Comme une pierre de Laurence Varaine-Jarnac

Résumé :

Comment se remettre de la violence reçue lorsqu’on est témoin de la mort d’un homme ?

La police va enquêter, bien sûr, fouiller là où on ne s’y attendait pas. Comme une pierre tombée dans l’eau dont les remous s’étendent de plus en plus loin du point d’impact, l’instruction va révéler des secrets, faire vaciller notre confiance en nos proches.

Mais il faut s’accrocher à l’amour que l’on a pour eux et continuer de vivre, malgré les cauchemars et les doutes.

Car on ne peut éviter de se poser la question.

Jusqu’où est-on prêt à aller pour ceux qu’on aime ?

Pour surmonter cette épreuve, Lisa se réfugie dans l’écriture. Elle passera de la peur à la colère, des larmes à la reconstruction, sans pour autant parvenir au bout de ses surprises.

En parallèle, l’enquête de police suit son cours dans la ville de Meaux. Le commandant Vanessa Livers et son équipe ne renonceront pas, chercheront coûte que coûte à innocenter le coupable désigné et à mettre la main sur le véritable meurtrier.

Mon avis :

J’ai choisi ce policier après avoir lu beaucoup d’avis très positifs sur les groupes de lectures ce qui m’a vraiment donné envie de le lire et j’ai vraiment très bien fait. Non seulement, l’auteure est adorable, vous pouvez la contacter via le formulaire de contact sur son blog, elle vous répondra. C’est ce que j’ai fait car je ne souhaitais pas commander sur Amazon alors que je pouvais le recevoir dédicacé. Comme j’ai terminé « Comme une pierre » et qu’il y a une suite « Kisinio Mauré », d’après vous qu’ai-je fait ? Ben je l’ai commandé également et le recevrais ces jours-ci.

J’ai découvert la plume de Laurence avec beaucoup de plaisir car c’est un roman policier comme je les aime, ce n’est pas gore comme chez certains auteurs que je ne lis plus car je ne trouve aucun intérêt et ça n’apporte rien à l’histoire.

Lisa, une auteure en pleine écriture de son roman est installée confortablement sur sa chaise longue sur la terrasse de son appartement de Meaux. Tout d’un coup, elle se retrouve avec un homme mort qui tombe sur elle, la laissant inconsciente un certain temps. Son ami, inquiet, n’arrivant pas à l’avoir au téléphone se rend chez elle, il la trouve inconsciente et prévient les secours.

Aussitôt, une enquête menée par Véronique Livers et Jean-Philippe essaie par tous les moyens de trouver qui est ce jeune homme, qui l’a tué, d’où vient-il ? Au fil de l’histoire, vous apprendrez à connaître toutes les personnes qui entourent Lisa et qui lui sont chères.

Ce roman policier est comme un puzzle où toutes les pièces s’embriquent parfaitement les unes aux autres, ce qui permet de connaître que l’enquête est menée d’une main de maître et écrit d’une façon magnifique. Je vous le conseille vivement de le lire. Si vous faîtes comme moi, vous n’avez pas encore terminé « Comme une pierre » que vous lui commandez « Kisinio Mauré ».

Et la lumière était si parfaite : Carène Ponte

Résumé :

Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis il y a eu le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui a fauché sa mère avant l’heure. Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.

Avis d’Hervé :

Bonjour , ce Dimanche je vous parle du nouveau livre de Carène Ponte  » La lumière était si parfaite  » qui est son neuvième ouvrage.

A l’ approche de la quarantaine , Megg a de plus en plus de mal à se lever le matin. Sur sa table de nuit , se trouve le carnet ou elle consigne les emplois du temps des quatre membres de la famille ainsi que les différentes tâches qu’elle a à accomplir durant la journée à venir. Entre un mari charmant , mais qui ne pense qu’à son travail et n’a que faire des tâches quotidiennes , une ado de 16 ans en pleine crise existentielle et un garçon de 10 ans adorable mais qui demande beaucoup d’attention , ses journées sont souvent surchargées en plus de l’intendance de la maison. Heureusement il y a sa voisine Romy , une femme célibataire , dynamique et particulièrement extravagante qui lui rend visite tous les jours. La joie de vivre de celle-ci a le don de lui permettre de décompresser un peu. Aujourd’hui 22 Juin , cela fait 6 mois que sa mère est décédée. Sur la décision de Megg , les deux amies partent vider le grenier de la maison parentale. Après une heure à avoir commencé à trier , déplacer et vider des cartons , Romy découvre au fond de l’un d’eux une pellicule photo qui s’avère être une pellicule à développer. Elles s’empressent donc de la porter au développement dès le lendemain. Quand elle récupère les photos deux jours plus tard , Megg à l’immense surprise de découvrir toute une série de clichés qui sont une véritable révélation sur le passé caché de sa mère et qui va également être un grand bouleversement.

Après quelques hésitations , elle décide de partir avec son amie à la recherche d’un passé dont elle ignore tout et qui va les emmener dans un road trip de plusieurs milliers de kilomètres jusqu’en Bulgarie avec une escale de plusieurs jours à Venise.

Megg est loin d’imaginer que ce voyage va tout remettre en question et que c’est son avenir tout entier qui va être complètement chamboulé. Cette histoire d’une femme mariée depuis de nombreuses années qui va oser tout remettre en cause et enfin s’affirmer est une véritable bouffée d’oxygène toute en légèreté et très actuelle. Avec ses personnages très attachants , ce roman se dévore de la première à la dernière page sans s’en apercevoir. Laissez vous tenter.

Là où le bonheur se respire : Sophie Tal-Men

Bonsoir tout le monde, comme tous les ans, je m’offre le roman de Sophie Tal-Men que j’attends très impatiemment car je sais que je ne serais jamais déçue.

Voici le résumé du roman :

Pour Lily, apprentie parfumeuse, les parfums subliment la vie : ils nous construisent, nous éveillent et nous guident. Aussi, quand sa petite soeur Clarisse est hospitalisée à la suite d’une grave chute de cheval, Lily fera tout pour stimuler ses sens et lui redonner le goût de vivre. Sa méthode, retourner sur l’île d’Ouessant, berceau de leur enfance, à la recherche des odeurs chères à Clarisse.

A l’hôpital, seul Evann, externe en médecine, soutiendra son projet fou et un lien fort naitra entre eux. Au fil du temps, les deux complices réaliseront que c’est leurs âmes blessées qu’ils cherchent à soigner, car prendre soin des autres, c’est aussi prendre soin de soi.

Ma chronique :

Clarisse, jeune femme vit sur l’île d’Ouessant face à Brest. Elle est plombier (ou plombière) avec sa mère qui la surprotège, mais a Hugo, son petit ami depuis son enfance et son cheval avec qui elle passe de longs moments de promenades.

Un jour, elle est victime d’une grave chute de cheval et se retrouve hospitalisée à la Cavale Blanche de Brest. Seul, Evann, externe en médecine qui doit valider son stage en neurologie va la prendre en charge sous l’oeil de Marie-Lou, interne et maître. Entre sa soeur Lily et lui, un lien fort va se hisser et vont comprendre qu’en prenant soin des autres, il faut prendre soin de soi en même temps.

Je vous le recommande vivement de lire ce roman magnifique et fort en émotions.

Le temps d’un livre

Ludovic et le voleur de regard

Bonjour, ce livre que j’ai reçu dans le courant de l’année 2020, c’est maintenant que dans ma grande PAL, il est arrivé au sommet. J’ai demandé à mon aide préférée si le résumé lui faisait de l’oeil et lorsqu’elle a vu qu’il y avait un toutou, elle a mis la patte sur le roman. C’est une aide super précieuse.

Ludovic, 16 ans, vit avec sa mère, gardienne d’immeuble. Il est amoindri par sa mère et un peu retardé. Un matin, il prend sous sa responsabilité, Triska, la chienne d’un des locataires, ivrogne et qui la tabasse plus qu’il s’en occupe. Il va faire la connaissance d’Adélaïde, belle-fille d’un vieil homme écrivain qui habite dans un beau manoir. Elle le présente à Théobald qui deviendra son lecteur personnel, logé et choyé par cet homme et tous les domestiques du manoir.

Dans ce roman, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec des personnages qui sont chers au coeur de Ludovic. Sa chienne Triska le suivra partout et sera sa confidente, sa meilleure amie.

Au fil des pages, vous prendrez un immense plaisir à lire ce roman qui est un peu dans le surnaturel et le paranormal mais qui est très bien écrit. Puis vous voyagerez à Buenos Aires (Argentine), de bonnes odeurs et les doux parfums de la médina de Marrakech. Ludovic qui possède un don vous le dévoilera si vous lisez ce livre. Mettez le dans votre PAL.

Je vais attribuer la note de :

J’avais prévu autre chose…… Cécile Blanche

Hello, voilà ma chronique sur le dernier roman que j’ai terminé hier soir…

Résumé :

ET SI LE HASARD FAISAIT BIEN LES CHOSES? Chloé, la trentaine, se définit elle-même comme handicapée: maladroite, timide, immature. Elle s’appuie beaucoup sur les hommes de sa vie pour rester en équilibre. D’abord Marc son père, puis Alek son meilleur ami et enfin, Daniel l’homme de sa vie et futur père de ses enfants. Alors quand il sort brusquement de sa vie, sa bonne humeur en prend un coup! Heureusement, ses amis l’entourent, l’écriture de son roman l’occupe et bien des surprises l’attendent. Avec humour et authenticité, Chloé nous livre ses fêlures, ses merveilles, ses petites victoires et ses rencontres.

Mon avis :

Chloë est une trentenaire, malheureuse, mal dans sa peau, mais qui est soutenue, réconfortée par ses amis et ses parents. Elle a perdu son mari Daniel d’une rupture d’anévrisme et se remet difficilement de ce deuil. Elle qui avait tout prévu, mari et père de ses enfants, les projets tombent à l’eau, plouf.

Elle exerce un métier sympa qui lui permet de s’évader, de partir, de rencontrer du monde, écrivain, elle doit se pencher sur l’écriture de son roman.

Dans ce roman qui m’a fait du bien, j’ai vraiment beaucoup aimé la plume de Cécile et je vais la suivre. Cette auteure a écrit plusieurs romans, vous en saurez plus bientôt. Je vous conseille vivement de découvrir ses romans. A bientôt de lire vos commentaires.

C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde, aujourd’hui nous sommes lundi, certains ont pris le chemin du travail, d’autres continuent leur week-end. Alors, je vais mettre la nouvelle catégorie avec la question qui est posée régulièrement sur les groupes.

Quelle est votre lecture ? n’oubliez pas d’y répondre.

Moi, je dévore Ciao Bella de Séréna Giuliano et je peux vous dire que j’adore. D’ailleurs, je vais vous laisser car Anna m’attend, je veux continuer mon roman et bientôt, une chronique arrivera.

Tout ce que tu vas vivre – Fouchet Lorraine

En 2016, j’ai fait la découverte d’une merveilleuse auteure Lorraine Fouchet en achetant « Entre ciel et Lou » puis après j’en ai lu d’autres. Ils sont tous très bien. J’ai même offert « Entre ciel et Lou » en espagnol à ma cousine Maryse qui l’a lu et a beaucoup aimé. C’est une femme qui habite entre l’île de Groix et Paris mais qui voyage beaucoup pour ses romans. Je viens de terminer ce roman dans lequel elle nous fait partir vivre des moments intenses, entre Paris, Groix et le Cap Horn.

Résumé :

Le coeur du père de Dom cesse de battre dans les bras d’une femme qui s’éclipse après avoir ouvert aux secours. Orphelin à quinze ans, Dom tente de recoller les morceaux et se lance sur la piste de cette mystérieuse amoureuse. Mais un nouveau coup de tonnerre éclate lorsqu’il reçoit les condoléances d’un inconnu qui aurait rencontré ses parents en Argentine, juste avant la naissance de leur fille. Seulement voilà, Dom est fils unique ! Cette révélation fracassante en entraîne d’autres qui le conduisent à quitter son île de Groix pour aller doubler le Cap Horn, au pays des glaciers bleus, à la recherche de la vérité. Porté par une écriture lumineuse et pleine de surprises, Tout ce que tu vas vivre est un condensé d’optimiste où l’espoir triomphe face aux aléas de la vie. Un roman d’une savoureuse tendresse.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a fait vivre tout au fil des pages, je suis partie en Argentine, au Cap Horn et suis revenue sur l’île de Groix. Je vous le conseille vivement comme tous ses romans.

Le temps d’un livre

Qui ne se plante pas ne pousse jamais…Sophie Tal-Men –

Une auteure que j’apprécie beaucoup tant par sa gentillesse mais aussi pour ses romans que j’achète dès leurs sorties. Celui-ci est le petit nouveau paru chez Albin Michel en mars dernier. Ils sont frais, font du bien et je les conseille vivement. Je l’ai rencontrée plusieurs fois au salon du livre de Vannes. Toujours le sourire et surtout un accueil chaleureux qui permet aux lecteurs et futurs de venir vers elle.

Qui ne se plante pas ne pousse jamais

Résumé :

Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils s’empêchent plus de rêver et écouter battre leur coeur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va…. sans redouter les obstacles qui vous font grandir !

Une histoire pleine de générosité, fraîche et optimiste. Sophie Tal-Men nous invite à savourer la vie, à la croquer à pleines dents, comme une tablette de chocolat !

Mon avis :

Prenez ce livre tout en dégustant une tablette de chocolat et vous saliverez tout au long de votre lecture ce bien-être pour les papilles et les pupilles. Vous vous sentirez bien. J’ai noté les quelques recettes qui sont à la fin du livre et je ne manquerais pas de les faire.
je vous le conseille vivement.

Les autres romans de cette auteure :

  • Les yeux couleur de pluie 2016
  • Entre mes doigts coule le sable 2017
  • De battre la chamade 2018