Coup double pour Agnès Ledig

Hello les amis lecteurs, aujourd’hui, sortie de deux romans d’une de mes auteures préférées : Agnès Ledig que je suis depuis le 1er roman « Juste avant le bonheur ». Ses romans paraissent généralement aux alentours de mars/avril mais là, c’est pour l’automne.

La toute petite reine :

Un matin, Adrien, maître-chien, est appelé pour un colis suspect en gare de Strasbourg. Bloom, son chien hypersensible, va sentir le premier que les larmes de Capucine, venue récupérer sa valise oubliée, cachent en réalité une bombe prête à exploser dans son coeur. Hasard ou coup de pouce du destin, ils se retrouvent quelques jours plus tard dans la salle d’attente d’un couple de psychiatres. Dès lors, Adrien n’a de cesse de découvrir l’histoire que porte cette jeune femme. Dénouant les fils de leur existence, cette rencontre pourrait bien prendre une tournure inattendue et leur permettre de faire la paix avec leur passé afin d’imaginer à nouveau l’avenir.

Flammarion : broché 20.90 € avec la carte Fnac ou 21.80 € sans la carte en numérique : 14.99 €.

Compter les couleurs :

Livre de poche : 6.20 € papier et 5.99 € numérique

Le goût du gâteau basque de Candice Politis

Résumé :

Gabrielle, illustratrice de livres pour enfants, vit à Saint-Jean-de-Luz. À vingt-huit ans, elle aime passer son temps libre avec ses amis de toujours, Juliana et Imanol, et sa famille avec qui elle se réunit le dimanche midi autour d’un gâteau basque. La vie de Gabrielle prend une nouvelle saveur le jour où elle rencontre Raphaël, artiste et galeriste, de dix-neuf ans son aîné. C’est le coup de foudre. Lui, amoureux du beau, fait découvrir à Gabrielle une vie de sensualité. Elle, angélique et rêveuse, émerveille son amant par sa grâce et son innocence. L’amour se fraie dans « les beaux tableaux de la vie » que peint Raphaël. Cette histoire passionnelle devient pour l’héroïne un véritable parcours initiatique, jalonné de gâteaux basques qui prendront le goût de ses émotions. Gabrielle saura-t-elle abandonner sa vie rangée à celle moins conventionnelle de Raphaël ?

Bonjour à tous. J’ai eu un véritable coup de coeur avec le livre de Candice Politis  » Le goût du Gâteau Basque « . J’avais très envie de le partager avec vous. Gabrielle , jeune femme illustratrice de livres pour enfants mène une vie tranquille à Saint Jean de Luz , entourée par ses amis de toujours , Juliana et Imanol. Raphaël , un esthète amoureux des arts et des lettres venait de s’installer dans cette jolie petite ville du pays Basque qui l’avait séduite depuis longtemps. Il venait d’acheter un magasin d’antiquités qui avait été liquidé , afin d’ouvrir une galerie d’art. Après avoir effectué quelques travaux de rénovation et d’aménagement , la galerie baptisée  » Les têtes de l’art  » avait ouvert ses portes. Les peintres qui exposaient leurs oeuvres avaient accueilli avec beaucoup de chaleur Raphaël qui était rapidement devenu un ami précieux. Quelques jours plus tard , un soir de pluie , après avoir pris un verre avec Imanol , en rentrant chez elle , Gabrielle s’était retrouvée devant la galerie. Sa curiosité piquée au vif lui avait fait pousser la porte de ce lieu qu’elle allait découvrir pour la première fois. Accueillie très chaleureusement par son propriétaire , elle était immédiatement tombée sous le charme de celui-ci. Troublée , elle avait ressenti une irrésistible attirance pour cet homme nettement plus âgé qu’elle.

Un véritable coup de coeur aussi inattendu que passionnel s’était produit entre eux. Était-il possible d’aimer au premier regard ? Cette passion inédite pour Gabrielle va la pousser à dépasser ses limites pour garder cet homme dans sa vie. Mais il va lui falloir aussi convaincre ses amis qui doutent de la sincérité de Raphaël et qui par instinct protecteur tentent de la mettre en garde sur cette relation avec un homme de 19 ans son aîné. Une merveilleuse histoire d’amour écrite avec une plume fluide , toute en finesse , ou les scènes d’amour sont décrites de façon sensuelle et tout en douceur. Ce livre est une véritable leçon de vie. Une lecture addictive , les personnages sont captivants. Un livre pour l’été à mettre dans vos bagages pour les vacances. Ne passez surtout pas à côté , à lire absolument !

La douloureuse plainte des cyprès : Marylène Halimi

Bonjour les ami(e)s. Aujourd’hui , j’ai très envie de vous parler d’un premier livre  » La douloureuse plainte des cyprès  » de Marylène Halimi. En plus de la magnifique couverture , j’ai véritablement été séduit par l’ excellente écriture de l’auteure. Elle nous entraîne en Toscane dans un cadre de rêve , dans une superbe demeure au coeur du vignoble ou Maria et Tino , les propriétaires accueillent les touristes. Olivia , leur fille étudiante en architecture , se fait un plaisir à la belle saison de servir de guide aux vacanciers. L’arrivée de Pierre et Nathalie , un couple de parisiens , risque de boulverser le quotidien d’Olivia. Entre Pierre et la jeune femme , c’est le coup de foudre immédiat. Nous sommes transportés dans une extraordinaire histoire d’amour hors du commun. Une histoire d’amour passionnelle qui a le goût de l’interdit. Les amoureux nous emmène de la Toscane à Paris , la côte d’azur et l’Irlande , avec toute la poésie de Marylène Halimi qui nous décrit avec passion , l’art , l’architecture , la gastronomie et la culture , sans oublier la description des paysages idylliques. Les scènes d’amour , audacieuses , érotiques même , sont contées avec une grande sensualité. Néanmoins , le bonheur le plus pur , peut être mis à rude épreuve. Je ne vous en dirai pas plus , je vous laisse le plaisir de découvrir ce magnifique roman qui m’a permis de passer quelques merveilleuses heures de lecture. Laissez vous séduire à votre tour par ce superbe ouvrage. Je vous le recommande vivement.

Le premier article d’Hervé, arrivé récemment sur le blog, un super lecteur qui lit plus vite que son ombre.

Notre échappée belle : Alex Kin

Bonjour tout le monde, voici ma chronique pour le roman d’Alex Kin, j’ai lu son premier et j’ai été conquise, du coup, je lis les suivants. La plume est chaleureuse, et tellement fluide qu’il est impossible de poser le roman ou la liseuse.

Un feelgood comme on les aime, je me suis plongée sans problème, le sujet j’ai beaucoup aimé et lire ce genre de livres pendant des périodes que l’on vit actuellement ça fait un bien fou. J’aime de plus en plus ce style de livres : FEELGOOD.

Lila, jeune femme habite à Paris et est associée avec Cassandra dans une jolie boutique de fleurs. Joli prénom choisi par ses parents mais avec peut-être une idée que cette jeune femme tiendrait un jour une boutique. Son frère, très protecteur, vous le saurez au fil de la lecture, organise une fête pour un ami Noé, et il a laissé un disque dur très important et sans lui, la fête n’aura pas la même importance. Il téléphone à sa soeur pour lui demander de le lui apporter.

Elle y va en traversant tout Paris….. Dans la maison bourgeoise de Clément et Raphaèle, elle dépose le disque dur le plus discrêtement possible mais elle est remarquée par…..

Bon ben voili, voiloù, je n’en dirais pas plus car trop peur de spoiler…. Vous pouvez trouver les romans d’Alex Kin sur amazon, en librairies, si vous êtes très numérique, contactez-là pour l’avoir pour enrichir votre jolie liseuse Kobo. Moi, je l’ai eue, pourquoi pas vous.

J’ai adoré ce roman et je vais retrouver la suite mais surtout Lila et Noe et les autres.