Alabama 1963 C. Niemec & L. Manchette

Voici mon avis pour ce roman qui m’a fait de l’oeil dès sa sortie et que je me suis procurée en livre de poche, en 2021. Le duo d’auteurs C. Niemec & L. Manchette étaient invités pour une dédicace à la Fnac de Vannes et pour le salon du livre de Vannes en sept dernier. Malheureusement, je n’ai pas pu m’arrêter à leur stand. Je vais le faire cette année puisqu’ils reviennent dans notre superbe région : la Bretagne du 30 avril/1er mai au salon de Quiberon « Fête du livre » et au salon de Vannes, dont je vous ai parlé dans un dernier article. Livr’à Vannes du 10 au 12 juin prochain.

Résumé :

Birmingham, Alabama 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent.

Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.

Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune femme veuve et mère de famille, s’interroge : « les petites filles , ça disparaît pas comme ça… » Deux êtres que tout oppose. A priori.

2e roman : America 10 mars 2022

Mon avis :

Dès les premières pages j’ai été happée par l’histoire qui m’a énormément plu grâce aux deux plumes fluides du duo d’auteurs. Je l’ai lu en prenant le temps pour m’imprégner de l’histoire assez difficile mais tellement bien écrite. Le contexte de 1963 aux Etats-Unis, le racisme des Blancs envers les noirs, la ségrégation, le KKK (kux klu klan), la disparition de petites filles noires. La police ne se préoccupe pas trop des familles des fillettes ce qui intrigue Adela.

Que peut-elle faire en tant que femme noire ? Le racisme est bien ancré dans la tête des blancs, qui embauche les noirs pour faire les travaux, le ménage pour les femmes et qui sont très mal payés.

Je recommande ce roman sans problème. Les auteurs ont écrit un 2e roman qui s’intitule America, paru le 10.03.2022.

Erin : Cyril Carrère

Bonsoir à toussssssssss, voici ma chronique sur la nouvelle de Cyril Carrère. J’ai déjà lu un thriller : « Grand froid » dont j’ai fait la chronique en janvier (je vous laisse chercher). Il est l’auteur de « Le grand rassemblement  » et de « Le Glas de l’innocence » (excellentes critiques). Dommage, ils sont en vente sur amz !!!!!!!!!! j’ai eu la chance de trouver le thriller « Grand froid » à la Fnac.

Résumé :

Erin Silva est une femme fragile, naïve, mais profondément attachée aux siens. Alors qu’elle se destine à reprendre le business familial – malgré les réticences maternelles – une succession de malheurs s’abat sur elle.

Désemparée mais convaincue de sa légitimité, Erin remue un passé douloureux. Son but : retrouver les responsables et les faire payer. Au risque de voir s’évanouir les dernières illusions de sa vie d’antan…

Mon avis : Erin, jeune fille, vit avec ses parents, elle est mal dans sa peau, a des tensions régulières avec sa mère et s’entend très bien avec son père. Il tient un atelier de sellerie de cuir pour voitures dans le Nouveau-Mexique. Les revenus ne sont pas glorieux, mais c’est un métier exercé avec passion dont Erin aimerait reprendre la relève. Le soir, en rentrant du collège, du lycée, elle va aider son père qu’elle admire. J’avais envie d’en savoir davantage sur Erin, Maddy (la mère), l’oncle/l’amant.

Mais la vie n’est pas rose, l’avenir n’est pas terrible. Cette nouvelle est trop courte. L’écriture est fluide, le ton est bien donné et nous avons envie d’en savoir plus. Cette nouvelle est le préquel du thriller « Le grand rassemblement » que je vous invite à dévorer. D’ailleurs, si je me le trouve, je le lirais.

Je conseille vivement de lire cette nouvelle ainsi que tous les romans-thrillers de Cyril Carrère.

attribue la note de très bonne lecture

Qui m’aime me le dise – Sophia Peignot

Résumé du roman 4e couverture (fnac)

Pas besoin d’aller au bout du monde pour trouver l’amour. Enfin… pas toujours.
 
Partir en voyage du jour au lendemain à l’autre bout du monde  ? Ça ne ressemble pas du tout à Céleste, casanière et raisonnable au possible. Pourtant, elle vient de le faire  ! Et tout ça pour se lancer dans un prétendu jeu de piste censé la mener jusqu’à son grand-père biologique. Avec comme compagnons de voyage Herbert, un ami de sa grand-mère appartenant à la catégorie des papys râleurs insupportables, et Gaspard, un infirmier du Jardin des Magnolias, beaucoup, beaucoup plus charmant, le voyage promet d’être explosif. Céleste ne sait pas si elle trouvera ce qu’elle est venue chercher, mais une chose est sûre  : sa vie va changer  !

Mon avis :

Céleste, jeune femme trop raisonnable tient une pâtisserie qui marche très bien et qui ne lui laisse pas un moment de liberté. Dès qu’elle rentre le soir, elle souffle un peu mais pas le temps de faire quoique ce soit comme sortir avec les amis, aller au cinéma, au restaurant.

Ce n’est qu’au moment de l’enterrement de sa grand-mère qu’elle fait connaissance avec Herbert, très bon ami de la grand-mère, elle lui a laissé une lettre dans laquelle elle a organisé un jeu de piste pour retrouver son grand-père paternel sous forme de jeu de piste.

Alors vous me suivez, prenez place auprès du hublot direction les Etats-Unis. Accompagnée de Herbert et de Gaspard, infirmier à la maison de retraite Le Jardin des Magnolias. Tous les deux seront la destresser lorsqu’elle aura peur de monter dans l’avion.

J’ai trouvé ce feel good très agréable à lire, en passant du rire aux larmes, j’ai passé un super moment et je vous invite à le lire. Belle lecture à vous. Bon voyage en compagnie de notre Céleste unique, notre Herbert grognon et notre Gaspard adorable.

Les promesses de nos lendemains -Tiphaine Hadet

Valentine et Franck se sont connus sur les bancs du lycée à 17 ans, coup de foudre, coup de coeur, ne se sont plus quittés, se sont mariés et sont parents de trois enfants : Paul 13 ans pré-adolescent qui discute lorsqu’il est obligé, Constance 4 ans dans l’enfance et avec ses répliques attendrissantes, Gabriel 13 mois toujours heureux et le sourire au rendez-vous.

Valentine a fêté son anniversaire avec ses amis et sa belle famille, et c’est le lendemain que Franck lui offre un cadeau empoisonné, celui de la quitter, de partir loin. Elle se retrouve alors toute seule avec ses 3 enfants, à vivre au quotidien sans pouvoir se poser un peu 5 min sauf lorsque les grands sont au collège et à l’école et le petite à faire la sieste. Mais elle fait partie d’un groupe « les indé-lecture écriture » sur lequel elle passe beaucoup de temps. Elle s’est faite une amie Léa 22 ans, étudiante en archi à Paris qui a toutes les réparties d’une jeune bien dans sa tête.

Pour en savoir plus, il faudra le lire, moi je l’ai dévoré en 2 jours. J’ai adoré ce roman et je le conseille vivement.

Le temps d’un livre