A l’adresse du bonheur : Lorraine Fouchet

Comme tous les ans, Lorraine Fouchet, une auteure que j’aime beaucoup, autant la personne que son écriture m’a comblée lors de la lecture de son dernier roman « A l’adresse du bonheur » paru en mars/avril 2022. Fidèle lectrice, je ne veux absolument pas rater l’occasion d’acheter son livre en format broché. D’ailleurs, depuis que je connais l’auteure, ses romans sont tous en format broché.

Résumé :

En lisant le journal, le médecin Pierre Saint-Jarme constate que Ker Joie, la maison de famille vendue dix ans plus tôt, est de nouveau sur le marché.
Il se précipite pour la racheter. Trop tard. Alors, il la loue, le temps d’un week-end, pour réunir la tribu sur l’île de Groix et organiser l’anniversaire d’Adeline, sa mère. Mais Pierre n’est pas le seul à lire les journaux… Un accident survenu il y a trente-sept ans s’invite à la fête. Tandis qu’Adeline souffle ses quatre-vingts bougies et pioche des moments précieux dans le bocal à émotions, les fracas du passé tracent vers l’île.
Et si vous pouviez racheter votre maison d’enfance? Ce roman ravive les souvenirs, parle du serment d’Hippocrate, de rancune tenace, et surtout d’amour. Il appelle à éclairer la nuit pour ceux qu’on aime, et réveille le parfum des vacances et des recettes de grand-mère.

Mon avis :

Quel bonheur d’ouvrir le nouveau roman de Lorraine Fouchet sorti le 22 mars 2022. Généralement, les romans de mes auteures préférées (au rayon ROMANS) paraissent généralement pour le printemps, c’est comme les jolies fleurs (roses, tulipes, jonquilles, narcisses), et puis c’est autour de mon anniversaire, donc je ne me fais plaisir, je fonce me les acheter.

Là, nous sommes à Paris mais nous allons prendre la direction de la Bretagne, et arrivés à Lorient, pour 50 min de traversée, vers l’Île de Groix. Comme dit le dicton « Qui voit Groix voit sa joie ».

Pierre Saint-Jarme, retraité, prend son café en lisant son journal et tombe nez à nez sur l’annonce de la maison de son enfance qui est mise en vente. La réaction est vive, Clarisse sa femme, sait très bien que ça lui fait bizarre, son enfance, ses souvenirs, ses joies, bonheurs, malheurs. Aussitôt, il souhaite l’acquérir à nouveau, car sa mère Adeline a dû s’en séparer. Que doit-il faire ? j’ai adoré ce roman car nous avons tous plus ou moins des souvenirs chers à nos coeurs que nous ne voulons pas nous séparer, une maison familiale, un objet, une photo.

En route pour le Morbihan (Petite Mer). Adeline va fêter ses quatre-vingts ans, c’est la maman de Pierre, Paul et Servane et grand-mère d’Arthur, Martial et Noëmie. Je ne vous en dis pas plus, car je ne peux pas raconter en détails.

Prenez quelques jours de vacances, venez respirer le bon air iodé, le bâteau à Lorient et naviguez jusqu’à Groix. Pas de stress sur les îles, pas de pollution, le ciel bleu, une mer bleu, des odeurs agréables.

Alors que va-t-il se passer ? Moi, je le sais mais je ne vous le dirais pas, une merveilleux roman que j’ai eu un peu de mal à quitter tant que j’ai suivi la famille sur l’ïle de Groix qui est à visiter. Je ne suis jamais déçue par les romans de Lorraine qui nous fait vivre le temps du roman une belle histoire.

Je vous le conseille vivement.

Challenge automne/hiver : on y va c’est parti

Sur Instagram, Cécilia organise un challenge façon carte de loto : 1 ligne 2 lignes carton plein. Le numéro qu’elle a tiré au sort est le 80. Cécilia a choisir dans ma PAL de lire « A l’adresse du bonheur » de Lorraine Fouchet. Si vous suivez mon blog régulièrement, vous devez savoir que c’est l’une de mes auteures favorites. J’ai tout ses romans en format broché et dédicacés.

Je vous mettrais au fur et à mesure les résumés des livres au cours du challenge. J’ai 10 lectures entre 5 sept et le 31/12 en plus des autres pour les SP.

Je vous souhaite une bonne journée.

Après les orages, le soleil brille d’Amélie B.

J’ai participé au concours pour gagner ce roman sur un groupe mais mon nom n’a pas été sélectionné, tant pis, une amie Mumu me l’a offert, c’est un chouette cadeau et de plus une super lecture que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire.

Résumé :

La météo des coeurs est souvent capricieuse…

Chouchou est professeure de musique dans un lycée parisien. Avec Noah, son compagnon, ils rêvent de partir vivre au bord de la mer. Mais quand Chouchou obtient sa mutation dans le Finistère au lieu de la Côte d’Azur tant espérée, Noah est très déçu.
Après avoir perdu son amoureux, Jasmine est devenue agoraphobe : elle vit recluse dans son appartement, et malgré l’aide de sa soeur et d’une psychiatre, elle peine à reprendre pied.
Juliette se rend, pleine d’appréhension et d’espoir, au rendez-vous mystère fixé par son ex-petit ami. Dans le train, elle fait la connaissance de Jean-Philippe, un compagnon de voyage très divertissant.
Comment les destins de ces trois jeunes femmes pétillantes vont-ils se croiser ? Quelle nouvelle surprise la vie leur réserve-t-elle ?

Mon avis :

Chouchou et Noah vivent ensemble depuis quelques années. Après la réponse pour une mutation tant attendue, quitter Paris pour avoir un poste de Professeur de musique dans un lycée qui offre une option aux élèves est un cadeau. Ils partent en direction de Kérity (pays bigouden) et s’installent dans une petite maison typiquement bretonne et dans un petit village où tout le monde se connaît.

Chouchou fait sa rentrée et rencontre ses élèves ainsi que ses collègues avec lesquels elle sympathise contrairement à Noah qui a quitté Paris, ses amis, le métier qu’il exerçait mais a dû arrêter (vous le saurez pourquoi). Il passe son temps dans le canapé à lire et à jouer à des jeux videos. Il cache quelque chose mais quoi ?

Puis, au cours d’une promenade en mer, Chouchou perd la mémoire, et devient agoraphobe. Aidée par sa meilleure amie, sa soeur et sa psychologue, arrivera-t-elle à surmonter les épreuves et retrouvera-t-elle son amour ? Ben moi je sais ce qui se passe mais pour en savoir plus je vous invite à le lire. Je ne dirais rien même sous la menace à moins que oh puis non.

Les chapitres sont courts et chaque personnage ont une place très importante. Une belle écriture fluide, je continuerais à suivre l’auteure Amélie B.

Je lis aussi, la PAL de Funky

Peut-être allez-vous lire l’article, je suis allée faire mes achats livresques car c’est toujours Manoue qui y va et moi je ne peux pas lire. Bon, si le début de ma prose ne vous plait pas, tant pis, c’est que vous n’avez pas d’humour. Allez, suivez-moi car il y en a….

Ce roman je le voulais car le résumé m’a plu ainsi que la couverture très jolie. J’ai joué pour le gagner sur un groupe sur lequel je suis membre mais j’ai perdu. Une amie, Mumu, me l’a gentiment offert donc il aura une place privilégiée dans ma bibliothèque une fois lu. Je vais glisser un petit mot.

Mangez des légumes cultivés dans la ferme-auberge de Robert, bourru. Le soir à contempler les étoiles, vous le retrouverez…..

Craquage au salon le 11/06/2022

Bonjour,

samedi matin, 9 H 45 je me trouve devant le chapiteau du salon tout en sachant que je vais aller patienter dans la file d’attente pour voir et avoir une dédicace des auteures Melissa Da Costa et Virginie Grimaldi. Il fait un temps merveilleux, chaud.

Mélissa Da Costa Les douleurs fantômes suite de « Je reviens des autres »
Sophie Astrabie La somme de nos vies

J’espère que ma sélection d’achats vous aura donné envie, mais là, il faut lire l’article jusqu’au bout !!!

Mes achats avant le salon…..du livre

Je suis un peu raisonnable ou pas du tout ! j’ai craqué pour l’achat du tome 7 des aventures de Taran de Gwen Le Tallec que je souhaitais avoir dans ma PAL. Je vous invite à découvrir sa plume, qui est très agréable à lire. Attention, vous deviendrez addicte !

Puis j’ai lu une chronique sur instagram du second roman de Stéphanie Esnard, que je ne connais pas mais comme j’aime découvrir de nouveaux auteurs, je me suis dit pourquoi pas essayer !

Bannière d’été pour le blog

il fait un temps magnifique, chaud, il suffit de prendre un livre et de s’allonger sur une chaise longue pour lire. C’est ce que je vais faire tout à l’heure.

en attendant je vous laisse découvrir ma nouvelle bannière et attends vos commentaires, vos avis. Bientôt une chronique sur le blog.

Bonne journée,

Quiberon le retour ! un super salon Fête du livre

Ce week-end avait lieu le salon du livre « Fête du livre » à Quiberon organisé par la librairie de Port-Maria. Du personnel au top, adorable, une ambiance bon enfant, pas trop de monde, le bonheur de ne pas à se faire marcher sur les pieds, de pouvoir discuter avec les auteurs, les retrouver, et surtout qu’ils nous reconnaissent.

Ai-je été raisonnable ?

Oui, j’ai acheté 2 livres dédicacés par Caroline Kant, vous verrez les photos bien sûr.

Sonia et Audrey m’avaient fait leurs listes, nous avons des goûts en commun. Après avoir lu Alabama 1963 dont j’ai fait des éloges, les filles m’ont demandé de leur prendre ses romans. Ludovic Manchette et Christian Niemec leur ont laissé chacun une jolie dédicace.

Puis je suis passée chez Laure Manel, pour offrir à Audrey un roman « Le croquant de la nougatine », ne sois pas trop gourmande, la nougatine c’est trop bon mais à déguster en lisant un roman de Laure c’est le top. Je lui ai demandé de dédicacer son petit dernier.

Passons aux livres demandés par Audrey : Catherine Bardon « Les déracinées », j’ai cru que j’allais en avoir qu’un seul. Je ne me voyais pas choisir entre Audrey et moi ! Puis Sarah Briand pour Romy et Simone (de magnifiques et belles personnes mais également d’excellentes actrices).

Pour Sonia, pour un Paris-Briançon de Philippe Besson.

Pour moi, un double pour passer un long moment en compagnie d’Agnès Martin-Lugand. Trois années sans la rencontrer ! c’est long. Cette année je la revois à Vannes. Vous me suivez….

Après je suis repartie à la maison vers 16 h 15, heureuse d’avoir passé une super chouette journée. Comme d’habitude, ma ponctualité a joué le jeu, j’ai cru avoir lu « ouverture du salon samedi à 10 h 30 » et c’était à 14 h. Il a fallu tourner mais pas trop. A 14 h 00 j’étais dans le hall. La foule n’était pas encore arrivée : génial. Vous pensez qu’ils sont rentrés quand moi je partais (question d’organisation).

pour les photos : c’est ici

Pour Audrey :

Pour moi :

Le week-end du 10 au 12 juin, je retrouverais Agnès Martin-Lugand, Carène Ponte, Ludovic Manchette et Christian Niemec, Laure Manel.

Un vent de folie et d’amour d’Alex Kin

Le lundi 2 mai 2022, va paraître le nouveau roman d’Alex Kin. J’ai lu tous ses romans, j’attends impatiemment son petit dernier. Il va prendre la direction de chez moa. Je suis joie. Chouette. Si vous ne connaissez pas cette auteure, alors je vous invite à le faire de toute urgence. Vous aimez le feelgood, le roman qui fait du bien, qui se lit à tout moment de la journée, de l’année, des saisons. Installé(e) dans votre canapé, transat, à la plage, en vacances. Vous souhaitez connaître mes avis sur ses romans, en tapant dans recherche de la page d’accueil, vous les aurez tous.

Vous pouvez vous le procurer dans toutes les meilleures librairies, sur les plateformes (s’il n’y a pas de librairies proches de chez vous mais en faisant un effort vous en trouverez, et si vous souhaitez une griffe de la part de l’auteure, je vous invite à la contacter via sa page fbk (Alex Kin). Elle vous l’envoie soit par MR (mondial relay) soit par la poste (bof).

https://livre.fnac.com/a16977947/Alex-Kin-Un-vent-de-folie-et-d-

amour#omnsearchpos=10https://www.amazon.fr/vent-folie-damour-Alex-KIN/dp/B09YGTZSQ1/ref=sr_1_7?qid=1651067510&refinements=p_27%3AAlex+Kin&s=books&sr=1-7

En avril, achètes des livres « cosy mystery, feelgood, polars, romans, thrillers »

aujourd’hui, j’ai fait ma petite sélection, il y en aura d’autres mais vous aurez plus de plaisir à revenir sur le blog plus souvent. Cela peut vous donner des idées de lectures. Certains auteurs seront invités dans les salons du livre en Bretagne en avril/mai et juin prochain.

Si vous suivez correctement les articles, j’en ai consacré pour le salon de Vannes (voir publications précédentes).

site de Mélanie Rafin : https://melanierafin.com/ et de Mauve Lace : https://mauvelace.wifeosite.com/accueil