Patricia Rappeneau, auteure

Patricia Rappeneau est née en 1971, elle exerce le métier d’auteure de polars, thrillers et de livres de loisirs créatifs. Ses derniers ouvrages sont parus le 22 avril 2020. J’ai eu la chance de les recevoir par son éditeur, certainement que Patricia lui a demandé. Je remercie cette généreuse attention qui m’a fait très plaisir comme à chaque fois que je reçois un livre de la part d’un éditeur ou de l’auteur. C’est, je trouve une confiance que nous fait.

Les 2 romans reçus cette semaine. Requiem et Le parvis des assassins. Je vous en parle ici, en bas sur les photos.

Requiem, l’action se situe à Dijon, Le parvis des assassins dans l’Eglise Notre Dame de Paris. Pour les résumés, restez sur la page,

Je réitère mes sincères remerciements à Patricia Rappeneau et à Gilles son éditeur. Dès que je les aurais lus, je ferais bien sûr mes chroniques.

Une âme si sombre – Cyriac Guillard

Cyriac Guillard, auteur Breton a écrit plusieurs polars. J’ai fait connaissance de cet écrivain lors du salon du livre à Theix le 20 janvier 2019. Comme j’aime beaucoup découvrir les nouveaux auteurs et que pour moi, les salons sont faits pour ça et que je ne lis pas un seul genre de livres.

Résumé :

Quiberon. Un paradis estival de Bretagne. La saison vient de s’achever et la côte sauvage simplement troublée par le vent marin retrouve son calme et son silence. Belle-Île, la bien-nommée, lui fait de l’oeil. Mais l’horreur vient de frapper. Insidieusement. Des jeunes filles sont enlevées et déposées sans vie à divers endroits de la presqu’île. L’enquête de gendarmerie piétine. Ce tueur insaisissable va obliger les autorités à mettre en place une cellule spéciale. La création d’une équipe d’investigations regroupant la police judiciaire et la gendarmerie va accentuer la traque contre le prédateur. Malgré tout, celui-ci continue son sinistre dessein. Le juge d’instruction va alors faire appel à un de ses amis. Sam Lesniak, un ancien policier parisien devenu détective privé, accompagné de son alter égo féminin Diane Larrot va chasser le criminel sans relâche et découvrir le sombre miroir de l’âme.

Mon avis :

Lors d’une promenade au bord de la mer avec son chien, une femme va découvrir une jeune femme nue, morte, déposée sur le ventre et les mains coupées. Aussitôt, elle va alerter la gendarmerie qui va arriver sur les lieux. L’enquête se poursuit avec Sam Lesniak le détective privé et Diane Larrot. La fin est surprenante, je vous invite à le lire.

Ses polars :

Au creux de la nuit,

Parfois, il neige en avril,

Filiation mortelle