Quand le rire sucre nos souvenirs de Lindsay Lietin

Bonjour les ami(e)s. Une très belle découverte ce livre de Lindsay Lietin  » , Quand le rire sucre nos souvenirs « . Qui plus est , il possède une magnifique couverture. Dès les premières pages , je suis happé par par le personnage de Rosie , l’héroïne du livre , jeune femme qui ne vit que pour son salon de thé dans le Nord de la France. Mais voilà , Rosie est perturbée. Elle se pose beaucoup de questions. Pourquoi ses parents l’ont abandonné , pourquoi sa Mémé Léontine qui l’a recueilli et élevé l’abandonne à son tour du jour au lendemain et sans laisser d’adresse… Une chute accidentelle la force à se ménager. Grace à ses deux amies Mauricette et Fernande , toutes les deux âgées de plus de quatre-vingt printemps , elle continue malgré tout son activité dans son salon de thé. Ceci dit , elle prend conscience que sa Mémé Léontine lui manque de plus en plus. Elle n’a plus aucune nouvelle depuis une vingtaine d’années. Et si c’était le moment de partir à sa recherche et d’essayer de découvrir tous les mystères qui entourent son passé ! De savoir pourquoi personne ne souhaite lui parler de ces années et de faire la lumière pour qu’enfin elle se retrouve !

Lindsay Lietin nous entraîne dans une aventure passionnante , drôle , pleine de tendresse , de rebondissements et de surprises ! Une lecture très agréable dans laquelle l’auteure est très proche de ses lectrices et lecteurs. Les personnages hauts en couleur sont tous très attachants. Un livre pour l’été , une bouffée d’oxygène qui inspire la bonne humeur. Laissez vous séduire , vous allez vous régaler.

Pour le sourire d’Isabelle de Fanny André

Arnaud et Isabelle, sont divorcés depuis plusieurs années. Isabelle se retrouve à la cérémonie religieuse de l’enterrement d’Arnaud, décédé d’un AVC, fils de Camille, l’ex belle-mère d’Isabelle avec elle avait de bonnes relations.

Elles se retrouvent toutes les deux, malheureuses, tristes, l’une qui a perdu son amour malgré le divorce, l’autre avoir perdu son fils unique. Camille accueille Isabelle à bras ouverts, une façon intelligente de renouer les liens.

Cette dernière (Camille) propose à Isabelle de partir quelques jours, l’une est d’origine de Normandie et va faire visiter sa région et ses coins qu’elle adore. Ce sera Giverny et les célèbres toiles de Monet, Evreux, Caen. Au cours de ce magnifique périple, un lien fort et d’amitié se créé, à son tour, Camille va elle aussi lui faire visiter ses coins bretons, mais plus particulièrement le Finistère et un village très connu : LOCRONAN.

Un arrêt dans une crêperie pour déguster la galette de sarrazin, une crêpe, les spécialités bretonnes mais il y a aussi le Kouign-Amann (gâteau pur beurre salé et sucre), à réchauffer au four quelques minutes. J’ai des adresses dans le Morbihan, miam, rien que d’écrire ce mot, j’ai les papilles. Mais avez-vous goûté le caramel au beurre salé, le salidou.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a permise de connaître certains coins. Je lui attribue la note que vous verrez ci-dessous, et sur votre droite en page d’accueil (en bas) le système de notation. C’est un roman que j’avais déjà noté cet été et qui devrait rapidement rejoindre ma PAL ce qui a été fait fin octobre.