Il a neigé sur mon île : Mélanie Rafin

Bonsoir, je vous livre mon avis sur le roman de Noël de Mélanie que je vais suivre car j’en ai déjà lu un et puis j’ai fait le portrait d’auteure. Le 2e c’est celui-ci et le 3e c’est « Les fourberies du poisson rouge ».
J’adore son écriture, fluide, avec beaucoup d’humour et les sujets sont tellement bien traités que nous pouvons le vivre.

Résumé :

Vous aimez l’exotisme, les cocotiers et la crème solaire…Embarquez pour cette terre éloignée…Ah, non! Mince! Finalement, vous retrouverez plutôt les embruns et le bon air marin!

Après une année plus qu’éprouvante émotionnellement, Alexandra, Parisienne trentenaire, décide de s’exiler loin de son quotidien pour passer Noël. Quoi de mieux qu’une île perdue au bout de la terre pour s’isoler?

Mais est-ce que cet exil l’aidera vraiment à panser ses plaies ?

Anna, Emilie, Louise, Paul, Alan et Maël, une bande d’amis attachants, sont accrochés sur leur île comme des coquillages sur leur rocher. Certains y vivent une existence paisible et d’autres ne rêvent que de s’en évader.

Une chèvre (oui! Vous avez bien lu. Il s’agit bien de l’animal idiot qui bêle et saute partout) entraîne une rencontre entre ces autochtones et cette citadine que tout oppose.

Leurs chemins qui semblaient tout tracés vont-ils être chamboulés?

Mon avis :

Ile d’Ouessant, petit paradis magnifique au large de Brest en Bretagne voit arriver Alexandra habillée dans une tenue chic mais pas très adaptée à la vie sur l’île. Elle vient de Paris, donc les talons hauts et les ensembles, elle va devoir les laisser de côté.

A peine débarquée, elle s’installe dans une maison, déballe ses affaires et va faire une promenade sur la côte, à la point du Pern. Elle aperçoit une forme étrange sur un rocher. La pauvre bête qui est une chèvre est perdue. Que peut faire Alexandra pour la sauver ? D’après vous ? va-t-elle sauter pour plonger et essayer de récupérer la chèvre ? non. Appeler les secours, ah oui ce serait une solution.

Alexandra est venue se ressourcer sur cette île. Elle va devoir vivre avec les Ouessantins, se faire une place. Alors, là je vous laisse découvrir la suite car le roman est une vraie bouffée d’air iodé, vous n’aurez aucun mal à dormir. Je vous conseille vivement de le lire bien au chaud au coin du feu si vous avez une cheminée, poêle, accompagné de chocolat chaud.

Beaucoup d’amour et d’amitié ont rendez-vous dans ce roman.

Foire aux livres de COLPO 56 (Morbihan)

Bonsoir, j’ai lu une information qui m’a vivement intéressée, dans Le Petit Zappeur. C’est l’amicale laïque de Colpo dans le Morbihan près de Vannes qui organise cette foire aux livres. Elle aura lieu le week-end prochain : samedi 20 novembre de 10 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 17 h. Prix du kg de livres : 2 € OUI OUI vous l’avez bien lu !

Pensez-vous que je vais m’y rendre ? oui bien entendu, moi qui adore ce genre de manifestations, et comme je suis indépendante, en faîtes sortir comme bon me semble est très bien.

Pour vous faire envie, il y en aura pour tous les goûts, romans, polars, thrillers, jeunesse, histoire etc… J’ai intérêt à apporter mon panier.

Ce week-end t’étais où Manoue, j’étais là

Bonsoir tout le monde, ce wee-end, j’ai un peu déserté facebook et les réseaux sociaux, j’étais au salon du livre de Vannes 2021, où nous pouvions rencontrer 200 auteurs. 23 000 visiteurs sont venus à cette manifestation tant attendue, étant donné la pandémie 2020 où nous avons tous été punis, ne pas voir nos auteurs, ne pas pouvoir acheter les livres. Pour moi, c’était une punition !

Mon panier littéraire :

quand Manoue va au salon, voici ce qu’elle rapporte à la maison

J’ai passé de super moments les samedi et dimanche. Samedi, j’ai pu revoir Lorraine Fouchet, Anne-Gaëlle Huon et faire connaissance avec Melissa Da Costa, Niko Tackian. J’ai fait les emplettes pour mes amies Audrey, Mumu et Sonia qui se reconnaîtront.

Dimanche, n’ayant pas vu tous les auteurs, j’y suis retournée et c’était super sympa, Sophie Henaff, Olivier Bal, Claire Favan, Véronique De Bure, Claire Norton. De super moments passés en leurs compagnies. Même le soleil et le ciel bleu nous ont accompagnés. Preuve en photos.

Je mettrais tous les achats que j’ai effectués (pour moi) et ceux qui m’ont été commandés. 2 sont déjà partis en direction de chez Sonia. Le reste des commandes va partir ces jours-ci.

N’hésitez pas à commenter, mais le smiley me cache, vous ne verrez pas ma tête. Navrée. .

Le temps d’un livre vous souhaite une agréable soirée:

Salon du livre : Livr’A Vannes du 24 au 26 septembre 2021

Bonjour, j’ai envie de vous faire envie en vous laissant la liste des auteurs que je rencontrerais lors du salon du livre de Vannes qui se tiendra sur l’esplanade du port de Vannes du 24 au 26 septembre 2021. C’est l’un des salons que je ne rate jamais car il se situe près de chez moi (Vannes) et que l’entrée est gratuite (très important) et que l’on peut apporter nos livres.

LES INVITES

Littérature générale :

ADRIANSEN Sophie – ANDREA Jean-Baptiste – AUGIER Justine –

BAL Olivier – BARDON Catherine – BEAULIEU Baptiste – BERNET Sam – BESSON Philippe – BEUGLET Nicolas – BLAINE Emily – BOIS Ariane – BOISSARD Janine – BRANDA Pierre – BREAU Adèle – BUSSI Michel –

CASTILLON Claire – CHANTERANNE David – CHARLIER Philippe – CHICHE Sarah – CLAUW Fabien – COLETTE Sandrine – CURIOL Céline – CUSSET Catherine –

DA COSTA Melissa – DARRE Patricia – DE BOYSSON Emmanuelle – DE BURE Véronique – DELACOURT Grégoire DE MOULINS Xavier – DES HORTS Stéphanie – DESESQUELLE Isabelle – DULERY Antoine – DUROY Lionel – DUSSARD Thierry –

ELKAIM Olivia – ENTHOVEN Raphaël –

FAVAN Claire – FAVE Catherine – FERGUS Jim – FIELD Michel – FORGE Sylvain – FOUCHET Lorraine – FRAIN Irène – FULDA Anne

GUILIANO Serena – GOUNELLE Laurent – GREGGIO Simonetta – GRIMALDI Virginie – Gringe – GUEZ Olivier – GUILLAUME Laurent

HENAFF Sophie – HOCHET Stéphanie – HUON Anne-Gaëlle

JANICOT Stéphanie – JAUFFRET Régis – JEANNIN Aurélie – JONCOUR Serge – JULIAND Anne-Dauphine

KERNINON Julia – KOUDRINE Olivia –

LAMOUR Valérie – LAPIERRE Alexandra – LAURAIN Antoine – LE FLOUR Caroline – LE FOL Sébastien – LE GUILCHER Arnaud – LELORAIN Patrice – LEOST Claire – LE SONNEUR Eric – LEVY Marc –

MAGELLAN Murielle – MAISONS Dominique – MANCHETTE Ludovic – MANOOK Ian – MARTIN-CHAUFFIER Gilles MARTINEZ Carole – Mc PARTLIN Anna – MOURREAUX Patrick – MüLLER Xavier –

NASR Nabil – NIEMEC Christian – NORTON Claire

PALOU Anthony – PAPIN Line – PELLOUX Patrick – PIGOZZI Caroline – PLANTAGENET Anne –

QUEMENER Jean-Marie

RAPILLY Frédéric -RAVENNE Jacques – ROBERT Gwenaëlle ROCHER Jacques (?) – ROUX François

SANCLEMENTE Marine – SOULIE Julien –

TACKIAN NikoTAL MEN Sophie – THOREL Jacques – TREVIDIC Marc – TUFFIGO Anne

VIAL Charles-Eloi – WERBER Bernard – WESTHOFF Denis

Littérature Bretonne

ARTHAUD Hubert –

BALADE David – BECKER Roland – BELLEC Hervé – BLANCHARD Christian

CARIO Daniel – CHEVALIER Gérard –

DE BROC Nathalie –

FAILLER Jean – FORRER Anne

GUIAVARC’H Emmanuel

HUGUEN Hervé

LE BAGOUSSE Véronique – LE BAHY Yves – LE BRUN Dominique – LE MER Françoise – LOMENEC’H

MORGAN Cédric

NEDELEC Jérôme – Nono

OLLIIVER Jean-Paul – OLIVIER Yvon

POUCHAIRET Pierre

RAGUENES Joël – RAYNAUDON-KERZERHO Maïwenn – RIO Bernard

SAVIGNAC Jean-Paul – SIZUN Marie –

TATIBOUET Yann – TROUILLARD Stéphanie

Jeunesse

BADEL Ronan – BOUSQUET Charlotte

FERNADEZ Ghislain – FLAGEUL Jean-Marie (?) – FOOGY –

HUARD Alexandra – LE CORNEC Guillaume (?) – MORVAN Justine – PLICHOTA Anne – QUIVIGER Pascale – RAULO Armelle – WOLF Cendrine – Zanapa

Bandes dessinées

Aré

GACHE Sylvain – GLOAGUEN Philippe – GOALEC Sandrine – GROLLEAU Fabien – KERION Sandrine

LE BIHAN Cédrick – LEVEQUE Vincent – PATH Lucia – SIMON -Jean-Yves

Auteurs du pays de Vannes

BODARD Bruno – DELAMBRE Edmée – GUEGAN Jérôme – AJ FOREST – L’HER Bruno – LUCAS Sylvie

MIDO – MOINGON Guillaume – Nanou (?) – PANON Xavier – SOCRATE Jean-Louis – TANGUY Leslie

Association des écrivains Bretons

VENDREDI 24 SEPTEMBRE

MAGAUD Nadège
Bodan Fabienne
Haffray Françoise
Nouaille De Gorce Pascale

SAMEDI 25 SEPTEMBRE

Guillou Anne
Odoyer Muriel
Perron Patrice – Pelard Catherine – Mido
Fleury Jean
Leroy Christian

DIMANCHE  26 SEPTEMBRE

Guénégan Jean-Albert
Nicol Alex
Larbre Elisabeth
Châtel Thierry
Briand Isabelle
Anne-Sara
Priziac Michel

N’hésitez pas à venir un week-end pour visiter les magnifiques coins, il y a moins de monde et l’arrière-saison est superbe.

Pour que tu m’aimes un peu : Mélanie RAFFIN

Bonjour, je vous laisse découvrir ma chronique sur le roman de Mélanie RAFFIN « Pour que tu m’aimes un peu ».

Résumé :

Mon avis :

Des jeunes étudiants se rencontrent, Estelle, jeune femme pétillante, sympa qui aime faire la fête avec ses amies mais qui n’a pas du tout confiance en elle et Mathieu, jeune étudiant heureux dans la tête, dans la vie, fêtard le soir, le week-end avec ses amis mais très sérieux dans ses études. Une rencontre, une idylle, une amourette, un grand amour, que se passe-t-il entre les deux ?

Le « je t’aime » moi « non plus » est mise en question tout au long de ce roman feelgood, coloré, sucré, à déguster sur la plage, ou au bord de la piscine sur une chaise longue avec un bon cocktail de fruits sucrés. Je vous vois déjà saliver. Je vous le conseille vivement de le lire car l’écriture est fluide, claire, sans chichis, naturelle.

attribue la note de : bonne lecture estivale

Bretzel et beurre salé « la pilule difficile à avaler » tome 2 : Margot et Jean Le Moal

Bonjour tout le monde, j’ai terminé le tome 2 de la série « Bretzel et beurre salé » qui est très sympa. Je l’ai dévoré en 3 jours, ne lisant que de temps en temps l’a.midi et le soir. Nous voici toujours dans le charmant village de Locamaria entre Quimper et Concarneau. Retrouvons notre charmante Cathie Wald, l’Alsacienne venue s’installer pour ouvrir un restaurant qui marche très bien, comme quoi il fait bon vivre en Bretagne.

Lighthouse of L’Ile Louet as seen from Pointe de Penn-al-Lann, Brittany

Mais là, notre Cathie, lors d’une promenade matinale, découvre sur les rochers de la crique située dessous la belle maison qui lui appartient, un cadavre. Aussitôt, elle contacte son ami Yann, le journaliste et ensemble vont mener leur enquête, en parallèle avec la gendarmerie. Qui est-il ? Que fait-il là ? D’un autre côté, le jeune Erwan Lagadec, embauché comme cuisinier au restaurant « Bretzel et beurre salé » a des soucis mais ne veut en parler à personne même à Cathie et pas plus à son amie Julie. Que cache son air triste et soucieux ?

Rond de Saint-Vincent dans la cour de la fermeMes premieres images de fest-noz

Vous le saurez en dégustant le livre accompagné d’un bretzel au beurre salé ainsi qu’un petit verre de lambic.

J’ai adoré mener l’enquête avec notre super équipe qui s’est agrandie, je n’en dirais pas plus car il ne faut pas dévoiler l’histoire. Juste à lire absolument. Commencer par le tome 1 et suivez les aventures de Cathie Wald qui a également des secrets.

Je vous souhaite une excellente lecture et attribue la note de :

Bretzel et beurre salé

Bonsoir tout le monde, je viens de terminer ce cosy crime et j’ai beaucoup aimé. C’est une série que je vais suivre ça c’est certain. Une belle histoire entre une Alsacienne venue s’installer en Bretagne près de Quimper.

Cathie, la cinquantaine, arrive d’Alsace avec sa blondeur et ses yeux bleus en Bretagne dans un petit port Locmaria situé près de Quimper. Elle vient d’acquérir une belle demeure qui a vue sur la mer, et proche d’une crique dans laquelle elle ira se baigner où se changer les idées.

Elle a dans la tête d’ouvrir un restaurant pour faire des plats typiques Alsaciens (le Bretzel qui est un gâteau, la choucroute, et faire goûter d’autres charcuteries. Ses produits, elle les choisis directement chez les producteurs, charcutiers, bouchers.

Le lendemain de son arrivée, elle va se présenter dans tous les commerces du coin : la librairie, et l’amitié se lie très facilement, le café. Certains l’accueillent avec grand plaisir, d’autres comme une étrangère. Avec son caractère, elle va essayer d’avoir la plupart des Locmariaistes de son côté.

Tout au long de ma lecture, je me suis rendue directement sur place pour vivre pleinement l’histoire de Cathie et j’étais un peu la petite souris qui regardait ce qui se tramait dans son dos.

J’ai adoré ce roman qui est le tome 1 d’une série, et bientôt le tome2 va paraître, c’est le 16 juin que vous le découvrirez. J’attends patiemment cette date pour me le procurer. Les auteurs Jean et Margot Le Moal sont originaires de ces deux merveilleuses régions. Margot est Alsacienne, Jean est Breton.

Je vous le conseille vivement. Je vous remercie d’avoir lu ma chronique.

Le Temps d’un Livre

Le club des feignasses : Gavin’s Clement Ruiz

Sam, Greg, Béa, Alice, Elisabeth venant d’horizons et d’âges différents se retrouvent en salle d’attente du service oncologie de la Pitié Salpétrière pour la même raison. Le médecin les a convoqué pour leur apprendre qu’ils sont atteints de cancers à des stades différents.

La semaine de la première séance de chimio est reportée, les produits dont l’infirmière pour faire le protocole est en rupture. Béa, la meneuse veut emmener tout le monde en promenade en attendant la semaine de chimio.

Etant donné que ces 5 personnes s’entendent bien et ont lié une forte amitié…. la débauche est relativement facile. Mais pour le savoir, il va falloir lire le roman.

Ce roman au sujet difficile est écrit avec une pointe d’humour comme sait le faire l’auteur, surtout si vous avez déjà lu son premier « Comment papa est devenu danseuse étoile », à lire également.

J’ai beaucoup ce roman et je vous le conseille vivement, sachant que ce n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Je lui attribue la note de :

Portrait d’auteur : Jean-Paul Le Denmat

Bonjour, je continue de faire mes portraits d’auteurs, interviews.

Je vous présente Jean-Paul Le Denmat qui a bien voulu se dévoiler un peu.

1/POUVEZ-VOUS VOUS PRESENTER EN QUELQUES LIGNES ?

J’ai 67 ans, je suis né et vis en Centre Bretagne. Retraité. Papy de 6 petits-enfants. Je suis passionné de littérature et de cinéma. J’aime la marche. Je bricole, je jardine en digne fils – j’espère de paysan. L’écriture des textes, du scénario et la mise en scène du Spectacle de l’Abbaye de Bon Repos a comblé mon envie de créer durant 23 ans. Je me consacre aujourd’hui à l’écriture. Mon souhait depuis toujours.

2/QUAND AVEZ-VOUS COMMENCE A ECRIRE ? (enfance, adolescence….)

Adolescent (13-14 ans) j’ai commencé par écrire de la poésie.

3/ QU’EST-CE QUI VOUS A DONNE L’ENVIE D’ECRIRE ?

J’étais boulimique de lecture (littérature blanche surtout les grands classiques contemporains. Très peu de littérature noire) et de cinéma. C’est suite à un stage d’écriture de scénario à l’ARC atelier régional de cinéma que j’ai commencé l’écriture d’un premier roman policier-fantastique. Début des années 80.

4/ CONNAISSEZ-VOUS D’AUTRES ECRIVAINS, EDITEURS OU LIBRAIRES ? SI OUI, LESQUELLES ?

J’ai rencontré et fait connaissance avec quelques romanciers et éditeurs bretons dans les salons régionaux… Très peu prolifique pendant 25 ans mes sorties et rencontres étaient peu nombreuses….

5/ COMMENT VOUS EST VENU L’IDEE DE PUBLIER VOTRE OEUVRE ?

Je pense que tous ceux qui écrivent ont ce souhait. Ont écrit très rarement pour soi avec l’envie d’être lu, connu, voire reconnu… Enfin, je crois. J’ai mis et je mets encore beaucoup de temps à écrire un roman. Lorsque j’ai terminé « Les griffes de l’ange », je l’ai envoyé à 2 ou 3 éditeurs régionaux. J’ai eu de la chance d’être publié chez Liv’Editions. Merci à Yannick Auffray et Lionel Forlot. Aujourd’hui mon seul désir est d’écrire.

6/ QUEL MODE DE PUBLICATION AVEZ-VOUS CHOISI ? EN AUTO-EDITION ou AVEC UNE MAISON D’EDITION ?

Maison d’édition depuis le début. Liv’Editions ; Chemin Faisant (collectif) – Editions du Palémon aujourd’hui.

7/ ETES-VOUS SATISFAIT DE VOTRE PUBLICATION ?

Très satisfait. Il faut écrire, travailler sans cesse. Devenir meilleur. Il ne s’agit pas pour moi de multiplier les publication (j’en suis d’ailleurs incapable) mais aller au bout ou presque du meilleur de moi-même. Corriger encore et encore….

8/ QUEL SENTIMENT AVEZ-VOUS RESSENTI LORSQUE VOTRE LIVRE A ETE PUBLIE ?

Content. Très content. Et surtout envie de commencer un autre roman. De vivre une autre aventure avec mes personnages.

9/ AU MOMENT DE LA SORTIE DE VOTRE LIVRE, EN AVEZ-VOUS PARLE PUBLIQUEMENT ? (page auteur fbk, blog perso., site perso, groupes fbk, famille amis).

En 2000 pas de réseaux sociaux. Quelques articles de presse et mon petit réseau perso.

10/ AVEZ-VOUS PUBLIE PLUSIEURS ROMANS ? UN NOUVEAU PROJET EST-IL EN COURS D’ECRITURE ? (futur proche ou lointain) ?

4 romans publiés : Les Griffes de l’Ange – La nuit des ombres – La stratégie des ombres – La nef des damné.

1 manuscrit terminé : En attendant l’Eternité

1 série de nouvelles littérature blanche en cours

1 roman en gestation

11/ AVEZ-VOUS PARTICIPE A DES CONCOURS LITTERAIRES, DES SEANCES DE DEDICACES, DES SALONS DU LIVRE ?

Aucun concours littéraire pour le moment, de nombreuses séances de dédicaces et plusieurs salons en Bretagne. Une fois le salon du livre à Paris.

12/ AVEZ-VOUS PARTICIPE A DES SEANCES DE DEDICACES ? QUEL A ETE VOTRE RESSENTI ?

Un grand plaisir de partager avec les lecteurs et les lectrices. Aujourd’hui de nombreux partages s’effectuent via les réseaux sociaux (FB pour moi) et les groupes de lecture. Un élément clé pour se faire connaître. Un grand merci à ceux et celles qui nous offrent cette opportunité.

Belle découverte de cet auteur Breton et sympa.

Je remercie Jean-Paul d’avoir répondu à mes questions.

Le temps d’un livre

Pour le sourire d’Isabelle de Fanny André

Arnaud et Isabelle, sont divorcés depuis plusieurs années. Isabelle se retrouve à la cérémonie religieuse de l’enterrement d’Arnaud, décédé d’un AVC, fils de Camille, l’ex belle-mère d’Isabelle avec elle avait de bonnes relations.

Elles se retrouvent toutes les deux, malheureuses, tristes, l’une qui a perdu son amour malgré le divorce, l’autre avoir perdu son fils unique. Camille accueille Isabelle à bras ouverts, une façon intelligente de renouer les liens.

Cette dernière (Camille) propose à Isabelle de partir quelques jours, l’une est d’origine de Normandie et va faire visiter sa région et ses coins qu’elle adore. Ce sera Giverny et les célèbres toiles de Monet, Evreux, Caen. Au cours de ce magnifique périple, un lien fort et d’amitié se créé, à son tour, Camille va elle aussi lui faire visiter ses coins bretons, mais plus particulièrement le Finistère et un village très connu : LOCRONAN.

Un arrêt dans une crêperie pour déguster la galette de sarrazin, une crêpe, les spécialités bretonnes mais il y a aussi le Kouign-Amann (gâteau pur beurre salé et sucre), à réchauffer au four quelques minutes. J’ai des adresses dans le Morbihan, miam, rien que d’écrire ce mot, j’ai les papilles. Mais avez-vous goûté le caramel au beurre salé, le salidou.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a permise de connaître certains coins. Je lui attribue la note que vous verrez ci-dessous, et sur votre droite en page d’accueil (en bas) le système de notation. C’est un roman que j’avais déjà noté cet été et qui devrait rapidement rejoindre ma PAL ce qui a été fait fin octobre.