Jamais je ne t’oublierai : Marjolaine Solaro

Lors d’un voyage sur la toile Instagram, je suis tombée sur la chronique d’une lectrice pour ce roman et je l’ai noté dans ma liste d’envies. J’ai bien fait car c’est un magnifique roman avec une très belle histoire.

Résumé :

Guillaume vient de perdre sa mère alors que sa femme est sur le point d’accoucher pour la troisième fois.

Quand il monte dans le train pour retrouver sa famille après l’enterrement, il n’a qu’un souhait : dormir pour empêcher son esprit de le torturer. Diane part en Bretagne pour un reportage – et surtout pour fuir son quotidien, qui vacille. Tandis qu’ils prennent place à bords, leurs regards se croisent. Ils ne se sont jamais rencontrés, pourtant ils ont l’impression de se connaître. D’où vient ce sentiment ?

Elisabeth, sage-femme passionnée, commence sa garde à la maternité : la nuit s’annonce calme. Mais, dans ce service où la vie trône parfois avec la mort, les choses peuvent s’emballer très vite.
Dans ce roman émouvant, Marjolaine Solaro met en scène trois personnages unis par un lien invisible.

Le fil de la vie, tout simplement.

Mon avis :

Je me suis plongée tout de suite dans ce roman aux thèmes abordés qui sont le quotidien de tous les jours. J’ai apprécié l’écriture agréable et fluide de l’auteure ce qui m’a permise de me dire que je vais la suivre sur les réseaux sociaux pour lire d’autres romans d’elle.

Les sujets m’ont plu, car dans ce roman, la vie de couple, les aléas de la vie, le positif, le négatif, les émotions m’ont fait verser un peu de larmes mais retrouver le sourire peu de temps après. Une naissance, plus même, la complicité dans un service merveilleux ou pas.

Diane, qui partie pour un reportage pour interviewer le navigateur Thomas Coville sur son Maxi trimaran 32 m de long 20 m de large, regardez comme il est magnifique.

Le voir en vrai est impressionnant et admirez le merveilleux ciel bleu Breton.

Je vous le conseille vivement.

Ce qu’il faut de nuit Laurent PETITMANGIN

Voici le 4e livre que je lis pour le prix des lecteurs U 2022 dont je suis jurée. Je vais vous mettre le résumé ci-dessous et ensuite mon avis.

Résumé :

C’est l’histoire d’un père qui élève seul ses deux fils. Les années passent, et les enfants grandissent. Ils choisissent ce qui a de l’importance à leurs yeux, ceux qu’ils sont en train de devenir. Ils agissent comme des hommes. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses. C’est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le cœur de trois hommes.

Mon avis :

Un père de famille de deux enfants se retrouve seul à les élever après le décès de la maman qui apportait la joie de vivre dans cet univers masculin. Les difficultés des relations père-fils (entre Fus et le père) car avec le petit Gillou, tout se passe mieux. Fus est un adolescent qui va devenir taciturne, et surtout faire partir d’une bande d’extrême-droite qui l’emmènera dans un endroit où il n’est pas bon de s’y trouver. Malgré sa passion pour le football et surtout l’équipe de foot de Metz, son comportement changera. Quant à son petit frère avec qui l’amour fraternel est très présent, est devenu un élève bon qui part pour continuer ses études.

Je n’ai pas tellement aimé ce roman, n’ayant pas trop adhéré à l’écriture de l’auteur, mais tout en ayant bien sûr un avis positif, il faut essayer pour pouvoir juger. Peut-être était-ce le mauvais moment pour le lire ? Je ne dis pas qu’il soit mauvais, je lirais si j’ai l’occasion, le 2e pour avoir une nouvelle opinion.

Septembre : achats de livres OH OUI !!!

Aujourd’hui, nous sommes le 1er septembre et chez France Loisirs, dans le nouveau catalogue reçu il y a déjà quelques semaines, j’avais fait mon choix. Maintenant, je vais faire les achats à la boutique. Voilà voilà ce que les livres que j’ai choisis :

Tout d’abord, le tome 3 de la saga « Lara » de Marie-Bernadette Dupuy.

Nouvelle saga de MB Dupuy nous fait vibrer avec Lara, jeune femme du Morbihan qui, comme en 1946, tente de panser ses blessures de la guerre.
Mais la vie de Lara est bouleversée quand son village devient le théâtre d’une série de meurtres.

Pourquoi semble-t-il irrémédiablement liée à cette histoire. Dans ce troisième tome « danse macabre », le destin s’acharne et tente plus que jamais se séparer de la jeune femme de son amoureux Olivier. D’autant que la mort continue de roder à Locmariaquer.

Amis, voisins, et rien de plus d’Anna Premoli

Auteure de romans historiques, Julie Morgan 36 ans, a une routine bien installée : ses amies, les coups de fil à sa mère et ses chapitres…. le grain de sable qui vient de mettre à mal ses petites habitudes, c’est son nouveau voisin, Terence Graham, rockeur à succès de 25 ans.

Elle écrit, il chante. La cohabitation s’annonce explosive…

Chat va le faire de Julie Taupiac

Dans cet immeuble de la rue des Filatiers, les voisins se croisent sans se rencontrer jusqu’à la découverte d’une chatte et de sa portée de ses cinq chatons.

Dans une nurserie improvisée, Charles, Lucia, Morgan, Camille et quelques autres vont goûter aux joies de la solidarité et la convivialité.
Et si l’amour pointait aussi le bout de son nez…

Pour les amoureux des chats ou pas, prenez le temps de lire ce roman avec votre petite boule de poils qui ronronnera, lovée sur vos genoux, moi j’en connais qui vont aimer ce roman. Vais-je les nommer ? Sonia, Claire, Linda et bien tant d’autres.

Moi qui suis plutôt poilu canin, j’avoue avoir lu déjà deux romans dont les héros étaient des petits chats et je me disais qu’ils étaient trop mignons, mais j’aimerais un petit chat qui reste à la maison, revienne le soir se coller à moi et faire des miaou miaou pou réclamer une dose de câlins. Funky me demande des câlins et se colle à moi dès que l’occasion se présente, dans le canapé, sur le lit, dans la chaise longue.

Les héritiers passent à table de Marie Fitzerald

Chargée d’exécuter les dernières volontés de sa mère, vieille dame fantasque tout juste décédée, Valentine se découvre une bien étrange mission : recevoir chacun des héritiers, des cousins éloignés, autour d’un repas pour leur faire passer un entretien.

J’espère que mes choix vous feront envie, peut-être ou pas mais pour moi, j’ai envie de fraîcheur. Je vous souhaite une agréable lecture des résumés. Manoue

Père avant tout – Joëlle Laurencin

Marcy est prête à mettre au monde leur petite fille mais cela ne se passe pas comme prévu. Après d’intenses douleurs et d’efforts considérables, elle ne survivra pas et laissera le bébé dans les bras du jeune papa qui devra jouer le rôle de papa et maman. Je ne vous dévoilerai pas la suite de cette histoire. Pour en savoir davantage, il faudra vous la procurer et la lire.

C’est un merveilleux livre et une histoire extrêmement touchante, les relations père/fille sont magnifiques et magiques. A vous de le découvrir.

J’ai fait connaissance de Joëlle Laurencin par facebook et au fil de notre petite conversation, j’ai souhaité lui commandé cette nouvelle, je n’ai absolument pas regretté. J’ai adoré. Beaucoup d’émotions, un sujet touchant, poignant.

Le temps d’un livre