Echec à la reine : Valérie Valeix

Bonsoir tout le monde, cela faisait longtemps que je souhaitais découvrir la plume de Valérie Valeix, auteure de polars mais avec une apicultrice comme enquêtrice. Je trouve cela très original et j’aime l’originalité et pas du tout les polars ou thrillers sanglants, gores qui se ressemblent tous. Valérie est l’auteure d’une série de plusieurs polars, je vous laisserais découvrir les titres avec les couvertures. Vous pouvez les commander dans vos librairies, c’est ce que j’ai fait (chez l’espace culturel Leclerc).

Résumé :

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Alors qu’elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement…
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d’Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d’une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins…
Cette série d’un nouveau genre mêle habilement intrigue (tous les ingrédients d’un excellent roman policier sont réunis: enquête, suspense, action…), écologie (en rappelant l’importance de la protection des abeilles et de l’apithérapie), Histoire (de nombreux faits marquants locaux ou nationaux sont abordés) et patrimoine (on découvre avec plaisir les richesses et traditions des régions).
Une vraie réussite, à découvrir d’urgence ! Je confirme totalement.

Mon avis :

Audrey Astier, au volant de sa 2CV vient d’hériter de la maison de ses grands-parents exerce le métier d’apicultrice, mais sera également dans cette série auxiliaire de gendarmerie.

Audrey, est invitée chez son amie Le Papé et arrivée chez lui, il est introuvable. Il a disparu, elle a beau le chercher, demander dans son entourage si on l’a vu mais personne. Elle s’inquiète et quelques heures plus tard, elle croise le Lieutenant Steinberger, un grand Alsacien qui a une droiture et mène à la baguette son équipe.

Elle a le don de trouver comment s’entendre avec ce dernier qui est tout nouveau dans la région, mais comme c’est une battante, elle réussira d’aider les gendarmes, Lieutenant et les autres gendarmes pour retrouver le Papé.

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Audrey quitte son Quercy pour la Normandie, appelée au secours par Laure, une apicultrice dont les ruches ont été brutalement décimées au beau milieu d’un conservatoire de pommes biologiques.
Trois jours après l’arrivée d’Audrey, Laure est retrouvée asphyxiée près de son enfumoir allumé…
Audrey va retrouver le troublant lieutenant Steinberger qui lui fera découvrir les charmes de l’Alsace et de la langue alsacienne…
L’apicultrice Audrey Astier et son compagnon, le lieutenant Steinberger, sont invités au Château de Haut-Briac par la nouvelle maîtresse des lieux, Héloïse Robart, une ancienne élève d’Audrey.
La jeune femme vient d’épouser Edmond Robart, propriétaire du domaine viticole et collectionneur de vins anciens. Quel endroit plus idyllique pour partager la joie d’attendre un enfant, avant le départ en Russie d’Antoine qui doit préparer les épreuves du championnat du monde de natation.
Cependant, l’ambiance s’y révèle si lourde de tensions qu’ils s’apprêtent à prendre congés. Mais lorsque le châtelain est assassiné, Audrey reste soutenir son amie, sur laquelle pèsent de forts soupçons.
Un nouveau crime survient… Epaulée par son fidèle Lebel, adjudant à la retraite, elle reprend alors sa fonction d’auxiliaire civile de justice auprès de la gendarmerie locale, afin de percer les secrets qui hantent ce microcosme et ont, semble-t-il, armé la main criminelle.

D’une plume alerte et qui sait manier l’humour, l’auteure nous mène à la découverte du monde de l’œnologie, dans l’entrelacs d’une intrigue passionnante…
Après la disparition de son mari, gendarme d’élite et membre des forces spéciales, survenue lors d’une mission en Syrie, Audrey se rend chez Grégory Larcher, prêtre éducateur de rue et apiculteur spécialiste en gelée royale, afin d’y suivre une formation approfondie sur la précieuse substance.
Cet homme habite le célèbre village normand de Giverny où il a créé la « Ferme aux Enfants », un lieu d’accueil pour jeunes en difficulté qu’il initie à l’apiculture et à la peinture, étant voisin de la propriété où vécut le peintre Claude Monet.
À peine arrivés sur place, Audrey et son fidèle ami, Lebel, se rendent au vernissage de l’exposition « Magie d’un peintre » qui révèle au public un dessin inédit de Monet, « Collier aux Nymphéas », de 1909, et la réalisation contemporaine de ce projet de bijou par le prestigieux joaillier Chaumet.
La nuit suivante, la Fondation est cambriolée. Seuls le dessin et le collier ont disparu ; à leur place ont été déposés deux frelons secs…
A Reims, deux familles qui se vouent une haine féroce se retrouvent impliquées dans une terrible affaire.Tandis qu’Antoine part en mission en Afghanistan infiltrer une filière djihadiste dirigée par un Franco-Allemand, Audrey se rend à Reims exposer les vertus du pollen. Elle est accueillie par les Fleuriot, propriétaires d’un important rucher dont les parcelles jouxtent le domaine plus modeste des Garcin, producteurs de vins de Champagne. Cette Maison a la particularité d’être dirigée par des femmes depuis le décès de Maurice Garcin, tué pendant la guerre d’Algérie. La haine entre les deux familles est enracinée depuis cette époque, ce dont les héritiers respectifs n’ont cure?: Nicolas Fleuriot et Chiara Garcin, dix-sept ans, s’aiment et envisagent de consacrer leur vie à leur passion commune?: le cirque. Impensable pour la matriarche, Suzanne, la s?ur de Maurice, qu’on retrouve étranglée dans sa voiture sur le rucher des Fleuriot. Ceux-ci, bien entendu, sont suspectés, mais voilà que Chiara s’accuse du meurtre, puis Nicolas à son tour et le père de ce dernier, Marc, va faire de même pour protéger son fils?: la gendarmerie locale est débordée et ses investigations piétinent? Quand Audrey décide d’enquêter sur cette affaire, passant outre les ordres de Da Silva, le chef de la brigade à qui elle a été confiée, elle fera ressurgir bien des secrets enfouis depuis 1961, qui lui permettront de démasquer le coupable, quelqu’un que personne n’aurait imaginé dans ce rôle?Entre protection et solidarité familiale, plongez dans ce thriller et suivez l’enquête d’Audrey qui mettra à jour de vieux secrets de famille enfuis depuis bien longtemps.EXTRAIT? Ils disent que la mère Garcin a été étranglée avec un fil en inox. Comme celui dont on se sert pour filer les cadres afin d’y accrocher la feuille de cire.Audrey avait en effet appris lors de sa déposition, deux heures plus tôt, que la propriétaire des Champagne Garcin avait été étouffée de face au moyen d’un fin fil d’acier qui, d’ailleurs, était resté dans les chairs entamées. L’assassin avait pris place côté passager. Des analyses étaient en cours pour déceler des empreintes ou des traces ADN sur le fil en question. La voiture était également passée au crible, de même que le corps de la victime envoyé à l’Institut médico-légal du CHU Robert Debré de Reims.Elle observa Nadège Fleuriot dont les doigts tremblants tentaient d’ajuster grâce à des points de colle, les deux bords d’un anneau en résine transparent rempli de pollen multicolore préalablement déshydraté. La quadragénaire aux longs cheveux blonds et au nez pointu rougi s’était fait une spécialité des bijoux issus des produits de la ruche. Labélisés « Nad’Art », une quarantaine de pendentifs, bagues et autres bracelets de toutes sortes ornés d’abeilles ou de pollen sous verre s’alignaient sur la longue table de bois de son atelier du premier étage.À PROPOS DE L’AUTEURNée dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la «?malbouffe?» et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).Elle eut l’honneur d’être l’amie ? et le fournisseur de miel ? de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture «?apicole?».

C’est lundi, que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde, j’ai découvert l’écriture de Valérie Valeix avec Echec à la reine que je continue de lire car je ne l’ai pas terminé. J’aime beaucoup, c’est fluide, une enquête d’une apicultrice Audrey Astier.

Voici le résumé :

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Alors qu’elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement…
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d’Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d’une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins…

Cette série d’un nouveau genre mêle habilement intrigue (tous les ingrédients d’un excellent roman policier sont réunis: enquête, suspense, action…), écologie (en rappelant l’importance de la protection des abeilles et de l’apithérapie), Histoire (de nombreux faits marquants locaux ou nationaux sont abordés) et patrimoine (on découvre avec plaisir les richesses et traditions des régions).
Une vraie réussite, à découvrir d’urgence !

Et vous, que lisez-vous ? dîtes moi tout dans un commentaire : donnez moi envie de découvrir vos lectures.

Les chiens de chasse de Jorn Lier Horst

Une enquête complexe qui vient ouvrir une ancienne affaire, qui a condamné un homme, il y a dix-sept ans à passer derrière les barreaux. L’avocat du prévenu pourrait montrer qu’un policier a falsifié les preuves.

Une autre jeune fille a disparu. Où est-elle ? Est-elle en vie ? Morte ? Qui l’a tué ? Beaucoup de questions se posent autour de cette disparition.

William Wistling est un ancien officier de police, c’est un homme qui adore son métier, intègre, sincère et humain. Il lie un lien affectueux à Line, sa fille, journaliste. Elle va jouer un rôle indirect à cette enquête mais tout de même très important.

J’ai fait connaissance avec cet auteur en lisant ce thriller qui est le second traduit en français, j’ai acheté les 2 autres, étant donné que j’aime beaucoup les auteurs Nordiques, notamment Viveca Sten dont j’ai fait un article il y a quelques temps sur le blog (si vous suivez bien, vous devriez les retrouver, mais il suffit de chercher, fouiner). Camilla Lacberg, Camilla Grebe, Jo Nesbo et bien d’autres sont excellents.

Jorn Lier Horst :

Fermé pour l’hiver

Les chiens de chasse

L’usurpateur

Son nouveau sorti cet été : Le disparu de Larvik (GF)

Je vous le conseille vivement. En Norvège, l’auteur en a écrit huit, mais trois ont passé la frontière. Le quatrième est paru cet été. Très bon thriller.

Mesdemoiselles coccinelles vous présentent les derniers achats de la semaine….

La porte de Bosch de Christophe Vasse :

Otto van Helsing sait. Il sait que le tableau qu’il contemple tous les jours dans son manoir de Wittemer End a quelque chose de particulier. Il sait que c’est une oeuvre du grand Jérôme Bosch, même si elle n’a jamais été authentifiée.

Un jour, le vieil homme se rend compte avec inquiétude que des créatures ont disparu de la toile…. et en découvre une dans sa bibliothèque ! Fasciné et épouvanté, il fait appel à Rebecca Decker, une jeune cartomancienne spécialiste des phénomènes étranges.

Pendant ce temps, de sombres forces se rassemblent et le vent se lève… Rebecca ne le sait pas encore, mais elle devra bientôt se lancer dans une course contre la montre, une quête à travers trois continents dont l’enjeu dépassera tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Un étrange tableau, un compte à rebours implacable…. Rebecca Decker sera-t-elle prête à payer le prix de la vérité ?

Pavillon 17 d’Isabelle Bergi

Dans ce quartier pavillonnaire de la région Nantaise, la vie est bien tranquille et les histoires se font rares.

Cependant, une nuit de novembre, plusieurs voisins sont réveillés par un interlocuteur qui les met en garde contre les Leverger, une famille discrète récemment installée dans le quartier.

Glaciales vérités ou odieuses calomnies ?

La voix au téléphone dénonce des faits atroces. Pour Madame Mirange c’est décidé ! Elle ira jusqu’au bout pour connaître la vérité.

Mortelle tentations de Christophe Ferré

Connaissez-vous vraiment la personne dont vous partagez la vie ?

« Hier après-midi, non loin du GR10, un randonneur a repéré des vautours qui tournoyaient à base altitude. Intrigué, il s’est approché et a découvert le cadavre d’une jeune femme entièrement nue. »

Depuis que le crime a fait la une des journaux, Alexis est sans nouvelles de son mari, parti quelques jours plus tôt marcher en solitaire dans ce coin sauvage des Pyrénées.

D’abord inquiète à l’idée que Peter ait pu croiser la route de l’assassin, Alexia vient peu à peu à suspecter l’home qui partage sa vie depuis vingt ans.
Les enquêteurs n’ont-ils pas recueilli sur place des indices qui l’accablent ? Comment se fait-il qu’il connaissait la victime ? Et pourquoi ne décroche-t-il pas lorsqu’elle tente de le joindre ?

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la raison vacillent. Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia veut découvrir la vérité. Mais est-elle prête à l’affronter ?

Alors, cela vous dit de vous plonger dans l’un ou les trois de mes choix. Moi c’est parti pour…. je vais proposer à ma pattoune innocente qui se prénomme Funky de s’allonger dans l’un des trois. Le choix est difficile.

Du roman, du thriller….Alors !

La petite fille du phare – Christophe Ferré

Ce thriller me faisait de l’oeil depuis un moment. Je l’avais noté sur un carnet intitulé « à acheter – à lire ». Audrey, une amie le lisait et m’en a parlé pour m’en faire des éloges « lis-le, il va te plaire.

Arrivée au travail, le magasin n’étant pas encore ouvert, je me précipitais dans le petit rayon « livres » et au moment où je rangeais les romans, les polars, CE livre m’a parlé « eh toi, tu me prends tu me lis ». Que faites-vous lorsque vous êtes passionné(s) par la lecture, moi je le prends (il y en avait seulement 2). Au moment de repartir à mon poste, il en restait plus qu’1 en rayon. Oui, oui, le 2e était sagement « réservé pour Manue ».

Mon avis :

Morgane, Elouan, Arthur forment une belle famille et vivent en Bretagne, dans une belle et grande maison, au bout d’un chemin piétonnier, au pied d’une falaise. Gaëlla, petite fille vient agrandir la famille.

Un soir, Morgane, part rejoindre son mari au Café à pieds, confiant le bébé de 10 jours à Arthur 13 ans.

A leur retour, Morgane va jeter un oeil dans les chambres de ses enfants et s’aperçoit que son bébé a disparu. Alerté par les cris, Elouan arrive. Ils préviennent la gendarmerie qui déclenche le dispositif « Alerte enlèvement ». Ils vont fouiller dans toute la maison, jardin…. Les jours passent, tout le monde est interrogé.

Qui a kidnappé Gaëlla ? Pourquoi ?

Pour le savoir, plongez vous dans ce thriller que j’ai vraiment adoré et je vais m’empresser d’acheter « Mortelle tentation », le nouveau de Christophe Ferré.

Je vous le conseille vivement, précipitez-vous dans vos librairies et ACHETEZ LE.

Trop de morts au pays des merveilles – Morgan Audic

En juin, j’ai rencontré Morgan Audic, au salon de Vannes et je lui ai pris sont 2nd thriller. Jeudi a.midi, je suis passée à la FNAC et son premier m’a aperçu et hop m’a sauté dans les bras. Je n’ai pas hésité, je l’ai gardé. Reposer un livre moi ? jamais de la vie. Ben ouais quoi, nous n’avons qu’une vie !!!

Résumé :

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, a disparu. Et depuis trois ans, les gens l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Andersen rendu amnésique par un grave accident quelques jours après qu’Alice a disparu. Andersen, le mari inconsolable qui emploie un détective pour retrouver sa femme, si belle, si blonde, si étrangement semblable aux victimes du désormais célèbre Marionnettiste, le tueur aux rituels macabres qui assassine, justement, une nouvelle fois. De quoi remettre en selle l’ex-lieutenant Diane Kellerman, révoquée pour violence et prête à péter de nouveau les plombs.

Dans un premier roman où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’oeil et de chasse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Le temps d’un livre

Surface – Olivier Norek

Noëmie, capitaine au 36 Quai des Orfèvres de Paris. Un soir, elle et son équipe sont appelés pour traquer le plus gros trafiquant de drogues, ils y vont avec un matériel lourd. Sans se soucier que le traqué en possède un également, Noëmie ouvre la porte du domicile à 6 h du matin ! l’homme qui est derrière a préparé son fusil et l’atteint au visage en la défigurant.

Après des mois d’hospitalisation, elle ne peut récupérer son poste et va se mettre au vert dans l’Aveyron où là une autre enquête s’ouvre à nouveau.

J’ai beaucoup aimé ce polar comme tous de cet auteur. Je vous le conseille, je ne veux pas en dire plus car je crains de spoiler.

Le temps d’un livre