étrangement semblable aux victimes du désormais célèbre Marionnettiste, le tueur aux rituels macabres qui assassine, justement, une nouvelle fois. De quoi remettre en selle l’ex-lieutenant Diane Kellerman, révoquée pour violence et prête à péter de nouveau les plombs.

Dans un premier roman où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’oeil et de chasse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Le temps d’un livre