Le bonheur dépend d’un flocon : Colleen Wright

Bonjour, une petite chronique d’un roman feelgood, reçu en cadeau par Laëtitia.

Iris et Tim, propriétaires d’une auberge située dans le Vermont, perdue dans les vallées, surtout en période hivernale, reçoivent pour les fêtes de Noël, des amis-clients qui viennent chaque année passer des vacances en été et à Noël.

Cette année est particulière, Hannah va se marier avec Trévor, en petit comité et ont choisi l’auberge d’Iris et Tim pour célébrer leur union. Amis proches, et parents sont de la partie mais…………….

La météo en a décidé autrement, une grosse tempête de neige empêche les invités à accéder facilement à l’auberge. Ils y parviennent tant bien que mal, et dès qu’ils arrivent, ils n’en bougent plus vu l’ambiance chaleureuse, l’accueil avec amour que leur réserve Iris et Jeanne. Jeanne est à la cuisine et prépare des brownies au chocolat servis dans des paniers en osier avec un joli tissu bleu et blanc à carreaux. Il ne faut pas oublier une hôte importante : Cassie, grosse boule de poils qui vient saluer les arrivants.

Allez, je vous le conseille blotti dans un fauteuil ou dans un canapé, enroulé dans un plaid, bloqué par votre chat ou chien qui a posé sa tête sur les pieds ou carrément tout son flanc sur votre ventre. Un chocolat chaud avec des chamallows, je vous vois bien saliver de bonheur. Alors, c’est à vous de le lire.