Elles de Catherine Michoux

Bonjour, je tiens à remercier l’auteure Catherine Michoux qui m’a contactée via le formulaire de contact de mon blog (et je réponds toujours) pour me proposer de m’envoyer son dernier roman intitulé « ELLES »

Résumé :

Parisienne et célibataire, Ariane est psychiatre. Elle est fascinée par six de ses patientes. Six femmes qui semblent n’avoir peur de rien. Six histoires incroyables.

Au moment où elle se sent à l’aube de quelque chose d’important, d’essentiel peut-être, elle décide d’en faire un livre.

Raconter ces histoires ne sera pas sans conséquences car ces récits posent tant de questions. Le hasard, le destin, le monde invisible, la vie après la vie, toutes ces interrogations qui habitent l’humain depuis la nuit des temps.
Etrangement, elle va voir sa vie bouleversée par une rencontre qu’elle n’attendait pas, qu’elle n’attendait plus. LA rencontre, celle que tout le monde espère, l’évidence. Pourtant presque simultanément elle est atteinte d’amnésie globale transitoire et est incapable de se souvenir du prochain rendez-vous avec l’amour de sa vie.
Pour chaque histoire, un « miracle ». Quel sera le sien ? Comment dénouer les fils ? Ariane recouvrira-t-elle la mémoire ?

L’amour prend parfois des chemins étranges, faut-il l’attendre où aller le chercher ?

Mon avis :

C’est l’histoire d’Ariane, psychiatre à Paris, célibataire, elle consacre son temps à son travail. Elle va nous conter l’histoire de six de ses patientes qui n’ont peur de rien mais ont besoin de se confier à Ariane. Au fil du temps, elle perdra tout d’un coup la mémoire, mais la retrouvera-t-elle ?

Les histoires de ces six femmes ont-elles un point commun ?

Je n’ai pas été transportée par l’histoire de ces femmes mais j’ai tout de même bien aimé l’écriture fluide et agréable de l’auteure.

Le dernier acte de Cédric Castagné

Bonjour tout le monde, j’ai été contactée par l’auteur Cédric Castagné pour lire en avant-première son nouveau bébé, un thriller qui est paru le 19 juin 2021. J’ai été enthousiaste de cette proposition et j’ai pu le lire.

Après trois ans d’absence, Cédric, revient avec un nouveau thriller « Le dernier acte ».

Résumé :

Léo ne goûtera pas l’insouciance de la jeunesse. Son monde s’effondre à la mort de sa mère. Des adieux déchirants et une vie à reconstruire… à sept ans, à peine.

Vingt ans plus tard, Bacem Marouani et David Pinetta enquêtent sur de mystérieux meurtres perpétrés en région parisienne. Des meurtres aux mises en scène sordides, dont l’auteur demeure insaisissable. Engagés dans une traque sans merci, les deux enquêteurs devront dépasser la rancœur qui les oppose, au risque de plonger en enfer.

Après deux ans de chômage, Manon pensait pouvoir rebondir avec ce nouveau job. Un gagne-pain indispensable à sa famille. Mais la réalité s’impose à elle comme une fatalité implacable. Charles Delmont, ce chef autoritaire à l’attitude ambivalente, la terrorise chaque jour un peu plus.

Un garçon livré à lui-même, deux enquêteurs lancés dans une course contre la montre, une femme condamnée à survivre… et cet ennemi invisible qui tue et signe chacun de ses meurtres de tags énigmatiques. Pour livrer sa vérité. Cette vérité qui éclatera bientôt au grand jour, lorsqu’il en aura fini.
Lorsqu’il aura accompli… son Dernier Acte.

Mon avis :

J’ai été conquise lorsque Cédric m’a proposé d’être la bêta-lectrice de ton thriller. La chronique, je l’ai gardée, couchée dans un cahier que je publie comme tu me l’as demandé le 27 juin.

L’écriture, est très fluide, nous rencontrons tout de suite dans l’histoire qui vous mène à des meurtres plus ou moins terribles. Léo sera profondément effondré lorsqu’il perdra sa mère à l’âge de 7 ans à peine. Il devra quitter son beau-père qu’il aimait beaucoup pour retrouver son père, qu’il connaît à peine, et son frère Aaron. La vie ne sera pas rose.

Bacem Marouani et David Pinetta deux flics vont enquêter sur des meurtres sordides qui se déroulent en région parisienne, mais l’auteur demeure insaisissable. Les deux enquêteurs vont devoir mettre leur haîne qu’ils éprouvent l’un pour l’autre car ils n’ont pas de choix. Marion, après deux ans de chômage trouve un travail comme secrétaire, son gagne-pain indispensable pour faire vivre sa famille. Son patron Charles Delmont, la terrorise de plus en plus, et sa force de caractère l’encourage à aller travailler tous les matins.

Les meurtres seront reconnus car ils sont signés par des # suivi d’un numéro avec un message, de quoi faire peur. La vérité éclatera au grand jour lorsqu’il en aura terminé.

Ce thriller est excellent. Je lui attribue un :

A la lumière du jour Clarisse Sabard

Bonjour les ami(e)s. J’ai envie de vous parler aujourd’hui de ma dernière lecture  » .À la lumière de nos jours  » de Clarisse Sabard , d’autant plus que toutes les chroniques que j’ai pu lire sont exclusivement féminines. Alors pourquoi pas un avis masculin , comme si les hommes ne pouvaient pas apprécier ce genre de lecture. 2013 , Julia , jeune femme qui avec le récent décès de sa mère et son renvoi de la télévision pour un concours de pâtisserie se retrouve dans l’obligation de se remettre sérieusement en question. Elle découvre la dernière lettre que sa mère lui a laissé par laquelle elle l’encourage à renouer avec son père avec lequel elle est en froid depuis déjà plusieurs années. Même si cela lui semble difficile , elle décide néanmoins d’honorer cette volonté et part pour la Touraine rejoindre celui-ci et retrouver le village de son enfance. Ce retour aux sources risque de bousculer son existence.

Elle va découvrir l’histoire de sa famille et de la pâtisserie familiale depuis les années 20 , ce qui va l’aider à mieux comprendre son passé et pourquoi pas envisager l’avenir. À travers le destin de toutes ces personnes de caractère que la vie n’a pas épargnées depuis presque un siècle , entre la guerre , les trahisons , les amours et toutes les épreuves traversées , une suite d’événements et d’émotions , nous avons envie de connaître le destin de tous ces personnages. Clarisse Sabard possède l’art d’alterner les différentes époques de cette fresque familiale avec un immense talent. Malgré ses presque 600 pages , j’ai,dévoré ce livre avec passion sans me rendre compte des heures qui passaient. Un très grand roman particulièrement émouvant et addictif que je vous recommande vivement.

Portrait d’auteure : Linda Dasilva

Bonjour tout le monde, je vous souhaite un bon dimanche. Aujourd’hui, j’ai Linda Dasilva qui a accepté de répondre à mes questions, voici ses réponses, je vous laisse découvrir cette super auteure :

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Auteure, travaillant dans le Marketing depuis plus de vingt ans, Maman louve d’une princesse de onze ans et d’un serial number two de huit ans. Je suis passionnée de voyages, de lectures et d’écritures, de cuisine, de salsa et tout ce qui concerne notre système solaire.

2/ Quand avez-vous commencé à écrire ? (enfance, adolescence…)

J’ai commencé à écrire dès l’adolescence en écrivant un journal intime quotidiennement.

3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

Ce qui m’a donné l’envie d’écrire c’est l’envie de poser sur le papier toutes les idées que j’avais en tête, et pour m’évader de mon quotidien.

4/ Connaissez-vous d’autres écrivains, éditeurs ou libraires ? Si oui, lesquelles ?

J’ai fait la connaissance de beaucoup d’écrivains durant des salons, ainsi que des ME. Citez tous les noms des auteurs serait compliqué, il y en a tellement. Pour les ME, j’ai croisé au Salon du Livre de Mons les Editions Nouvelles Bibliothèques, qui ont l’air adorables ! Sinon, les Editions Inceptio ont l’air pas mal également.

5/ Comment vous est venu l’idée de publier votre oeuvre ?

A la base je ne voulais pas écrire un roman, juste coucher sur papier quelques idées. Lorsque je l’ai imprimé pour ma famille et mes amis, tout le monde m’a conseillé de le publier, alors je me suis laissée tenter.

6/ Quel mode de publication avez-vous choisi ? en auto-édition ou avec une maison d’édition ?

Depuis le depuis je suis en AE, mais depuis quelques temps j’ai eu envie de tenter ma chance en ME, afin d’avoir un travail éditiorial sur mes romans, et mon 3ème roman aux Editions Lemart.

7/ Etes-vous satisfait de votre publication ?

Oui très satisfaite, je suis chez Librinova dans leur programme d’Agent Littéraire.

8/ Quel sentiment avez-vous ressenti lorsque votre livre a été publié ?

Un sentiment de fierté, mais surtout énormément d’émotions de le tenir dans mes mains, qu’il soit enfin concret.

9/ Au moment de la sortie de votre livre, en avez-vous parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

Oui sur tous mes réseaux sociaux, sans eux, je n’aurais jamais touché autant de lecteurs : Facebook, Instagram, Twitter et plus récemment LinkedIn.

10/ Avez-vous publié plusieurs romans ? Un nouveau projet est-il en cours d’écriture (futur proche ou lointain) ?

J’ai écrit deux romans en AE : Le Café des Délices – La Rencontre (2018) & Le Café des Délices – De respirer, j’ai arrêté (2019). Mon troisième roman sortira le 3 juin aux Editions Lemart : Poussière d’étoile. Trois femmes, trois destins, trois époques.

11/ Avez-vous participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Aucun concours littéraires pour le moment, beaucoup de séances de dédicaces à la FNAC, Cultura, Centre Culturel Leclerc. De nombreux salons dont Mons en Belgique, le SDL de Paris, de Boussac, de Chauny, De Belâtre….

12/ Avez-vous participé à des séances de dédicaces ? Quel a été votre ressenti ?

Oui de nombreuses séances, et chaque fois c’est le même plaisir. j’adore les discussions et échange avec les lecteurs, ça rebooste !

Linda, je te remercie d’avoir répondu à mon ITW,

Le Temps d’un Livre

Si vous cherchez une ME, je vous propose celle de Carol Ine La plume de l’Edition

http://plume-edition.fr