La fleur de l’âge : Wendy BAQUE

Résumé :

« Bonjour, je m’appelle Benjamin et je suis musicien. Je viens vous chanter une petite chanson pour espérer vous faire du bien. » Cette phrase, Benjamin Leduc, bénévole de l’association Hospit’Art, la prononce à chaque fois qu’il entre dans une chambre du service de soins palliatifs d’une clinique proche de Tours. En général, les patients l’accueillent avec enthousiasme et se prennent au jeu, oubliant un temps la maladie et la mort. En général, seulement. Car Marcelle Bourget, quatre-vingt-un ans et toute sa tête (et toutes ses dents aussi !) reste muette face à tous ses efforts. Pourtant, les yeux de la vieille dame brillent dès qu’on lui parle de musique. Déterminé, le jeune homme est prêt à tout pour percer les secrets de l’aînée. Prêt à tout, même à remettre en question toute sa vie. Et si la rencontre avec la patiente en fin de vie et d’un trentenaire paumé était le commencement d’une belle histoire bercée par la musique ?

Mon avis

Benjamin, Lucile devenus adultes mais jeunes, les meilleurs amis, confidents, leur amitié est soudée comme les doigts d’une main, ont une passion commune : la musique.

Un samedi après-midi, Lucile est accompagnée de Benjamin, leurs instruments de musique sur le dos, Ils font partie d’une association « Hospit’Art » au service des soins palliatifs de l’hôpital de Tours, qui permet aux patients hospitalisés de recevoir des visites. Une amitié va se nouer entre Benjamin, guitariste et Marcelle, octogénaire qui ne parle pas même au personnel soignant. Elle reste dans un mutisme. Lucile, jeune femme, amoureuse, homosexuelle a vu sa vie changer lorsque ses parents ont appris qu’elle aimait une femme. Ils lui ont tourné définitivement le dos, mais également tout pour la carrière professionnelle et personnelle.

Marcelle a un un fils Etienne, la quarantaine, ignore tout de ce que devient sa mère, celle qui l’a porté mais…… Il ne répond pas aux appels téléphoniques ni vient lui rendre visite.
Cette dame, a un rêve, mais, là, je ne vous en dirais pas plus car il est magnifique, il va falloir vous plonger dans ce magnifique roman et de cette merveilleuse histoire.

Je me suis placée à la place de Benjamin, et j’ai vécu beaucoup d’émotions tout au long de ce livre. J’ai versé mes larmes.

Je vous conseille vivement ce roman que vous trouverez en format numérique et broché.

Bookelis : https://www.bookelis.com/romans/49342-La-fleur-de-l-age

Amazon : https://www.amazon.fr/fleur-l%C3%A2ge-Wendy-Baqu%C3%A9/dp/B09NZJY2ND/ref=sr_1_1?mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=324WQ7J04X56R&keywords=la+fleur+de+l%27age+wendy+baqu%C3%A9&qid=1641041100&sprefix=la+fleur+de+l%27age+wendy+baqu%C3%A9%2Caps%2C327&sr=8-1

Ebook https://www.amazon.fr/fleur-l%C3%A2ge-Wendy-Baqu%C3%A9-ebook/dp/B09PQWCJJT/ref=tmm_kin_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

Décitre ttps://www.decitre.fr/livres/la-fleur-de-l-age-9791035960674.html

Kobo :https://www.kobo.com/fr/en/ebook/la-fleur-de-l-age

Fnachttps://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=la+fleur+de+l%27%C3%A2ge+wendy+baqu%C3%A9&sft=1&sa=0

Cultura https://www.cultura.com/la-fleur-de-l-age-9791035960674.html

Payot https://www.payot.ch/Detail/la_fleur_de_lage-wendy_baque-9791035960674?cId=0

Decitre https://www.decitre.fr/livres/la-fleur-de-l-age-9791035960674.html

Babelio https://www.babelio.com/livres/Baque-La-fleur-de-lage/1381231

Booknode https://booknode.com/la_fleur_de_lage_03423367

Grandir un peu : Julien Rampin

dans le cadre du prix des lecteurs U 2022, je vais vous parler du roman de Julien RAMPIN « Grandir un peu ». Je vous laisse lire le résumé et je vous donnerais mon avis ensuite.

Résumé (librinova)

« Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. » 

Il suffit parfois d’une petite annonce dans un journal pour faire basculer une vie.

Dans le sud de la France, Jeanne Jambon, jeune femme peu sûre d’elle, décide sur un coup de tête de fuir une existence qui ne lui ressemble pas.

Elle va trouver refuge auprès de Raymonde, une vieille dame fantasque et rebelle et de son petit-fils, Lucas, garçon solaire, beau comme un astre.

Tous les trois vont alors tenter de s’apprivoiser et vivre une parenthèse enchantée, à l’abri du monde, et apprendre les uns des autres.

Jusqu’au jour où la vie va finir par les rattraper et les obliger à grandir un peu…

Un roman sur la différence, les regrets et le temps qui passe, lorsque l’enfant qui sommeille en chacun de nous décide de revenir à la surface

Mon avis :

Jeanne n’est pas bien dans sa peau, elle est mariée à Bernard mais ne l’aime pas. Un jour, elle voit une petite annonce et décide de répondre. Au volant de sa voiture, elle parcourt quelques kilomètres pour se retrouver devant une jolie maison aux volets bleus, dans laquelle vit Raymonde, une vieille dame, qui a besoin d’une dame de compagnie. Elle va lui louer une chambre mais au fil du temps, des liens vont se tisser. Lucas, petit-fils de Raymonde qui vit également dans la grande maison.

A eux trois, ils vont s’apprivoiser, se connaître, chacun ayant ses secrets. Ils vont les dévoiler. Mais un jour, il va falloir devoir grandir et ce sera un pas de géant qui aura été fait.

Dans ce roman magnifique, pleine de tendresse, de non-dits, des mots magiques, une plume merveilleuse, fluide qui donne envie de suivre l’auteur. D’ailleurs, j’ai prévu de m’acheter son deuxième qui paraîtra le 12 avril prochain. Oui oui je suis comme ça, quand j’aime lire la plume d’un auteur, je veux le suivre et en parler à mon entourage. Offrir le roman aux lecteurs susceptibles d’être sensibles à l’écriture.

Je vous le conseille vivement. Il sort en livre de poche en mars prochain. Surveillez sa sortie.

Séléctionnée pour le jury des lecteurs U 2022

Bonsoir, un jour de novembre, et au fil de mes voyages sur la toile je m’arrête sur le prix des lecteurs U 2022 et je tente ma chance. J’envoie ma candidature ! Quelques temps plus tard, je reçois un mail me disant que je suis sélectionnée comme jurée. J’étais heureuse et le suis encore de faire partie d’un jury littéraire.

Mi décembre, je reçois les 2 premiers livres dont les auteurs ne me disaient pas grand chose mais comme j’aime découvrir et fouiller la pépite qui peut se planquer derrière celui que tout lit. Alors voici les photos :

Adrien BORNE : Mémoire de soie et Julien RAMPIN : Grandir un peu

vous trouverez les photos et les résumés de ces deux romans dans deux articles différents.

Ce 9 juin 1936, Émile a vingt ans et il part pour son service militaire. Pourtant, rien ne vient bousculer les habitudes de ses parents à La Cordot. Peu importe qu’il les quitte pour deux ans, pas de fierté ni d’inquiétude. Il faut dire qu’il n’y a pas de héros en uniforme chez eux, la Grande Guerre a épargné les siens, même si c’est un temps dont on ne parle jamais, pas plus qu’on évoque l’ancienne magnanerie, ultime fierté familiale où, jusqu’en 1918, on a élevé les vers à soie.
Ce matin, sa mère n’a témoigné d’aucune tendresse particulière. Il y a juste ce livret, fourré au fond du sac de son fils, avant qu’il ne monte dans le bus pour Montélimar.
Ce premier roman virtuose, à l’écriture envoûtante et aux personnages âpres, nous plonge au cœur d’un monde où le silence est règle et la douceur un luxe. Il explore les tragédies intimes et la guerre, celle qui tord le cou au merveilleux, qui dessine des géographies familiales à angle droit. Il raconte la mécanique de l’oubli, mais aussi l’amour, malgré tout, et la vie qui s’accommode et s’obstine.
« Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. » Cette petite annonce a tout de suite attiré l’attention de Jeanne. À 35 ans, elle décide sur un coup de tête de partir sans se retourner, pour fuir une existence qui ne lui ressemble pas. C’est ainsi qu’elle rencontre Raymonde, une vieille dame fantasque et rebelle, et Lucas, son petit-fils. Tous les trois vont alors tenter de s’apprivoiser, apprendre les uns des autres, et vivre une parenthèse enchantée, à l’abri du monde. Jusqu’au jour où la vie va finir par les rattraper et les obliger à grandir un peu…

Je vous laisse lire et découvrir peut-être les auteurs.

Dans mon coeur chantent les étoiles de Cécile Blanche

Bonjour, aujourd’hui, c’est la chronique de ce superbe roman de Cécile Blanche que je viens de terminer.

Résumé :

C’est une histoire de femmes et de chutes, façon dominos. D’abord celle de Denise, la voisine octogénaire, fille spirituelle de Gandhi et Coluche.

Celle d’Alice presque quadra en plein burn out. qui part à la recherche de ses rêves de jeunesse, au risque de tout perdre en chemin. Il y a aussi sa fille Lucie qui construit les siens en plein coeur de sa crise d’adolescence.

Enfin Héléna, italienne ascendant sophrologue qui, à peine débarquée chemin des bleuets, saupoudre tout ce joyeux bazar d’étoiles et d’espoir.

C’est leur histoire, la mienne, la vôtre. Celle des femmes qui se soutiennent, s’aident à grandir et prennent des risques pour incarner le changement qu’elles veulent voir dans le monde.

Mon avis :

Alice, est mariée à Philippe et ont deux adolescents, Lucie 17 ans et Gabin 14 ans. Ils habitent dans une belle maison, de chaque côté vivent deux octogénaires Denise et Madeleine. Denise et la famille Maurin sont très proches. Tous les petits tracas de la vie quotidienne, les membres de la famille trouvent l’épaule réconfortante de Denise.

Alice est secrétaire dans une société, dans laquelle le patron est très dur à vivre et il n’a qu’un mot à la bouche : BOULOT ! Tant qu’à Philippe, il occupe un poste important et se comporte comme un ado en étant sur les écrans à peine rentré.

Au bout d’un moment, notre Alice, est fatiguée, surmenée et tombe dans la spirale du burn out. Héléna, la nouvelle voisine est sophrologue et va l’aider…..

J’ai adoré ce roman et chacune d’entre nous va se retrouver dans l’une des personnes. Je vous laisse le découvrir car je vous le conseille vivement, n’hésitez pas une seconde, lisez-le. Je vous en souhaite une excellente lecture.

j’attribue cette lecture comme excellente avec

La vieille qui cassait la baraque : Anne-Lise Besnier

Bonsoir, voici la chronique d’un roman que j’ai choisi lors de mon escapade dans une librairie, la couverture m’a plu, le résumé également et le sujet m’a fait rire. Je pensais déjà à une petite grand-mère ayant deux personnalités.

Voici le résumé :

À première vue, Colette est une grand-mère ordinaire : chapeau en plastique sur la tête, napperons en dentelle sur les lampes, belote le mardi et présence régulière chez le médecin pour des maladies imaginaires. En somme, une veuve acariâtre tout ce qu’il y a de plus classique.
En réalité, Colette s’est minutieusement forgé ce rôle de petite vieille dans le but de faire enrager son fils qui la voit déjà grabataire… En catimini, elle lit des mangas érotiques, troque son déambulateur contre un skateboard et fréquente des cabarets en bonne compagnie. Tout va bien, jusqu’au jour où elle est confrontée à un mystère : qui dépose en secret
des fleurs et un petit mot sur la tombe de son mari ?
Pour élucider cette énigme, Colette va devoir trouver des alliés et déterrer quelques secrets. Aux côtés de Madeleine, son amie d’enfance atteinte d’Alzheimer, de Thomas le trentenaire survolté et de Maurice, le beau parleur, l’aventure ne fait que commencer …

Mon avis :

Colette, septuagénaire a deux casquettes, une qui joue la veille femme qui se déplace avec un déambulateur, reçoit son fils François le samedi 1 fois par moi et qui installe des vieilles choses dans son appartement. Et l’autre que vous découvrirez lors de la lecture du roman. Je ne vous en dis pas plus.

Colette et Odette, deux amies d’enfance qui se retrouvent pour faire la fête et plus que ça. Colette est hypocondriaque, elle a l’habitude de téléphoner à son médecin le lundi pour le voir en consultation et chercher de quelle maladie elle est atteinte.

Ce roman m’a fait beaucoup, je vous le conseille vivement.

Je lui attribue tout de même la note moyenne :

Chat va le faire de Julie Taupiac

Charles Lecomte, vit seul depuis son divorce avec Viviane. Il est parti vivre dans le sud à Toulouse, où se trouve son meilleur ami André. Ce dernier, lui a offert un beagle, Trompette. Juste avant de partir, il lui a laissé une lettre qu’il devra lire lorsqu’il ne sera plus là.

Charles a hérité de son père, un immeuble dans lequel se trouve plusieurs appartements, il habite avec Trompette, dans un du RDC, les autres sont loués par des personnes de tous âges et ont des activités professionnelles de toutes horizons. Vous avez Lucia Morel, une retraitée espagnole qui loue l’appartement au RDC en face de chez lui, dans les autres étages, Amélie, professeur des écoles, Aymeric et Ghislain (les cousins), Morgan, DJ et musicien à ses heures et Camille.

Un soir, que Charles se trouve dans le local à poubelles, aperçoit, une chatte et cinq chatons tout juste nés. Elle les protège de mieux qu’elle peut. Aussitôt, Charles a l’idée d’avertir tout le monde lors d’une réunion pour connaître les avis et savoir ce que vont devenir ces félins. Ils sont tous d’accord, ils les gardent. Lucia se propose de les prendre en attendant qu’ils soient âgés de 3 mois et donc sevrés. Au fil du temps, il va se passer des petites choses dont je ne souhaite pas vous dévoiler, mais je vous invite à vous plonger dans ce roman 100 % tendresse et félin. Vous aimez les chats ou pas, je pense que vous succomberez aux bouilles attendrissantes de Pequena (la maman), et les cinq petits.