Il a neigé sur mon île : Mélanie Rafin

Bonsoir, je vous livre mon avis sur le roman de Noël de Mélanie que je vais suivre car j’en ai déjà lu un et puis j’ai fait le portrait d’auteure. Le 2e c’est celui-ci et le 3e c’est « Les fourberies du poisson rouge ».
J’adore son écriture, fluide, avec beaucoup d’humour et les sujets sont tellement bien traités que nous pouvons le vivre.

Résumé :

Vous aimez l’exotisme, les cocotiers et la crème solaire…Embarquez pour cette terre éloignée…Ah, non! Mince! Finalement, vous retrouverez plutôt les embruns et le bon air marin!

Après une année plus qu’éprouvante émotionnellement, Alexandra, Parisienne trentenaire, décide de s’exiler loin de son quotidien pour passer Noël. Quoi de mieux qu’une île perdue au bout de la terre pour s’isoler?

Mais est-ce que cet exil l’aidera vraiment à panser ses plaies ?

Anna, Emilie, Louise, Paul, Alan et Maël, une bande d’amis attachants, sont accrochés sur leur île comme des coquillages sur leur rocher. Certains y vivent une existence paisible et d’autres ne rêvent que de s’en évader.

Une chèvre (oui! Vous avez bien lu. Il s’agit bien de l’animal idiot qui bêle et saute partout) entraîne une rencontre entre ces autochtones et cette citadine que tout oppose.

Leurs chemins qui semblaient tout tracés vont-ils être chamboulés?

Mon avis :

Ile d’Ouessant, petit paradis magnifique au large de Brest en Bretagne voit arriver Alexandra habillée dans une tenue chic mais pas très adaptée à la vie sur l’île. Elle vient de Paris, donc les talons hauts et les ensembles, elle va devoir les laisser de côté.

A peine débarquée, elle s’installe dans une maison, déballe ses affaires et va faire une promenade sur la côte, à la point du Pern. Elle aperçoit une forme étrange sur un rocher. La pauvre bête qui est une chèvre est perdue. Que peut faire Alexandra pour la sauver ? D’après vous ? va-t-elle sauter pour plonger et essayer de récupérer la chèvre ? non. Appeler les secours, ah oui ce serait une solution.

Alexandra est venue se ressourcer sur cette île. Elle va devoir vivre avec les Ouessantins, se faire une place. Alors, là je vous laisse découvrir la suite car le roman est une vraie bouffée d’air iodé, vous n’aurez aucun mal à dormir. Je vous conseille vivement de le lire bien au chaud au coin du feu si vous avez une cheminée, poêle, accompagné de chocolat chaud.

Beaucoup d’amour et d’amitié ont rendez-vous dans ce roman.

N’attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie de Véronique Maciejak

voici le retour de ma lecture du roman de Véronique Maciejak. Tout d’abord je vous laisse le résumé, et ensuite vous aurez mon avis.

Résumé :

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bons et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement.

Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé..

Mon avis :

Emma, animatrice radio à la matinale chez Double MR, attend le grand amour. Elle s’aperçoit que son patron lui donne beaucoup plus de responsabilités que ce qu’il est indiqué sur son contrat. Elle adore son travail qu’elle a trouvé après avoir terminé ses études. Un jour, elle doit partir interviewer un auteur de grand talent dont une de ses meilleures amies adore son écriture. C’est Julien Vascos. Il va lui apporter beaucoup de bien mais d’une manière dont vous ne devinerez jamais si vous ne lisez pas ce roman.

A la fois feelgood mais également développement personnel, des citations sont incluses dans le roman, à noter sur un cahier d’ailleurs, des exercices de bien être.

Emma n’a aucune confiance en elle et a toujours besoin de l’avis de son entourage, en l’occurence ceux de ses meilleures amies. Mais elle va prendre conscience que c’est sa vie, et qu’elle doit prendre ses propres décisions.

Pour les amateurs de feelgood, de développement personnel, je vous le conseille, ça fait un bien fou.

Le craquant de la nougatine : Laure Manel

Bonsoir tout le monde, je viens de terminer le dernier roman de Laure Manel, intitulé « Le craquant de la nougatine ». Un petit bijou de croquant. Vous prenez de la nougatine faite maison, vous trempez dans un peu de chocolat fondu et vous croquez. Vous allez voir, c’est divin.

Résumé :

 » Voilà, je me présente : Romain Piveteau, 42 ans, Niçois d’origine qui-a-gardé-des-O-un-peu-ouverts, restaurateur sympa, père solo qui-fait-ce-qu’il-peut, ex drôle. Ça tient en peu de mots. Il n’y a pas de quoi charmer une comédienne aux allures de déesse romaine.
Quand j’y pense… Alba, déesse romaine… ça aurait pu être un signe pour un Romain comme moi… Il paraît que les couples se fondent toujours sur une espèce de légende originelle… « 

Le cœur a ses raisons qu’on aimerait parfois ignorer

Dans un bus, Romain rencontre Alba. Transporté par le charme éclatant de cette inconnue, il ne résiste pas à l’irrépressible envie de la revoir. Mais osera-t-il faire le premier pas ? Et surtout : a-t-il seulement droit à cette histoire ?

Mon avis :

Romain 42 ans, restaurateur gastronomique avec son ami Thomas, flashe sur une femme assise dans un bus. Ils descendent, il la suit. Mais, que va-t-il se passer ensuite ? la retrouvera-t-il ? que faire lorsque l’on a un coup de coeur, on rêve de cette personne. Dans ce roman, l’auteure nous fait voyager, vivre l’histoire de Romain, Alba, Ally et Léo, mais également tout leur entourage.

L’un a son restaurant à faire tourner, sa vie de famille et ses enfants qui sont sa raison de vivre. Mais il y a cette femme.

Alba, comédienne, théâtre tout comme au cinéma, joue, répète, met tout son coeur dans son métier car sa vie tourne autour de ses voix qu’elle doit approfondir lorsqu’elle sera comme elle espère une bonne comédienne.

J’ai adoré ce roman tout comme les autres, je me suis mise à la place d’Alba mais je ne vous en dis pas plus de peur de spoiler la magnifique histoire. J’ai quitté les personnages que j’ai suivi tout au long des pages et difficile de refermer ce super roman.

Pour moi, c’est un vrai coup de coeur :

J’espère que je vous aurais donné envie de le lire, venez me donner votre avis en commentaire, vous pouvez me trouver également sur :

instagram : @manouedoes ou sur les réseaux sociaux Fbk sur le groupe et la page dont les liens sont sur la page d’accueil.

Sortez-moi de là : Sonia Dagotor

Bonjour tout le monde, je viens de terminer le roman de Sonia Dagotor, Sortez-moi de là que j’ai beaucoup aimé. Je vous donne le résumé de la 4e couverture et ensuite mon avis.

Résumé :

Quand Madeleine débarque à Paris…

Madeleine, vieille fille de trente-cinq ans, vit au fin fond de l’Auvergne, couvée par sa maman. Son monde s’écroule brutalement lorsque celle-ci décède.
Mais le destin vient frapper à sa porte, ou plutôt le notaire de famille, qui lui apprend qu’elle hérite d’un appartement… à Paris ! Madeleine n’a jusqu’alors jamais quitté son village natal, mais elle est prête à sauter dans le train et à se lancer dans l’aventure : il est temps pour elle de rattraper le temps perdu et de faire l’apprentissage de la vie.

Au cœur de la capitale, bien des péripéties décoiffantes et des rencontres loufoques l’attendent. Madeleine est loin d’imaginer qu’elles changeront à tout jamais le fil de son existence.

Mon avis :

Madeleine part pour Paris après le décès soudain de sa maman. Elle n’est jamais sortie de son Auvergne, de son village dans lequel elle est née et a toujours vécu. Elle découvre la capitale, le monde, les boutiques, la vie stressante, le métro etc. Parmi tout ça, elle est accueillie par la voisine mais qui est-elle ? et d’autres personnes qui pour elles seront très importantes.

Tout au long de l’histoire, j’imaginais la vie de Maddie déambulant dans la capitale, les monuments, riches en péripéties mais racontées avec beaucoup d’humour, qui fait énormément de bien au coeur, à l’esprit, à la tête. Je dois dire que les trois romans lus de Sonia Dagotor redonnent une grosse bouffée d’air pur. Il m’en reste quelques uns à lire mais je les déguste.

Donc, voilà mon avis, je recommande vivement tous les romans de cette auteure.

Elles de Catherine Michoux

Bonjour, je tiens à remercier l’auteure Catherine Michoux qui m’a contactée via le formulaire de contact de mon blog (et je réponds toujours) pour me proposer de m’envoyer son dernier roman intitulé « ELLES »

Résumé :

Parisienne et célibataire, Ariane est psychiatre. Elle est fascinée par six de ses patientes. Six femmes qui semblent n’avoir peur de rien. Six histoires incroyables.

Au moment où elle se sent à l’aube de quelque chose d’important, d’essentiel peut-être, elle décide d’en faire un livre.

Raconter ces histoires ne sera pas sans conséquences car ces récits posent tant de questions. Le hasard, le destin, le monde invisible, la vie après la vie, toutes ces interrogations qui habitent l’humain depuis la nuit des temps.
Etrangement, elle va voir sa vie bouleversée par une rencontre qu’elle n’attendait pas, qu’elle n’attendait plus. LA rencontre, celle que tout le monde espère, l’évidence. Pourtant presque simultanément elle est atteinte d’amnésie globale transitoire et est incapable de se souvenir du prochain rendez-vous avec l’amour de sa vie.
Pour chaque histoire, un « miracle ». Quel sera le sien ? Comment dénouer les fils ? Ariane recouvrira-t-elle la mémoire ?

L’amour prend parfois des chemins étranges, faut-il l’attendre où aller le chercher ?

Mon avis :

C’est l’histoire d’Ariane, psychiatre à Paris, célibataire, elle consacre son temps à son travail. Elle va nous conter l’histoire de six de ses patientes qui n’ont peur de rien mais ont besoin de se confier à Ariane. Au fil du temps, elle perdra tout d’un coup la mémoire, mais la retrouvera-t-elle ?

Les histoires de ces six femmes ont-elles un point commun ?

Je n’ai pas été transportée par l’histoire de ces femmes mais j’ai tout de même bien aimé l’écriture fluide et agréable de l’auteure.

Ceux qui s’aiment finissent par se retrouver : Sonia Dagotor

Bonjour, voici la chronique pour ce roman. Je vous laisse lire le résumé, un super roman feelgood que je vous conseille vivement de lire, de découvrir la plume de l’auteure.

Résumé :

Trois femmes. Trois générations. Trois histoires d’amour.

Liliane, la grand-mère
Ma petite-fille m’observe avec insistance. Je ne dois rien laisser paraître. Je la connais bien, Justine. Quel bout de femme ! Quel tempérament ! Elle a de qui tenir, me direz-vous.

Catherine, la mère
Je n’en peux plus de ces réunions de famille. Je dois toujours m’occuper de tout. Et Maman qui fait des caprices, en plus ! Vivement demain que je retrouve Pierre. Pierre, c’est mon collègue. Je l’aime beaucoup, mais je suis mariée…

Justine, la petite-fille
Qu’est-ce qu’elle a, Mamie ? Je la trouve soucieuse. Les yeux dans le vague, elle soupire en caressant son petit chien. C’est certain, quelque chose cloche. Il faut que je lui parle !

Et si Justine perçait le secret de sa grand-mère ? Et si, dans cette histoire, chacune avait besoin de l’autre pour avancer, pardonner, et aimer ?
Le portrait de trois générations de femmes aux prises avec l’amour, la culpabilité et la possibilité du bonheur.

Mon avis :

Dans ce roman pleine de douceurs, de fraîcheur, le mot amour est utilisé avec le grand A, celui qui fait chavirer les coeurs, qui donnent des papillons dans le ventre. J’espère que vous l’avez connu, le connaissez ou le connaîtrez. Là, c’est l’histoire de Liliane, proche des 80 ans, sa fille Catherine, la cinquantaine, et la petite-fille Justine, la vingtaine. Toutes les trois vont avoir la parole sous forme de chapitres.

Dans cette famille, Liliane est veuve de Francis, Catherine mariée à Patrice vit des hauts et des bas, Justine a un ami mais……….. Dans ce roman, des secrets enfouis depuis des décennies, que vous découvrirez au fil des pages de ce super roman feelgood à déguster avec un chocolat chaud sous un plaid, par un temps maussade ou pas, de quoi vous rafraîchir le coeur si vous le lisez à la terrasse d’un café, à la plage.

Cette histoire se passe à Toulouse, où nous irons faire un tour devant le Capitole, mais bien sûr dans d’autres lieux. Je ne vous dévoile pas du tout l’histoire c’est pour cela que je vais m’arrêter là car peur de vous dévoiler cette super histoire.

Le chat porte-bonheur tome 1 : Lyvia D’Alché

Bonjour, j’ai reçu la semaine dernière quelques romans de chez France Loisirs. Je voulais me plonger dans un roman où le personnage principal était un chat et j’ai choisi celui-ci : Le chat porte-bonheur de Lyvia D’Alché.

Résumé :

Espiègle et malin, Julio n’est pas un chat comme les autres. Il vit chez Madame Pilar, la gardienne d’un immeuble parisien, et tous les jours, il voit défiler les humains qui y habitent. Et Julio s’est rendu compte que les « deux pattes » vivent dans leur bulle, se croisant sans se regarder. Alors, il s’est donné une mission : servir de lien entre les humains. Mais comment l’excentrique Miss Dorothy Crumble pourrait-elle s’entendre avec ses voisins importateurs de sex-toys aux mœurs rock and roll ? Et Monsieur Roméro, militaire psychorigide à la retraite, pourrait-il s’accorder avec sa charmante voisine hôtesse de l’air ? Un défi relevé par Julio. Le beau chat de gouttière va tout faire pour montrer aux humains que le bonheur réside dans l’entraide et dans l’envie de vivre ensemble. Et au passage, dispenser les enseignements d’une sagesse de vie toute féline… On peut toujours compter sur un chat pour nous rendre heureux…

Mon avis :

Julio, chat très malin et espiègle, vit chez Mme Pilar, concierge d’un bel immeuble bourgeois parisien où vivent des locataires venant de toutes horizons. La propriétaire des lieux se nomme Dorothy Crumble, veuve de 7 maris et 7 chiens, vit au dernier étage avec une super terrasse. Sur le même palier se trouve un petit appartement où les locataires sont « triés » et c’est Mme Pilar qui a le pouvoir de les recevoir pour un premier rendez-vous et ensuite ils vont voir Miss Crumble. Julio, voit cela d’un oeil félin et se promène dans les étages en montant les escaliers. Il y rencontre Roméro, un capitaine de la marine à la retraite, une hôtesse de l’air qui voyage sur des longs courriers et qui des fois, passe en coup de vent et d’autres. Il y a Yasmina, chatte qui est devenue une amie de Julio. A eux deux, ils forment un joli couple félin.

J’ai beaucoup aimé ce roman, et le faite que l’auteure donne la parole aux chats m’a plu bien que je sois plus chien que chat. Je vous conseille de le lire amoureux des chats. Vous pourrez prendre le votre si vous en avez un sur les genoux et imaginerez peut-être votre poilu vivre dans un immeuble bourgeois.

La note que j’attribue à ce roman est : moyenne lecture

L’enfant de la Seine d’Alyson Lascaux

Bonjour tout le monde, j’ai été contactée par une adorable jeune auteure qui se promène Alyson. Cette dernière m’a proposé de lire son roman l’enfant de la Seine. Une fois que j’avais commencé la lecture, je n’ai pas pu m’arrêter tellement j’ai trouvé cette histoire intéressante et également très bien écrite.

Résumé :

Hannele est une étudiante sérieuse et aimante, qui, en plus de ses études, est jeune mère au foyer. Elle trace son propre chemin, sans l’aide d’une famille qui la met de côté. Seule, elle va devoir prendre sa vie en main. Giovanni est un jeune SDF, depuis qu’il a annoncé à ses parents qu’il voulait vivre de sa passion: la musique. Séparé des siens, il va devoir se reconstruire. Norah, la soeur de Giovanni, a longtemps été privée de son frère. Elle va mettre tout en oeuvre pour le retrouver. Hannele et Giovanni ne se connaissent pas mais une simple coincidence va faire basculer leurs existences. Tous trois nous guident sur le chemin du bonheur et de l’amour, semé d’obstacles. Mais jamais infranchissables.

Mon avis :

Giovanni 20 ans, a une seule idée en tête, faire de la musique et devenir musicien. Il abandonne ses études, prévient ses parents de ce qu’il veut faire. Là, la réaction de son père est très violente, celle de sa mère qui n’ose rien dire, se terre dans un mutisme qui n’a pas le droit de l’ouvrir. Seule, sa petite soeur Norah, malheureuse, essaie de le retenir sans succès.

Il part, sac à dos comme seul bagage et ne se retourne pas, la mort dans l’âme pour sa petite soeur, qui a toujours été présente, sa confidente.

Hannele, 20 ans, étudiante en psychologie est amoureuse, mais le jeune homme la quitte sans un mot. C’est quelques mois plus tard qu’elle sent un petit être bouger. Elle qui souhaitait devenir maman jeune, son rêve se réalise et va tout faire pour s’en sortir avec son bébé. Elle devra affronter les études et sa fille pour réussir.

Deux êtres, meurtris par leurs parents, l’un qui essaie de s’en sortir, l’autre qui continue à se battre.

L’avenir nous en dira plus, ce roman trop court à mon goût, mais très fort en émotions que le contenu de cette histoire merveilleuse, je ne peux que vous le conseiller bien évidemment.

Le roman est très bien écrit, je souhaite qu’Alyson continue dans l’écriture. Bravo Alyson. Alyson a eu la bonne idée de personnaliser chaque chapitre ce que j’ai beaucoup aimé.

Le goût du gâteau basque de Candice Politis

Bonsoir, il y a environ 3 semaines, j’ai lu la merveilleuse chronique d’Hervé sur le roman qu’il venait de terminer. J’ai aussitôt contacté l’auteure qui est d’une gentillesse, ce qui m’a donné encore plus envie de lui acheter ses romans directement. De plus, j’ai pris les 2 romans : Le goût du gâteau basque et sa suite Le secret de Jeanne.

Une fois le livre ouvert, vous ne pouvez pas le lâcher tellement l’écriture fluide de Candice est merveilleuse, et que l’histoire de Gabrielle/Gaby et Raphaël est magnifique.

Les paysages sont magiques, magnifiques, ils me rappellent de bons souvenirs, les vacances que je passais chez mes grands-parents et les Noëls en famille.. Je reconnais quelques coins qui m’ont donné envie d’y retourner. Peut-être trouverais-je la merveilleuse pâtisserie où Gaby commande le gâteau basque pour le repas dominical et familial.

Un livre voir les deux à glisser dans votre sac de voyage ou votre valise lorsque vous partirez en vacances parmi tous les livres qui vont se joindre à eux deux. J’ai adoré ce roman. Si vous n’avez pas encore bien saisi ce que je veux vous dire : PRENEZ LES ACHETEZ LES. De plus, il a beaucoup de succès et est en rupture de stock, faîtes comme moi, dirigez-vous auprès de Candice Politis sur facebook.

Le temps d’un livre attribue à cette lecture la note de 5 livres : excellente lecture

suite : Le secret de Jeanne

La vie est un voyage inattendu : Sébastien Theveny & Emilie Billon

Bonjour à tous, aujourd’hui un article consacré à la sortie IMMINENTE du roman à 4 mains de Sébastien Theveny et Emilie Billon.

Je suis une lectrice assidue des romans de Sébastien depuis ses débuts. Une plume que j’aime beaucoup et qui pour moi mérite d’être connue et mise en avant dans toutes les librairies ! L’auteure Emilie Billon que je ne connais pas mais en lisant ce roman à 4 mains sera l’occasion de la découvrir.

Résumé :

Parfois la vie se joue sur une rencontre fortuite.

Lorsque sur le quai de la gare Saint-Pancras de Londres la petite Lolie heurte Sacha de plein fouet, c’est le début d’une histoire inattendue entre cet homme au passé torturé et Anouk, à l’avenir incertain.

De l’Angleterre à la Russie, en passant par Paris, Venise ou Istanbul, un voyage mouvementé et personnel les attend.

Par le biais d’une correspondance de mails, Anouk et Sacha vont apprendre à faire connaissance, s’apprivoiser, se confier. Accepter leur passé, garder la foi en l’avenir.

Mais le hasard est souvent facétieux, ces deux-là l’apprendront au fur et à mesure de leurs échanges, tandis qu’un lien chaque jour plus puissant se tisse entre eux.

Lorsqu’on se sent perdu, il faut savoir s’abandonner à l’autre pour mieux se reconstruire…

Vous pouvez le trouver en broché et version kindle sur Amazon. Si vous souhaitez une dédicace de Sébastien avec des goodies, il suffit d’aller sur son site : vous choisissez le mode de livraison (poste ou mondial relay).

Vous trouverez tous les romans de Sébastien sur le site, alors plus d’hésitations, passez par lui pour le broché. Si vous avez une Kobo, il convertit le roman avec preuve d’achat.

Je vous souhaite une excellente lecture, moi j’ai hâte de le recevoir.

Le Temps d’un Livre